Loading...

Mon chat perd ses poils : comment réagir ?

Mon chat perd ses poils : comment réagir ?

Est-ce normal que mon chat perde ses poils ? Comment m’assurer qu’il est en bonne santé ? Mon chat est-il victime de problèmes de santé ? Quelles sont les périodes de mues de mon chat ? Comment dois-je réagir devant mon chat qui perd en grande quantité ses poils ?

Il est tout à fait normal pour un chat de perdre ses poils, et de façon importante à certaines périodes. Cependant cela devient problématique quand la perte de poils devient trop intense pouvant amener à des problèmes de santé. Il est important de connaitre les différentes causes de pertes de poil pour pouvoir réagir au mieux face à une telle situation. Tout savoir sur la chute des poils chez le chat.

 

La perte de poils chez le chat est un indicateur de santé

 

Le poil du chat est un véritable indicateur de santé. Son état traduira l’état général de santé de votre animal. Par exemple, un poil terne, brouillon et très fin constitue un signal d’alarme sur l’état de santé de votre chat. Le poil d’un chaton est aussi un très bon indicateur sur son état de santé. Si le chaton a un pelage souillé, avec parfois les yeux collés. C’est un signe qui ne trompe pas, la mère du chaton a peut-être été victime d’un accident, ou bien elle a abandonné ses petits. Tout ça pour dire que le pelage du chat est une source d’informations indéniable.

Est-ce normal qu'un chat perde ses poils ? Les poils des chats poussent constamment jusqu’au moment où ils tombent. Il a un constant renouvellement du poil. Il faut savoir qu’un poil qui tombe naturellement est un poil mort. C’est le cal pour les poils mais aussi pour les cheveux humains, quand ceux-ci sont morts ils tombent. Donc pas de panique, il est tout à fait normal que votre chat perde des poils.

D’autant plus que les chats disposent de périodes précises où la quantité de poils perdus est beaucoup plus importante, on appelle celles-ci les mues. C’est au printemps et à l’automne que les chats perdent davantage leurs poils. En raison : le changement de température, en hiver le chat a besoin d’un pelage plus important pour le protéger du froid, alors qu’au printemps il doit s’alléger de son épais pelage. Il arrive quelques fois, que certains chats soient perturbés dans leurs cycles de mues. En cause, principalement les conditions de vie imposées à l’animal. Le cycle naturel du poil du chat est perturbé à cause des températures plus ou moins constantes des habitations.

Il ne faut donc pas s'inquiéter si votre chat perd ses poils en permanence. La chute des poils est constante chez les félins. De plus, deux fois par an, le chat mue et son pelage tombe. Pendant ces périodes de mue au printemps et en automne, votre chat va donc perdre énormément de poils. Cependant si vous constatez une perte de poils anormale, il peut s'agir d'un symptôme lié à un problème de santé de l'animal telle qu'une maladie (allergies, teignes et autres parasites) ou d'un trouble du comportement du chat (léchage ou grattage excessifs).

pourquoi mon chat perd ses poils ?

 

Quelles sont les causes de la perte de poils chez le chat ?

 

Pourquoi mon chat perd ses poils ? La perte de poils chez le chat peut avoir diverses raisons. La pelade du chat peut être normale ou liée à une maladie ou un mauvais comportement de votre félin. Certains signes sont alors évocateurs pour identifier les causes de la perte des poils chez le chat : un chat qui se gratte ou s'arrache le pelage, qui se démange, qui a des problèmes de peau ou encore une chute localisée des poils. Découvrez les causes fréquentes de perte de poils du chat.

 

La perte de poils causée par des parasites

Certaines maladies parasitaires entraînent une chute des poils chez le chat. Il existe de nombreux parasites pouvant entraîner des maladies chez le chat. Notamment la plus connue, la teigne. Cela provoque de très grandes démangeaisons à différents endroits ciblés sur le chat : son dos, sa tête mais aussi sur ses membre postérieurs. Ce parasite est très désagréable pour l’animal, si vous ne réagissez pas à temps, l’animal peut s’arracher les poils de ces zones et s’irriter très fortement.

Une chute anormale du pelage d'un chat peut donc être engendrée par un souci de santé lié à un parasite. Il est important de détecter rapidement une maladie parasitaire pour pouvoir y remédier. Surtout que si votre chat a la teigne, ce dernier va contaminer votre logement et vous risquez de l'attraper également.

Si votre chat a des puces, il aura tendance à se gratter frénétiquement. Ce qui aura pour conséquence de lui faire perdre ses poils. Un remède contre les parasites cutanés peut alors solutionner cette chute de poils.

