Loading...

Prévention des maladies du chat

Prévention des maladies du chat

Comment prévenir les maladies du chat ? Comment prendre soin de la santé de son chat ? Comment protéger son chat contre les maladies ? Pour s’assurer que son chat vive le plus longtemps en restant en forme, prévenir toute éventuelle maladie est de mise. Certains chats ont une santé plus robuste que d’autres qui sont prédisposés à des maladies soit héréditaires soit dues à leur physique. Voici toutes les pistes pour s’assurer de la santé de son chat.

 

La visite chez le vétérinaire

 

Pour protéger son chat et assurer sa bonne santé, il est indispensable de consulter un vétérinaire. Qu'il s'agisse de faire la vaccination des chatons et des chats, des différents rappels ou encore de guérir une maladie, le vétérinaire va veiller sur votre animal de compagnie. Un suivi régulier de votre chat est donc plus que recommandé.

La visite chez le vétérinaire est un passage obligatoire dès que l’on adopte un chat. Que celui-ci vienne d’un élevage, d’un refuge ou d’un particulier il faut faire un premier bilan de prévention. Certaines maladies sont considérées comme des vices rédhibitoires d’après la loi du 22 juin 1989 qui donne à l’acheteur le droit de recours en justice si le chat acheté présente l’un des quatre maladies concernées :

  • La leucopénie féline (ou typhus ou panleucopénie).
  • La péritonite infectieuse féline (PIF).
  • L'infection par le virus leucémogène félin (FeLV).
  • L'infestation par le virus de l'immuno-dépression féline (FIV).

Un examen complet effectué par le vétérinaire permettra de déterminer si le chat est porteur d’une de ces maladies, des procédures judiciaires peuvent être entamées si c’est le cas. L’acheteur pourra obtenir un remboursement de l’animal. A défaut, cette visite permettra d’enregistrer l’animal auprès de votre vétérinaire et de recueillir des conseils pour s’en occuper.

Par la suite, vous serez amené à rendre visite au vétérinaire à plusieurs reprises au cours de la vie de votre chat, que ce soit pour un vaccin, une simple visite de contrôle ou des symptômes plus graves. La visite chez le vétérinaire est une source de stress importante pour un chat mais ce n’est pas pour autant qu’il faut la négliger ! Dès les premiers signes d’anomalie dans le comportement de l’animal il demeure essentiel pour sa santé de consulter.

L’auscultation du chat par le vétérinaire est un moment pénible pour lui, certains peuvent même se montrer agressif. C’est pourquoi il est du devoir du maître de rassurer son animal pendant l’examen par des paroles et des caresses. Pour un chat de nature anxieux, la visite chez le vétérinaire peut s’avérer fatale et provoquer un arrêt cardiaque tant l’animal sera stressé. Prévenez votre vétérinaire si votre chat est concerné afin qu’il prenne les mesures nécessaires pour ne pas affoler davantage le chat.

chat visite chez le vétérinaire

 

Pourquoi et quand vacciner son chat ?

 

Un chat n’est pas à l’abri d’attraper une maladie contagieuse et dangereuse pour sa santé, surtout s’il a un accès à l’extérieur. Pour protéger son chat des maladies contagieuses le vaccin s’avère primordial et doit être effectué au plus tôt. En effet, les vaccins auront pour rôle de renforcer les défenses immunitaires de votre félin contre les virus.

Il faut savoir qu'il est possible de vacciner un chaton ou un chat contre 5 maladies : le typhus, le coryza, la leucose, la rage et la chlamydiose. En plus de la vaccination, des rappels annuels devront être réalisés. Pour cela, le vétérinaire vous fournira un calendrier de vaccination à tenir à jour.

Un chaton n’est plus protégé par les anticorps de sa mère dès l’âge de 2 mois. C’est à cette période qu’il importe de faire vacciner le chat car son système immunitaire est encore peu développé et les risques de contagions sont plus grands.

Le vaccin est constitué de deux injections, la seconde devant être effectuée à un mois d’intervalle de la première. Généralement la première injection aura déjà été effectuée par l’éleveur et il ne restera à l’acheteur que le rappel au bout d’un mois. Il importe de bien faire le rappel pour garantir une protection optimale sans quoi le vaccin n’aura aucun effet. Des rappels annuels doivent être également effectués pour que le vaccin reste efficace.

Si votre chat est adulte et pas vacciné il est encore temps de le protéger, surtout si celui-ci est âgé car il est plus sujet aux maladies.

 

Les vaccins pour le chat

 

Quels sont les différents vaccins pour le chat ? Contre quelles maladies vacciner son chat ? On vaccine plus communément le chat contre le coryza, le typhus et la leucose (vaccin TCL), la rage étant surtout requise lorsque le chat quitte le territoire français. Découvrez la liste des vaccinations indispensables pour prévenir les maladies du chat.

 

Vaccin contre le typhus du chat

Le typhus est une maladie contagieuse entre chats qui touche principalement les chatons. Elle se manifeste par une diarrhée, de la fièvre et une forte déshydratation et peut s’avérer mortelle sur un chat non vacciné.

 

Vaccin contre le coryza

Le coryza est une maladie respiratoire causée par des virus et bactéries se traduisant par une forte conjonctivite, des écoulements nasales, des éternuements et des ulcères buccaux. C’est une maladie très fréquente chez le chat et aussi contagieuse entre eux.

 

Vaccin contre la leucose (FeLV)

La leucose est un rétrovirus de la même famille que celui du SIDA mais qui s’apparente à une leucémie. La maladie peut rester endormie plusieurs années avant de manifester et causer l’apparition de symptômes graves tels que des tumeurs, une anémie, une forte gastro-entérite… Cette maladie est extrêmement contagieuse par toutes les voies, y compris de la mère aux chatons.

Elle est confondue à tort avec le SIDA du chat (FIV) dont il n’existe malheureusement pas de vaccin.

 

Vaccin contre la rage

La rage est une infection transmissible à l’homme, ce n’est pas un vaccin obligatoire en France hormis si le chat est amené à voyager à l’étranger. Elle se traduit par des troubles nerveux, le chat devient alors agressif, présente des troubles de l’équilibre, des paralysies de la mâchoire et une forte salivation. Une fois contaminé, il n’existe pas de traitement efficace c’est pourquoi le vaccin est la seule arme possible.

chat prévention des maladies

 

Combien coûtent les premiers vaccins pour votre chaton ?

 

Les prix des vaccins pour le chaton sont variables selon les vétérinaires et selon les maladies contre lesquelles on souhaite vacciner son chat. Le vaccin TCL (typhus, coryza, leucose) correspond à un chat qui sort et côtoie d’autres animaux, il coûte en moyenne 60€ par injection. Le vaccin TC (typhus, coryza) convient pour un chat d’appartement qui ne sort pas et coûte en moyenne 45€ par injection.

Il s'agit des prix moyens des premiers vaccins pour un chaton. Bien entendu, plusieurs facteurs peuvent impacter le coût des vaccins pour les chatons. En effet, chaque clinique vétérinaire peut baisser ou augmenter les tarifs pratiqués.

Les frais de vétérinaires peuvent être pris en charge par une assurance pour animaux, c’est une option à considérer pour faire des économies financières, surtout dans le cas où le chat est malade et risque d’avoir de nombreuses visites dans sa vie. Pour choisir une assurance adaptée, voici un comparateur de mutuelle animale gratuit et sans aucun engagement :


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 15 Mai

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

prévention maladie du chat, santé du chat, vaccin chat, vaccin chaton, visite vétérinaire chat

Vous aimerez aussi