Loading...

Interview : « Leur donner une nouvelle famille c'est tout simplement le bonheur... »

Interview : « Leur donner une nouvelle famille c'est tout simplement le bonheur... »

Anipassion continue la série de publications dédiée au bénévolat autour des animaux. A l’occasion de la Journée Internationale du Bénévolat nous avons publié, le 5 décembre 2017, l’article de Rimiquen « Le cœur des bénévoles au marché de Noël », ainsi que le recueil de témoignages « Le bonheur de voir le résultat : Témoignages des bénévoles » qui réunit les réponses de plusieurs personnes à 5 questions posées par Anipassion.  

Aujourd’hui nous vous proposons le témoignage de Muriel, bénévole à la SPA de Messigny « Les Amis des Bêtes ».

 

Bonjour et bienvenue sur Anipassion. Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

 

Je suis Muriel, 40ans, photographe, j'aime et protège la Nature depuis mon plus jeune âge, mes parents, et surtout mon père, m'ont appris à la respecter. En dehors de mon travail, je passe le plus clair de mon temps avec mes animaux et ceux du refuge où je suis depuis bientôt 3ans.

 

Quelles sont vos sources de motivation dans votre activité bénévole ?

 

Depuis mon plus jeune âge j'aime et me soucie des animaux, quels qu'ils soient. J'ai toujours été élevée avec des animaux, chats, rongeurs, poissons chez mes parents et chiens, poules, pigeons, voire cochons chez mes grands-parents.

Au primaire j'ai créé le CDA (Club Des Animaux) avec mes amis du village, cela consistait à aider et sauver tous les animaux, comme des oisillons tombés du nid, protéger les insectes l'hiver en leur faisant des cabanes d'écorce, nourrir les chats errants...

Comme beaucoup j'ai voulu être véto, mais les années d'étude ont cassé mon rêve. Une fois dans mon propre appartement j'ai continué à avoir des animaux, cobayes, chinchilla, gerbilles, hamsters, poissons, chiens et un chat arrivé dans ma cour à qui je n'ai jamais retrouvé ses maîtres, il vit donc avec nous.

Lors de mon dernier déménagement je me suis rapprochée d'une SPA, l'idée m'est venue de me proposer comme bénévole, malheureusement cela ne s'est pas concrétisé. Lorsque j'ai dû laisser partir mon 1er chien, tout s'est écroulé, je ne pouvais en adopter un autre, je n'étais pas prête, j'ai donc repensé au bénévolat et je suis allée dans une autre SPA, Les Amis des Bêtes à Messigny, et là ça a été comme une thérapie pour moi. Je pouvais voir, câliner, caresser des chats et chiens, et balader les chiens, c'est comme si j'avais une centaine de chats et une centaine de chiens. Je pouvais leur donner du bonheur, les aider à oublier leur passé ou leurs malheurs, comme ils m'aidaient à surmonter la mort de Mon chien. Il y a des échanges entre eux et nous, des regards, de la complicité, du jeu... que de bonnes choses. Ils sont heureux de nous voir arriver et nous sommes heureux de les voir joyeux.

 

chaton à adopter à la SPA

 

Quelles valeurs et quelles qualités sont, selon vous, les plus importantes pour le travail volontaire lié aux animaux?

 

Pour être bénévole dans le monde animal, il faut bien sûr les aimer, les respecter, leur parler, être patient avec certains, être doux, mais parfois montrer qui est le "maître", être attentif à tout, leur état de santé surtout, ne pas avoir peur de leur comportement ou leur regard qui sont parfois bizarres ou tristes, il faut avoir confiance en eux et en nous.

animaux de refuge à adopter

 

Pouvez-vous citer quelques résultats de votre travail ou de celui de votre association qui vous tiennent à cœur ?

 

Quand je suis arrivée au refuge de Jouvence, je venais pour caresser et parler aux chats, pareil avec les chiens en leur offrant une balade dans les bois en plus, puis en peu de temps j'ai voulu m'investir plus, j'ai intégré la maltraitance, ce qui consiste à enquêter sur les signalements que l'on nous fait.

