Loading...

Coronavirus : Les cabinets vétérinaires sont-ils encore ouverts ?

Coronavirus : Les cabinets vétérinaires sont-ils encore ouverts ?

En cette période de pandémie mondiale causée par le virus Covid-19, de nombreux propriétaires d'animaux domestiques se questionnent sur la santé de leurs bêtes. Le point sans doute le plus important que vous devez savoir est que les animaux de compagnie ne peuvent pas transmettre le virus Covid-19. En effet, aucune étude scientifique n'a démontré que les animaux transmettent ce virus en cas de contact avec des personnes.

Or beaucoup d'autres inquiétudes viennent à l'ordre du jour. Avec les conditions de confinement et les restrictions massives concernant les contacts inter-personnels, les propriétaires d'animaux s'inquiètent : qu'en est-il des services vétérinaires ? Peut-on encore soigner nos animaux ? Les cabinets vétérinaires sont-ils encore ouverts ? Existe-t-il un risque d'emmener son animal en clinique vétérinaire ?

Voici les dernières informations à ce sujet dont nous disposons à l'heure actuelle. Ces informations sont susceptibles d'évoluer au fil des jours et surtout des découvertes médicales sur le Coronavirus.

 

Les vétérinaires continuent-ils de travailler pendant la période de confinement ?

 

Si ces derniers jours, la plupart des cabinets vétérinaires étaient encore ouverts au public en horaires réduits, la situation est en train de changer rapidement. Entre les salariés des cliniques vétérinaires qui préfèrent se protéger en se mettant en arrêt, les vétérinaires qui préfèrent reporter les interventions chirurgicales de leur chien ou leur chat, ... il n'est pas forcément évident de savoir si les vétérinaires continue de travailler de façon normale ou pas.

Dans le communiqué publié hier le 19 mars, le Conseil national de l'Ordre des vétérinaires demande aux vétérinaires de « prendre leurs responsabilités en tant que professionnels de santé » et de suspendre le libre accès à leurs établissements, afin de ne pas faire courir des risques de contamination aux soignants et aux propriétaires des animaux.

Que signifie cela concrètement ? Les soins des animaux malades ou blessés et la permanence des services doivent être assurés le jour comme la nuit. Cependant, l'accès au cabinet ne devrait être possible que sur appel téléphonique préalable et uniquement pour les prises en charge indispensables et les urgences.

L'Ordre des vétérinaires appelle ses professionnels de travailler comme d'habitude et de garantir la continuité des soins durant les horaires d'ouverture en journée. De même, la nuit, les vétérinaires de garde assureront la permanence, selon les modalités habituelles. Seuls les vétérinaires contaminés par le coronavirus ou présentant un risque potentiel de contamination sont dispensés de cette obligation de permanence et de continuité des soins.

En revanche, en cette période d'urgence sanitaire, toutes les consultations non-indispensables seront reportées afin de diminuer au maximum des contacts entre individus humains et respecter des gestes barrières devient une priorité de premier ordre. Seules des situations d'urgence et situations susceptibles de devenir urgentes à court terme peuvent actuellement être traitées par votre vétérinaire.

« Protégez-vous, protégez vos collaborateurs, protégez vos clients, protégez votre entourage, pensez aux personnes fragiles », insiste Jacques Guérin, président du Conseil de l'Ordre des vétérinaires. 

 

 

Peut-on faire vacciner son animal ?

 

La position du Conseil de l'Ordre national des vétérinaires est très ferme à ce sujet : « En période de confinement, la vaccination, de même que les actes de médecine préventive, ne relève pas d'une situation d'urgence vitale pour l'animal. »

Dans cette logique, et selon les instructions du Conseil, la vaccination des animaux domestiques doit être reportée pendant tout la période de confinement. Cette décision a été approuvée par les enseignants de médecine préventive des 4 écoles nationales vétérinaires et par l'Association Française des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie.

Il faut comprendre que dans les conditions de crise sanitaire actuelle en France, l'exercice de soins pour animaux suit la même logique que celle de la médecine humaine : on réduit toutes les interventions aux actions de première nécessité, pour limiter les risques de contamination par le virus Covid-19 à la fois pour les propriétaires des animaux et pour les équipes soignantes.

Les experts de la santé animale sont conscients que ces mesures fragilisent dans une certaine mesure nos animaux domestiques (chiens, chats, rongeurs, NAC, ...) et recommandent aux propriétaires de respecter encore plus attentivement des règles d'hygiène habituelles, ainsi que de raccourcir les sorties de leurs chiens et chats le plus possible en évitant tout contact avec d'autres animaux.

Cette vigilance n'est en aucun cas due à la propagation du coronavirus, car nos animaux, rappelons-le encore une fois, ne sont pas porteurs du Covid-19, mais aux risques de leur contamination par d'autres maladies, et notamment par des parvovirus.

Pour limiter ces risques, surveillez vos animaux pendant les promenades et ne laissez pas vos chiens et chats toucher aux chaussures venant de l'extérieur car elles peuvent transmettre les virus.

Les déplacements à proximité du domicile liés aux besoin des animaux de compagnie sont autorisés, comme cela a été d'ailleurs confirmé par le Président de la république lors de son intervention lundi le 16 mars (n'oubliez pas à cocher la case prévue à cet effet sur la feuille d'autorisation de déplacement dérogatoire (à télécharger sur le site de gouvernement).

Après la fin de l'isolement, vous contacterez, sans précipitation, votre vétérinaire qui analysera la situation et mettra en place une reprise adaptée du calendrier des vaccinations.
 

Que faire si on ne trouve plus les croquettes habituelles de son chien ou chat ?

 

Malgré ces changements de modalités de travail, les cabinets vétérinaires continuent à vendre la nourriture pour les animaux. Si les rayons de votre supermarché ont été vidés suite à la panique générale et la peur d'une pénurie de ces derniers jours et vous ne trouvez pas les croquettes préférées de votre chien ou chat, prenez contact, par téléphone, avec votre vétérinaire. Il sera à même de vous proposer une solution.

Qu'il s'agisse de vous conseiller dans le choix de croquettes de remplacement ou de vous aider à trouver les croquettes habituelles, la clinique vétérinaire se tient à votre disposition pour vous aider.

 

 

La médecine vétérinaire en solidarité avec la médecine humaine 

 

En cette période d'épidémie, la solidarité est nécessaire pour mener le combat contre le virus. Pour faire face à un afflux de personnes en état critique, nos hôpitaux peuvent avoir besoin de l'aide de leurs collègues vétérinaires. Les professionnels en soins animaliers sont en capacité d'apporter leurs connaissances et d'aider leurs homologues.

Ainsi, l'Ordre National des Vétérinaires a mis en place un recensement du matériel dont disposent les établissements des soins vétérinaires et qui pourrait en cas de besoin être mis à disposition des hôpitaux.

Il s'agit en premier lieu des respirateurs artificiels, dont l'utilisation est essentielle dans la réanimation de malades gravement touchés par le Covid-19. Mais aussi des respirateurs d'anesthésie, des concentrateurs d'oxygène ou encore des scopes.

Le président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires a également demandé aux vétérinaires d'aider tous les soignants, que ce soit les médecins généralistes ou le personnel des hôpitaux, en leur fournissant des masques et des gants de protection qu'ils auraient en surplus. Au vu des pénuries de masques de protection, aussi bien chirurgicaux que FFP2 et FFP3, la réquisition aux masques présents dans les services vétérinaires est essentiel.

Dans ces conditions, chers lecteurs, nous vous demandons de rester, de votre côté, solidaires et responsables et, dans la mesure du possible, ne pas mettre la pression sur vos vétérinaires. Vous l'aurez compris, toutes les visites de suivi de votre animal, ainsi que les vaccins, ne constituent pas une urgence vitale et peuvent être reportés jusqu'à la fin du confinement.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Dinah
Ajouté 20 Mars

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

confinement vétérinaires, coronavirus vétérinaires, covid-19 soins vétérinaires

Vous aimerez aussi