Loading...

La santé du rat : quelques bases

La santé du rat : quelques bases

Comment avoir un rat en bonne santé ? Quelles sont les principales maladies du rat ? Le rat est un animal relativement fragile, ainsi il est nécessaire de porter une attention accrue à sa bonne santé. Dans cet article, nous verrons ensemble les gestes à avoir ainsi que certaines des pathologies les plus courantes du rat domestique.

Cependant, n'oubliez pas que seul un vétérinaire qualifié sera en mesure de poser un diagnostic et de soigner vos compagnons !

 

La prophylaxie

 

Derrière ce terme barbare se cache tout simplement l'ensemble des mesures à la fois sanitaires et médicales permettant de prévenir le risque de maladies.

Si le rat est un animal à la santé délicate, il existe de nombreuses précautions que le maître peut mettre en place pour lui assurer un risque minimal.

 

En premier lieu : tout simplement l'hygiène. Il est nécessaire de nettoyer la cage et les accessoires régulièrement, et de les désinfecter. Un nettoyage complet une fois par semaine est un minimum. Une bonne santé passe aussi par une alimentation adaptée.

L'emplacement de la cage est un paramètre important à prendre en compte : veillez à ce qu'elle ne soit pas située dans un courant d'air et que le soleil ne tape pas directement dessus en été : vous éviterez ainsi pas mal de problèmes respiratoires ainsi que de coups-de-chaleur.

Enfin, en terme de prévention, rien ne vaux une bonne observation de son animal. Songez que tout changement de comportement anormal et ne trouvant pas d'explication doit vous inquiéter et mériter votre attention. Une palpation quotidienne des animaux est aussi fortement recommandée : durant les sorties journalières, profitez-en pour manipuler chacun de vos animaux. Passez vos mains sous les pattes antérieures et postérieures, le long des flancs, des parties génitales et du cou à la recherche de masses sous-cutanées. Observez les parties génitales, le nez, les yeux : ils doivent être propres et secs (attention : la ratte n'a pas de règles !). Le poil doit être propre, brillant et collé au corps. Vous ne devez pas sentir de croûtes sur la peau de votre rat ni d'odeurs désagréables. Enfin, écoutez votre rat : il ne doit pas émettre de bruits suspects comme un ronronnement ou un sifflement.

 

Les pathologies courantes du rat

 

N'oubliez pas : seul un vétérinaire est apte à poser un diagnostic. De ce fait, cet article n'a pas pour vocation de vous aider à soigner vous-même votre animal, mais vous informer sur les risques les plus courants auxquels vous risquez de faire face avec vos rats.

En premier lieu : parlons de la porphyrine. Il s'agit d'un liquide rouge semblable au sang et visible autour du nez et des yeux du rat. Sécrété par une glande du cerveau, la porphyrine ne représente aucun danger pour l'animal : elle lui est parfaitement naturelle ! Il est possible d'en voir parfois lorsque l'animal s'éveille. Cependant, si votre rat est malade, la glande s'irrite et produit trop de porphyrine : elle s'accumule alors en paquets autour du nez et des yeux. Cela doit être un signal d'alarme pour vous !

porphyrine autour de l’œil du rat

Présence de porphyrine autour de l’œil de LVM Aurra Sing.

 

Les problèmes respiratoires sont un vrai problème chez le rat domestique : il y est naturellement fragile. Qu'il s'agisse d'atteintes des voies supérieures comme le rhume ou la trachéite ou inférieures comme la pneumonie, c'est un affect à toujours prendre au sérieux. N'oubliez pas : le rat ne fait pas de bruit. Si vous percevez un son de bouilloire, de moteur ou autre ronronnement de chat, allez rapidement chez votre vétérinaire.

La seconde bête noire des propriétaires de rats domestiques est sans conteste la masse sous-cutanée. Abcès, tumeurs, kystes, la liste des suspects est longue. Toute masse anormale détectée sur votre compagnon doit faire l'objet d'une consultation rapide. En fonction de l'affect, le pronostic est plus ou moins sombre. Les femelles sont particulièrement touchées par les tumeurs mammaires qui apparaissent dans la majorité des cas aux environs de l'âge de 1 an et demi. La guérison repose sur l'exérèse, c'est-à-dire l'ablation de la masse. Malheureusement, la récidive est courante.

 

rat opéré d'une tumeur

LVM Eternal Sunshine, opérée d'une tumeur.

 

Enfin, parlons des AVC. Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) peuvent arriver chez le rat domestique. Le rat touché par cette pathologie est désorienté, perd l'équilibre, n'arrive plus à se servir de ses pattes antérieures, a la tête penchée, est aveugle... Tout ou seulement une partie de ces symptômes peuvent se présenter en cas d'AVC.

Chez le rat domestique, tout problème de santé bénin peut très vite dégénérer. Ainsi, un simple rhume mal ou non soigné peut devenir une pneumonie conduisant au décès de votre compagnon. N'oubliez pas que plus vous détecterez rapidement un problème chez votre animal domestique, et plus vous pourrez le faire prendre en charge rapidement par un vétérinaire et plus ses chances de guérison sont élevées !

 

Article rédigé par Senalina.
Site web : Les voleurs de miettes.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 7 Octobre 2016

Noter

Votre note :
Total : (1 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

rat conseils, rat domestique, rat maladies, rat pathologies, rat santé, santé du rat

Vous aimerez aussi