Puis j'ai contribué à la réalisation de notre revue, j'ai commencé à venir aider à donner à manger aux chiens et nettoyer leurs box, je suis rentrée au conseil d'administration et au bureau, je gère les visites post-adoption des chiens, j'aide aux sauvetages en allant chercher des animaux, je forme de nouveaux bénévoles... puis il y a toutes les choses qui contribuent au bien-être de nos protégés, comme entretenir le refuge, donner un coup de main pour nos portes ouvertes, trouver des idées, des exposants, des lots... il y a tellement à faire.

 

Vous donnez de votre temps et de votre énergie pour aider les animaux. Qu’est-ce que ce travail vous apporte en retour ?

 

La maltraitance est quelque chose de difficile, surtout quand vous êtes devant un réel cas, et que la justice ne suit pas, c'est dur de voir certaines choses et encore plus difficiles de réussir à sauver des animaux en souffrance sans aide autoritaire. Mais "j'aime" le faire car ils en ont besoin et qu'ils n'ont pas les moyens d'appeler à l'aide, alors je suis là pour eux.

SPA : regards d'animaux

 

Ce qui fait chaud au cœur ce sont les sauvetages, pouvoir sauver des animaux de l'euthanasie ou d'une mort par attaques est un réel soulagement. Se dire qu'on a sauvé des vies et qu'on va leur donner une nouvelle famille qui les aimera c'est tout simplement le bonheur, une revanche sur la vie.

 Nous sauvons beaucoup de chiens européens, beaucoup nous disent "mais pourquoi allez-vous les chercher à l'étranger alors qu'il y en a tant en France", tout naturellement car la souffrance n'a pas de frontière, nous allons là où il y a besoin et où nous le pouvons.

 

Pouvez-vous partager avec nous un souvenir (une image ou une histoire…etc.), en rapport avec votre bénévolat, qui vous est cher ?

 

Une histoire, qui est arrivée cette année et qui m'a touchée mais qui s'est bien terminée, c'est celle de notre petit Noa, un jeune croisé lagotto de 8 mois qui avait été trouvé battu et laissé pour mort, avec l'oreille coupée dans une benne sous des gravats et une pierre de 50kg, son sauveur nous l'avait apporté après lui avoir donné les premiers soins. Il était couvert de plaies, de bleus, de bosses et cette oreille cisaillée.

 

animaux à adopter à la SPA

 

Il a été formidable, en à peine quelques jours il avait confiance en nous, en ses congénères, il n'avait pas une once de méchanceté, malgré tout ce qu'il avait subi. Nous avions une intuition de l'endroit d'où il venait, nous l'avions suggérée à la Gendarmerie où nous avions déposé plainte, elle s'est avérée exacte, nous avons retrouvé son bourreau. A cet instant j'étais contente, j'étais persuadée qu'il allait payer pour tout ça, que pour une fois qu'on retrouvait l'une de ces ordures, il deviendrait un exemple pour la loi.

 Mais c'était sans compter sur le jugement ridicule de la justice qui ne lui a donné que 10 mois avec sursis, même pas une interdiction de détenir un animal. Aujourd'hui Noa a été adopté et vit une belle vie remplie d'amour, de jeux, de balades, de caresses... La vie qu'il aurait toujours dû avoir.

De voir nos animaux dans de belles familles avec la vie qu'ils méritent c'est un succès. Quelque part c'est notre récompense de les avoir soignés et aimés et de leur offrir une nouvelle vie, même s'il est difficile de les voir partir.

 Le temps que je ne passe pas à mon travail, je le passe avec mes animaux, ceux dont je suis réellement leur maître, et tous ceux du refuge. Depuis des années je me vois finir ma vie comme Brigitte Bardot, entourée d'animaux qui ne demandent qu'à vivre et à être aimés. Aussi longtemps que je le pourrai, je me battrai pour eux, contre la maltraitance, l'abandon, les cirques à animaux, les élevages intensifs... J'attends le jour où les animaux prendront le pouvoir...

Tous les animaux présents sur les photos sont à adopter à la SPA de Messigny « Les Amis des Bêtes »


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Dinah
Ajouté 12 Décembre 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

bénévolat animaux, être bénévole à la spa, être bénévole au refuge, les amis des bêtes, spa de messigny, témoignage bénévole spa

Vous aimerez aussi