Loading...

5 idées fausses sur les chats âgés

5 idées fausses sur les chats âgés

Les chatons attirent toujours l’attention des amoureux de chats. Avec leur petite tête adorable et leur côté un peu maladroit, comment ne pas craquer ? La demande en jeunes chats est grande, en dépit des vieux matous souvent laissés sur le côté quand on cherche à adopter un compagnon félin. À partir de 8 ans, on considère qu’un chat entre dans la tranche d’âge sénior, un âge pourtant jeune quand on sait que nos amis félins peuvent vivre jusqu’à 20 ans ! Les chats séniors ont tant de choses à apporter et sont souvent victimes de fausses idées à leur sujet.

 

Pourquoi adopter un chat sénior ? Quels avantages à adopter un vieux chat ? Voici les 5 fausses idées reçues sur les chats âgés.

 

On ne peut pas éduquer un vieux chat

 

On a souvent tendance à penser qu’un vieux chat a du vécu et une éducation passée sûrement différente de la nôtre qui, par conséquent, sera difficile à changer. Il est vrai que les chats sont des animaux attachés à leurs habitudes et leur petite routine, mais il est toujours possible d’éduquer un vieux chat. Avec un peu de patience et une grosse dose d’amour votre sénior s’habituera rapidement à vous et saura s’adapter à sa nouvelle façon de vivre. De plus, les séniors présentent l’avantage de savoir utiliser une litière, ne pas faire leurs griffes sur votre canapé favori ou encore de ne pas faire de bêtises, ce qui n’est pas le cas chez les chatons ! Un vieux chat vous facilitera grandement la vie.

 

Un vieux chat coûte cher à l’entretien

 

Quand on pense à un chat sénior on pense souvent au lot d’éventuelles maladies qui va avec ainsi qu’au trou au porte-monnaie que cela peut engendrer. Un vieux chat peut demander de la nourriture spécifique ou des compléments alimentaires qui ont un coût plus élevé que les produits pour jeunes chats. Mais il est faux de penser qu’un vieux chat va nécessairement engendrer de gros frais de vétérinaire. Quand on adopte un chaton on ne peut pas prévoir s’il va contracter une maladie coûteuse en soin en vieillissant, c’est pareil pour les vieux chats !

Dès un certain âge, on conseille aux propriétaires de chats âgés de faire des visites de contrôle annuelles chez le vétérinaire afin d’opérer un suivi de santé et prévenir les maladies. Mais dans tous les cas, la question financière se pose quel que soit l’âge du chat lors de son adoption.

Fausses idées sur les chats âgés

 

Il lui reste peu de temps à vivre

 

On considère qu’un chat devient un vieux chat à l’âge de 8 ans, or la longévité moyenne des félins domestiques est de 15 ans. Mieux encore, nombreux sont les chats qui atteignent les 20 ans.

Un chat en bonne santé peut vivre très longtemps, avec une alimentation adaptée, de l’exercice et de l’amour vous avez l’assurance de voir votre chat atteindre des records. Seule une grave maladie peut entacher la santé de votre animal et réduire le temps qui lui reste à vivre mais ici aussi on ne peut anticiper les malheurs et un chat peut tomber malade à tout âge.

 

Il ne sera pas joueur

 

Qui a dit que les vieux chats n’étaient pas actifs ? Même s’ils ont besoin d’un peu plus de repos que leurs cadets, les séniors savent se montrer tout aussi joueurs et ont eux aussi leur quart d’heure de folie de temps à autres ! En réalité, cela dépend plus de la personnalité du chat que de son âge, certains sont plus actifs que d’autres, c’est comme ça.

La seule raison qui peut amener un chat à être moins joueur est médicale. Les chats souffrants d’arthrose et autres rhumatismes auront en effet moins tendance à sauter partout, mais cela est le symptôme d’une maladie et non la conséquence d’un âge trop avancé pour jouer ! Il est d’ailleurs important de stimuler un chat à tout âge car cela contribue à son bien-être et, par extension, à sa durée de vie.

 

Les vieux chats ne sont pas affectueux

 

Les chats âgés ont besoin de confort mais aussi de réconfort. Et cela est d’autant plus vrai pour ceux au passé difficile qui sont trop longtemps restés derrière les grilles d’un refuge. Il aimera se lover contre vous devant la télé ou dans votre lit et ronronnera toujours de plaisir en votre présence. Pour la même raison que certains chats deviennent moins actifs en souffrant d’inflammation osseuse, certains peuvent devenir sensibles aux caresses si celles-ci leur sont douloureuses pour des raisons médicales. N’y voyez pas un rejet de votre affection. Votre vétérinaire pourra prescrire à votre vieux chat de quoi calmer ses douleurs et l’apaiser.

 

L’âge ne doit pas être un frein à l’adoption d’un chat. Un vieux chat n’est pas contraignant, il faut simplement savoir s’adapter et accepter qu’il puisse ne plus tolérer certaines choses comme il le faisait des années auparavant. Qu’il ait 6 mois ou 12 ans, rien ne vous empêchera de développer une forte complicité avec lui si vous vous montrez patient. En adoptant un vieux chat vous sauvez une vie et lui offrez une seconde chance.

 

Avez-vous déjà connu un vieux chat ? Partagez votre expérience dans les commentaires !


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 4 Décembre

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

adopter un chat âgé, adopter un chat sénior, éduquer un chat sénior, raisons pour adopter un chat sénior

Vous aimerez aussi