Loading...

Bien débuter dans l'élevage des scalaires

Bien débuter dans l'élevage des scalaires

Le scalaire est un symbole en aquariophilie. Ce poisson d’eau douce est populaire chez les débutants et confirmés principalement pour la grande diversité de variétés de scalaires qu’il existe. C’est un poisson qui est plutôt facile à maintenir à condition de s’être renseigné sur sa maintenance en captivité. L’élevage du scalaire est à portée de tous les aquariophiles car sa reproduction est relativement simple.

 

Lisez notre article pour en savoir plus sur l’élevage des poissons scalaires et leur mode de reproduction.

 

L’élevage des scalaires

 

Connaître les besoins des poissons que l’on élève est un facteur primordial pour s’assurer de leur bonne santé et placer l’élevage dans de bonnes conditions de reproduction.

 

La taille de l’aquarium

Les scalaires sont des poissons qui nécessitent des aquariums avec de grands volumes. C'est un poisson grégaire, on commence de préférence avec un groupe de 5 individus. Considérant ces deux facteurs, un aquarium de 350L est le plus adapté pour accueillir le groupe de poissons ainsi que des décorations et végétaux sans compromettre l’espace de vie des scalaires. Il s’agit donc d’un aquarium d’1m40 de longueur pour 50 cm en largeur et hauteur. Avoir des scalaires nécessite de la place.

 

Les paramètres de l’eau

L’aquarium, composé d’eau douce rappelons-le, doit être entre 26°C et 28°C avec un pH acide compris entre 6 et 7,5. N’ayez crainte du tanin libéré par les éventuelles racines que vous disposerez dans le bac, les scalaires habitent des eaux marécageuses riches de cette substance.

 

L’alimentation

Les scalaires seront nourris quotidiennement avec une alternance de flocons, carnes congelées et végétaux. Vous pouvez également choisir d’élever des petites crevettes Red Cherry dans un bac à part qui est le met préféré des scalaires, de même avec des guppys ou des alevins.

© Crédit photo : Citron / CC-BY-SA-3.0

 

La reproduction des scalaires

La reproduction des scalaires n’est pas compliquée, les pontes sont fréquentes, toutefois les alevins ne vivent pas bien longtemps, dévorés par les autres scalaires de l’aquarium. C’est pourquoi, si vous souhaitez agrandir votre groupe il faut investir dans un bac spécial reproduction qui permettra d’isoler les couples et d’élever les bébés à part du reste du groupe.

 

Tout d’abord, pour qu’il y ait reproduction il faut un couple de scalaires. Pour cela il va vous falloir observer l’activité de votre aquarium afin de repérer deux poissons se tenant ensemble un peu éloigné du reste du groupe. Une fois le couple repéré, vous pouvez le laisser pondre dans le bac communautaire mais il est recommandé de le transférer temporairement dans unbac de reproduction de 100L, surtout dans le cas où vous souhaitez vous lancer dans un grand élevage de scalaires.

 

La ponte du scalaire a lieu sur un support vertical, n’importe lequel, nous vous conseillons de placer un support dédié pour éviter que la femelle ne ponde sur les feuilles, le filtre ou même directement sur la paroi de l’aquarium. La femelle va déposer des rangées d’œufs et le mâle va la suivre pour féconder ces derniers. En tout, entre 300 et 500 œufs vont être pondus. Le couple va ensuite les ventiler. Ce spectacle peut durer plusieurs heures et est très intéressant à observer pour tout aquariophile passionné.

 

Dès la ponte terminée c’est à l’éleveur de choisir s’il laisse le couple s’occuper des alevins ou s’il les élève dans un bac à part. Il faut savoir que lors des premières pontes les couples de scalaires ont tendance à manger tous les œufs, par manque d’expérience pour élever les alevins et également dû au stress. Vous pouvez attendre que le couple gagne en expérience après plusieurs tentatives ou vous pouvez tout bonnement retirer les œufs du bac communautaire pour les placer dans un petit aquarium d’environ 30L afin de les faire éclore et élever les alevins. Cet aquarium doit avoir les mêmes paramètres d’eau que le bac où a eu lieu la ponte, idéalement vous pouvez transférer de l’eau. Afin de remplacer la ventilation faite par les parents vous pouvez placer un filtre au débit faible avec que le courant ne soit pas trop important.

 

L’éclosion intervient 48H après la ponte, les larves sont minuscules et presque imperceptibles à l’œil nu. Ce n’est qu’une semaine voire dix jours après l’éclosion que vous verrez les alevins nagez dans le bac. A partir de là il faudra les nourrir très régulièrement, à ce stade ce sont de vrais estomacs ambulants ! Vous leur mettrez à disposition une mousse de Java afin qu’ils se nourrissent des micro-organismes qui pullulent dans la plante et/ou des nauplies d’artémias. Par la suite, quand les poissons auront grandi vous pourrez passer à des proies plus conséquentes. Il faut également penser à installer un filtre afin de dépolluer l’eau. Cette étape vous permettra également de faire une sélection, à moins que vous ayez une structure adéquate il vous sera difficile d’élever plus d’une centaine de futurs scalaires. Vous pouvez d’ores et déjà retirer les alevins qui ne sont pas encore à la nage libre quand la majorité des autres le sont. Puis au fil de leur croissance vous retirerez les plus petits ainsi que ceux n’ayant pas les couleurs ou formes souhaitée. Ils pourront servir d’en cas à vos autres scalaires adultes dans le bac principal.

 

Après trois semaines vous pouvez commencer à les transférer vers un aquarium de croissance afin qu’ils atteignent leur taille adulte. Au bout d’un mois vous pourrez observer les nageoires des alevins ainsi que quelques couleurs. Ce n’est qu’à partir de deux mois qu’ils prennent la forme du scalaire et au bout de six mois qu’ils ont une forme adulte et peuvent rejoindre votre aquarium principal.

 

La reproduction des scalaires n’est pas compliquée mais c’est une étape fastidieuse qui demande du temps pour s’occuper de tout ce petit monde. Avant de s’y mettre il est important de vous demander si vous êtes en mesure de pouvoir vous occuper des alevins, si vous avez la place pour conserver plusieurs aquariums ainsi que l’argent pour les maintenir. Bien sûr tout cela peut se faire dans un seul et unique bac mais, comme mentionné plus haut, les alevins se font généralement mangés par les autres poissons et rare sont ceux qui ont la chance d’arriver à la fin de leur croissance.

 

 (© Crédit photo d’en-tête : Joachim S. Müller sur Flickr)


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 3 Novembre 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

aquarium pour scalaire, condition de maintient scalaire, élevage scalaire, reproduction du scalaire en aquarium communautaire, reproduction scalaire

Vous aimerez aussi