 

Un problème de comportement

Si votre chat perd de façon très importante ses poils, c’est surement le signe qu’il n’est pas bien. Ce mal-être général peut s’exprimer de différentes façons, notamment avec des léchages excessifs, mais aussi lorsqu’ils s’arrachent les poils à un même endroit. Si vous vous rendez compte que votre chat a un tel comportement, il est urgent de consulter votre vétérinaire. Car ce comportement n’est pas normal, et il peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de votre animal.

Vous devez donc être vigilent quant au comportement de votre animal. Un déménagement, ou tout autre changement majeur dans la vie de votre animal, peut entraîner des troubles du comportement. Certains chats sont stressés ou très sensibles de nature, ils ont alors tendance à se lécher excessivement ou à se gratter. Ce qui peut provoquer une irritation cutanée impliquant la chute des poils par exemple. L'intervention d'un comportementaliste pour chats ou d'un vétérinaire est alors recommandée pour solutionner la chute des poils du chat liée à un problème comportemental.

 

Perte des poils du chat à cause des allergies

Comme nous les humains, les chats peuvent avoir certaines allergies. Généralement, les allergies sont dues à trois facteurs : le pollen, les puces ou bien les acariens. Mais il est aussi possible que votre animal développe des allergies alimentaires. Même si celles-ci sont plus rares, elles ne sont pas impossibles donc si vous constatez qu’après avoir donné certains aliments à votre chat celui-ci développe des plaques rouges, et se gratte de façon intense. C’est surement une allergie due à son alimentation.

Les allergies entraînement généralement des problèmes de peau donc : démangeaisons, plaques rouges, ... L'alimentation du chat a un impact direct sur sa fourrure et notamment la qualité de son poil. Une mauvaise alimentation peut également être la cause d'une carence alimentaire impactant la santé de l'animal et de son poil.

 

Comment limiter la perte de poils de votre chat ?

 

Que faire contre la perte des poils du chat ? Comment arrêter la chute des poils du chat ? Dans le cas d'une perte anormale des poils, plusieurs solutions existent pour guérir l'animal. Dans le cas d'une perte normale des poils, certains gestes permettent de limiter la perte et de ne pas avoir une quantité importante de poils qui recouvrent tout votre canapé.

 

Lui apporter une alimentation variée et équilibrée

En apportant une alimentation riche et variée à votre chat, vous apportez de nombreux nutriments utiles à son organisme. Un chat en sous-alimentation peut perdre de façon très importante ses poils, son pelage étant le reflet de sa santé générale, c’est un excellent indicateur. Vous pouvez apporter des compléments alimentaires à votre animal, comme la levure de bière très riche en vitamines B. Elle est très souvent utilisée par les humains dans le but d’améliorer la qualité des cheveux notamment. Afin de faciliter la prise vous pouvez trouver ces comprimés sous différentes formes amusantes pour votre chat. Ces friandises seront une excellente solution pour lutter contre la chute des poils de votre chat. Il faut noter que la levure de bière a aussi un pouvoir gainant du poil, elle va donc améliorer la qualité du poil en le rendant plus souple et plus doux.

solutions pour chat qui perd ses poils

 

Brosser régulièrement votre chat

Que faire si mon chat perd ses poils ? C’est bien connu, le chat est un animal qui perd ses poils. Afin de limiter le nombre de poils dans votre habitation il est conseillé de le brosser régulièrement. Cela est très important aussi pour sa santé, il peut ainsi éviter des problèmes d’indigestion liés notamment aux boules de poils avalées. Pensez aussi à utiliser une brosse adaptée en fonction du type de poil de votre chat.

 

Traiter avec un antiparasitaire votre chat

Quelles sont les solutions contre la pelade du chat liée à un parasite ? Pour cela il existe différents colliers à mettre au cou de votre chat, ou bien d’autres traitements en cutané. Il est très important de traiter régulièrement votre animal, afin qu’il ne puisse pas être touché par ces parasites. Ceux-ci pourraient engendrés des irritations de la peau, poussant votre chat à se gratter, voire à s’arracher les poils.

 

La perte de poils chez votre chat peut être due à de nombreux facteurs. Elle n’est pas anodine dans tous les cas. Vous ne devez pas laisser votre animal dans cette situation, pour cela nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire afin qu’il puisse identifier la source du problème et vous apporter une solution sur le long terme.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 27 Juillet 2016

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

alimentation, chat, chaton, entretenir, perte de poils, santé, solutions

Vous aimerez aussi