Loading...

Euthanasié et enterré vivant, ce Berger allemand retrouve une nouvelle vie

Euthanasié et enterré vivant, ce Berger allemand retrouve une nouvelle vie

En Russie, un Berger allemand nommé Kiryusha, a miraculeusement survécu après avoir été euthanasié et enterré par ses propriétaires. Le chien a réussi à sortir de sa tombe et est parti, à bout de forces, à la recherche de sa maison. Découvrez l'histoire de ce chien échappé à l'injection mortelle, qui est maintenant à la recherche d’une nouvelle famille.

Le Berger allemand enterré vivant en Russie

 

Épuise et loin de la ville, le Berger allemand est sauvé par une jeune femme

 

Le chien a été découvert dans un état grave au bord de la route dans la République de Komi (Russie), loin des habitations,  par Olga Lyszeva qui passait en voiture.

Elle s'est arrêtée pour ramasser l'animal épuisé. Après avoir nourri le chien, la femme russe l'a mis sur le siège arrière de sa voiture, où il a dormi
La jeune fille remarqua un chien marchant lentement le long de la route. Elle poursuivit sa route, mais n’arrivant pas à enelver l’image de ce chien triste de sa tête, après 20 kilomètres Olga a décidé de revenir. À ce moment-là, le chien épuisé gisait déjà sur la route. Olga l'a nourri et l'a mis sur le siège arrière de la voiture. Le chien a dormi pendant les 150 kilomètres du trajet jusqu'à la ville d’Ukhta.

 

En arrivant sur les lieux, la jeune fille a contacté la fondation Good City, une association de protection des animaux sans abri, où les vétérinaires ont examiné l’animal et lui ont fourni des soins.

 

Euthanasié il y a une semaine et enterré dans la forêt ?

 

Après cela, les bénévoles de l’association ont fait les démarches habituelles pour tenter de retrouver les propriétaires du chien perdu : des informations sur le chien ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Le Berger allemand a été rapidement reconnu par certains habitants de la ville d’Emva. Peu de temps après, les propriétaires présumés ont contacté la fondation en avouant qu'en raison d'une maladie grave, ils ont euthanasié leur chien Kiryusha il y a une semaine et enterré dans la forêt. Ils ont supposé que  la dose était non létale et que le chien avait perdu connaissance, mais n'était pas mort.

Selon les bénévoles de Good City, les informations fournies par les propriétaires correspondaient parfaitement: l'endroit où Kiryusha a été trouvé, son âge approximatif et même la patte rasée pour l'injection. Cependant, le lendemain, ces personnes se sont excusées, disant que Kiryusha était toujours enterré et que le chien trouvé ne leur appartenait pas. Ils ont refusé d'envoyer une photo de l'animal, sous le prétexte que leur ordinateur portable était cassé. Plus tard, ils ont complètement supprimé les échanges avec la fondation sur le réseau social russe.

Le chien enterré vivant et survécu

Les membres de Good City ont décidé de ne pas aller plus loin pour découvrir ce qui est réellement arrivé à ce chien. Le principal est que Kiryusha est entre les bonnes mains. Sa santé et son bien-être sont prioritaires, et après un suivi médical approfondi, la nouvelle étape est de lui trouver une bonne maison.

 

Bientôt une nouvelle famille pour Kiryusha

Kirysha, le chien survécu à l'euthanasie

En ce moment Kiryusha se trouve dans une famille d’accueil provisoire, pendant que l’association lui cherche de nouveaux maîtres. Étant donné que le chien est âgé (selon les estimations des bénévoles il a environ sept ans) et a quelques problèmes de santé, l’association recherche une personne capable de lui assurer à la fois un traitement médical correcte et une vieillesse digne. Il y a déjà plusieurs candidats potentiels, et les bénévoles tâchent de s’assurer que le nouveau propriétaire ait des conditions pour  Bien sûr, tous ceux qui sont intéressés sauront en détail s'ils ont des conditions pour fournir des soins nécessaires et de l'expérience dans l'élevage de cette race.

Il est difficile d'imaginer ce qu'il a dû endurer jusqu'à ce qu'il rencontre son ange gardien Olga sur la route.

 


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter