Loading...

L'association GRAAL vient de sauver 80 animaux de laboratoire qui allaient être euthanasiés

L'association GRAAL vient de sauver 80 animaux de laboratoire qui allaient être euthanasiés

En France, des milliers d'animaux sont utilisés en laboratoire chaque année afin que soit réalisées toutes sortes de tests : chiens, chats,rats, cobayes, ... Malheureusement, ces animaux de laboratoire connaissent une triste fin une fois leur "mission" remplie car les laboratoires pratiques alors l'euthanasie. Pour sauver les animaux de laboratoire de cette fin tragique, de plus en plus d'associations se mobilisent et interviennent avec l'aide des refuges.

C'est le cas de l'association française GRAAL qui est spécialisée dans la réhabilitation d’animaux de laboratoire. Cette mission consiste à sortir les animaux de laboratoire afin de les placer en refuge et de tout faire pour qu'ils soient adoptés.

Cette semaine, l'association GRAAL a annoncé avoir sauvé 80 animaux de l’euthanasie après une vie en laboratoire en Auvergne Rhône Alpes. Un reportage a d'ailleurs été diffusé le 31 mai 2020 à 19h sur France 3 sur cette sortie de laboratoire. Ces animaux sont à présent sortis des laboratoires et placés dans les refuges animaliers en attendant d'être adoptés.

Si vous souhaitez offrir à ces animaux une seconde vie après leur vie difficile en laboratoire, ces animaux ont ensuite été proposés à l'adoption en Isère, en Savoie et en Haute-Savoie. Un reportage a d'ailleurs été diffusé le 31 mai à 19h sur France 3 sur cette sortie de laboratoire.

Voici les coordonnées des refuges dans lesquels ont été placés ces 80 animaux issus de laboratoire :

▶️ Refuge d'Arthaz: 14 chats, 10 cobayes
284 Route de la Basse Arve
74380 Arthaz-Pont-Notre-Dame

▶️ Refuge de Chambéry: 8 chats, 6 cobayes
744, rue de Montagny 73000 Chambéry

▶️ Refuge du Dauphiné: 13 chats
Le Maupas, 38410 Uriage

▶️ Refuge de Gerbey: 10 chats, 4 chiens
près du Wam Park des, Roches de Condrieu
338 Route de Gerbey, 38121 Chonas-l'Amballan


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter