Loading...

L'anxiété de séparation chez le chien

L'anxiété de séparation chez le chien

L’anxiété de séparation est un trouble qui touche de nombreux chiens de n’importe quel âge et quelle race. Toutefois certaines races seraient plus prédisposées à souffrir de la névrose d’abandon, c’est le cas surtout des petits chiens tels que le Jack Russel. Ce trouble du comportement n’est pas toujours repéré par les maîtres qui punissent à tort leur chien. Pour mieux comprendre ce qu’est l’anxiété de séparation chez le chien, voici un article sur les causes, les origines et les solutions pour soigner son chien anxieux.

 

Pourquoi un chien souffre-t-il de l’anxiété de séparation ? Quelles ont les causes du trouble du détachement ? Quels sont les symptômes d’un chien qui souffre de l’anxiété de séparation ?

 

Comment se manifeste l’anxiété de séparation chez le chien ?

 

Un chien qui souffre du trouble du détachement présente un changement de comportement à chaque fois qu’il se retrouve séparé de son maître, par exemple lorsque celui-ci sort et le laisse à la maison. En l’absence de son maître, l’animal anxieux se mettra à exprimer sa détresse de toutes les manières possibles et inimaginables.

Il va commencer à couiner, pleurer et hurler à la mort en s’agitant dans toute la maison. Il peut adopter un comportement destructeur en s’en prenant aux meubles, aux plantes, aux livres, bref à tout ce qu’il peut détruire. Dans certains cas sévères il peut s’automutiler en s’arrachant les poils, en se grattant et en se rongeant les pattes jusqu’au sang.

Mais ce trouble du comportement ne se manifeste pas uniquement en l’absence du maitre. Lorsqu’un chien est trop attaché à son maitre et ne peux plus vivre sans lui il devient extrêmement collant avec lui. Il le suit partout, est toujours en recherche d’attention, pleure pour un rien.

En ballade ou à l’extérieur, le chien qui souffre de l’anxiété de séparation ne s’éloigne pas de son maître, dès que celui-ci s’éloigne le chien accoure pour le suivre et s’assure continuellement qu’il reste à proximité.

Ce n’est absolument pas sain pour un chien de souffrir de cette pathologie et c’est pour cette raison que si vous observez que votre chien se comporte de la manière décrite ci-dessus il convient de consulter un professionnel.

anxiété de séparation chez le chien

 

Pourquoi un chien souffre-t-il de l’anxiété de séparation ?

 

Cette pathologie se manifeste dès le plus jeune âge du chien, en effet c’est souvent l’éducation qui lui a été donné alors qu’il n’était qu’un chiot qui joue sur ce trouble du comportement. Bien qu’il existe d’autres raisons.

Lorsque la chienne éduque ses chiots, arrive un moment où elle commence à mettre de la distance entre sa portée et elle en ne répondant plus aux sollicitations des petits et en les repoussant afin qu’ils commencent à se détacher d’elle et deviennent indépendant. De cette manière lorsqu’il arrive à la puberté le chien n’est plus dépendant de sa mère et peut vivre sa vie.

Si le chiot quitte son foyer pour un autre dans lequel il se retrouve tout seul, son maitre va devenir son nouveau point de repère et le chiot va rapidement s’attacher. Quand on adopte un jeune chiot on est souvent gaga avec lui, on le couvre de câlins et on le laisse faire un peu ce qu’il veut. Même si cela ne part pas d’une mauvaise intention il faut savoir que trop cajoler son chiot peut avoir des répercussions lorsqu’il grandira.

Cette sur-affection l’aura rendu très dépendant de son maître,empêchant ainsi tout processus de détachement. C’est de cette façon qu’un chien commence à souffrir de l’anxiété de séparation puisque toute absence du maître sera un déchirement total pour l’animal.

Les chiens ayant été abandonnés ont également tendance à souffrir de cette pathologie. En effet, les départs du maître pourront être perçus comme un nouvel abandon et deviendront une importante source d’anxiété pour l’animal qui exprimera sa détresse par un comportement destructeur.

Et si on pense que rassurer son chien avant chaque départ et lui faire la fête dès qu’on rentre est une bonne idée, en réalité ce comportement favorise drastiquement l’anxiété de séparation. Certains comportements des propriétaires ne sont pas en faveur du comportement de nos chiens, comme par exemple en les laissant dormir avec nous.

chien qui ne supporte pas la séparation

 

Comment empêcher son chien de souffrir d’anxiété de séparation ?

 

Si vous venez d’adopter un jeune chien il faut impérativement créer ce détachement que sa mère aurait opéré. Les câlins et l’affection à outrance doivent être limités, il faut lui apprendre à rester seul et à être indépendant de vous.

Toutefois si votre chien présente déjà des signes de la névrose de l’abandon il faut commencer à agir afin que ce son cas ne devienne pas plus grave. Ainsi, il faut progressivement briser la dépendance de votre animal en lui apprenant à vivre loin de vous.

Commencez par l’empêcher de dormir dans la même pièce que vous la nuit, les premiers temps seront difficiles mais petit à petit il s’adaptera à la situation. Limitez les interactions et ne répondez plus à toutes ses demandes d’attention. Ce qui ne veut pas dire que vous devez cesser toute marque d’affection, mais celles-ci doit être de votre initiative quand vous le voulez et non plus dès qu’il le souhaite. Il doit apprendre qu’il n’est plus un bébé et qu’il doit devenir indépendant.

Arrêtez de répondre à chacun de ses caprices, par exemple si vous avez un jardin et que votre chien ne cesse de pleurer à la porte au bout de 5 minutes dès qu’il est dehors vous ne devez pas y répondre.

 

Il est également important de briser tout ce rituel de câlins avant et après chaque sortie. Il n’est pas normal que vous ayez à rassurer votre chien 15 minutes dès que vous quittez la maison. Instaurez de fausses sorties en sortant sans faire attention à lui et revenez 5-10 minutes plus tard.

Cette solution vaut aussi en enfermant le chien dans une autre pièce que la vôtre (avec ses jouets et son panier bien sûr) et en y pénétrant de temps en temps sans lui prêter attention. Tout ceci sert à le détacher et à banaliser vos départs afin qu’il intègre que c’est normal que vous le laissiez seul de temps en temps.

 

Toutefois, si après plusieurs mois votre chien n’est pas capable de se détacher de vous il est envisageable de consulter un professionnel du comportement et de l’éducation canine. L’avis de votre vétérinaire importe également dans tout ce processus de détachement. Mais sachez qu’il est possible de soigner un chien qui souffre de l’anxiété de séparation.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 18 Octobre 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

anxiété de séparation chez le chien, apprendre à mon chien a rester seul, mon chien détruit tout en mon absence, névrose de l'abandon chez le chien

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand