Loading...

Comment créer un terrarium tropical ?

Comment créer un terrarium tropical ?

Le terrarium tropical, que l'on appelle également le terrarium humide, est un élément décoratif à la fois originale et de premier choix. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un paysage miniature représentant un biotope tropical.

Contrairement à ce que l’on semble penser, créer un terrarium tropical n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. En réalité, si vous avez à votre disposition tous les outils et matériaux nécessaires, vous pourrez créer votre terrarium tropical personnalisé chez vous.

Vous voulez créer votre propre terrarium humide ? Ce guide vous dit, étape par étape, comment procéder.

 

Créer un terrarium tropical : les outils nécessaires

 

Avant de vous lancer dans l’entreprise qu’est la création d’un terrarium humide, vous devez d’abord vous munir de tous les outils dont vous aurez besoin.

 

Créer un terrarium tropical : le bocal

La première chose à faire est de vous dégotter le bocal où vous allez mettre votre petit écosystème.

Sachez que vous ne pouvez pas le choisir à la légère, car tous les récipients ne vont pas forcément convenir. Vous devez considérer sa taille, sa profondeur, son ouverture, son état, afin de vous assurer de deux choses : que vous pourrez entrer vos mains et vos outils dedans, et qu’il soit assez grand pour que vous puissiez y planter des plantes tropicales.

Pour vous aider, voici quelques critères de choix que vous pourrez considérer au moment de choisir votre contenant :

  • Il doit être en verre
  • Il doit être transparent
  • Il doit disposer d’une grande ouverture
  • Il doit avoir un couvercle
  • Il doit avoir une bonne taille
  • Il doit être assez profond
  • Il doit être propre et en bon état

Vous pourrez trouver toutes sortes de contenant en verre, comme des bocaux dans les brocantes ou dans les vide-greniers. Sinon, vous pouvez utiliser une bonbonnière si vous en avez chez vous.

 

Le contenu de votre terrarium tropical

Une fois que vous avez choisi votre bocal, vous devez par la suite commencer à réunir tout ce que doit contenir votre terrarium humide. Ci-dessous la liste des éléments dont vous aurez besoin :

  • Le sable
  • Les cailloux et les graviers
  • Les billes d’argile
  • La mousse
  • Le charbon
  • Les engrais
  • Les plantes
  • Les décoratifs

 

Les étapes à suivre pour créer un terrarium tropical

 

Pour réussir votre terrarium humide, vous devez suivre des étapes bien précises :

 

Etape 1 : Disposez le sable, les cailloux et les billes d’argiles

Procurez-vous, dans un premier temps, du sable, des billes d’argiles, des graviers et des cailloux dans une aquariophilie. Ils doivent être disposés dans le fond de votre bocal et doivent former des strates épaisses. Ils ont, en effet, pour rôle de drainer votre terrarium. Chaque fois que vous l’arroserez, les différentes couches vont retenir l’eau de manière à pouvoir hydrater et nourrir vos plantes.

Etape 2 : Mettez le charbon et la mousse

Une fois que vous aurez terminé avec le fond, procurez-vous du charbon et de la mousse pour la couche suivante. Pourquoi la mousse ? A cause de ses vertus absorbantes. Elle va absorber le surplus d’eau à chaque arrosage pour éviter que votre terrarium ne soit rempli d’eau. Quant au charbon, vous n’êtes pas obligé d’en utiliser. Mais sachez qu’il a la capacité de subtiliser les odeurs et d’empêcher la propagation de bactéries, ce qui peut être très utile dans ce petit espace confiné.

Etape 3 : Déposez le substrat

Procurez-vous du substrat auprès d’une jardinerie. Humidifiez-le et déposez-le sur la couche. Assurez-vous d’obtenir une surface bien plane, puis faites de petits trous dessus afin qu’ils puissent accueillir les plantes. Normalement, à ce stade, vous aurez déjà rempli près de la moitié de votre bocal.

Etape 4 : Déposez les plantes

Prenez les plantes une par une. Dépotez-les et posez-les dans les trous que vous aviez préalablement creusés. Attention : les plantes ne doivent pas être trop rapprochées les unes des autres. Prévoyez donc des espaces assez importantes entre les trous. Pour des raisons esthétiques, veillez également à placer les petites plantes à l’avant et les plus grandes à l’arrière.

Etape 5 : Travaillez la terre

Une fois que toutes les plantes ont été déposées, versez de la terre entre chacune d’elles. Utilisez, par la suite, un bout de bois pour bien les tasser, et profitez-en pour enlever également les poussières ou les morceaux de pierres que vous trouverez sur les plantes. Nettoyez aussi les parois de votre bocal en utilisant un chiffon microfibre.

Etape 6 : Procédez à la décoration

Vous trouverez de nombreux objets décoratifs que vous pourrez utiliser dans les aquariophilies et dans les jardineries. Vous pouvez, par exemple, disposer des coussins de mousse ici et là. Vous pouvez également agrémenter votre jardin miniature de petits cailloux, de galets, d’écorces de bois et même de petites figurines. Il est même possible d’y ajouter des petits ruisseaux, des points d’eau et des cascades miniatures.

Etape 7 : Procédez à la finition

Quand vous en aurez terminé avec la décoration, et que vous vous êtes assuré que tout est bien propre, procédez à la finition. Pour commencer, prenez un demi-verre d’eau non calcaire et arrosez votre terrarium avec. Cela fit, ne le refermez pas tout de suite. Attendez au moins 24 heures avant de placer le couvercle. Il est possible qu’après cela, vous observerez une condensation. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal. Pour s’en débarrasser, ouvrez votre bocal quelques minutes ou quelques heures jusqu’à ce qu’elle disparaisse et renfermez après. Vous aurez sans doute à le faire pendant quelques jours, mais ne vous inquiétez pas, ça ne va pas durer.

 

Plantes et animaux : que peut-on mettre dans un terrarium tropical ?

 

Vous pouvez y mettre des plantes pouvant s’adapter à un milieu tropical. A ce titre, elles doivent respecter les conditions suivantes :

  • Elles doivent être petites
  • Elles doivent supporter l’humidité
  • Elles doivent pouvoir se passer de luminosité

Vous pouvez donc opter pour les fougères, les broméliacées, les tillandsias, les adiabtums, les cornes de cerfs, les aspléniums, les davalias, etc. Les plus audacieux y ont même mis des chlorophytum et d’autres plantes grimpantes comme les ficus pumilas.

Les règles sont les mêmes pour les animaux si vous souhaitez en mettre dedans. Vous devez choisir des animaux tropicaux de petites tailles et qui peuvent vivre dans l’humidité. Les geckos, les caméléons et les pythons arboricoles remplissent très bien ces conditions.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 30 Décembre 2020

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Vous aimerez aussi