Loading...

La SPA ferme ses refuges au public et appelle les Français à ne pas abandonner leurs animaux

La SPA ferme ses refuges au public et appelle les Français à ne pas abandonner leurs animaux

«Il ne transmettent pas. Ne les abandonnez pas. », tel est le slogan affiché actuellement sur la page Facebook de la SPA (Société Protectrice des Animaux).

Il s'agit d'un appel plein d'inquiétude : non seulement les refuges animaliers sont fermés depuis ce dimanche, mais l'association redoute des conséquences catastrophiques que de fausses rumeurs pourront avoir en matière d'abandon d'animaux de compagnie sur le territoire français.

En conformité au plan d'action du gouvernement, la SPA a fermé ce dimanche 15 mars au public tous ses refuges, ainsi que les dispensaires, et ceci jusqu'à nouvel ordre. Dans le communiqué intitulé « Breaking News à diffuser massivement »  et publié dimanche sur le site de la SPA, l'association annonce cette fermeture dictée par les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement et insiste sur le danger des abandons massifs qui peuvent avoir lieu dû à la crise épidémique.

Coronavirus : communiqué de la SPA

 

Nos animaux ne sont pas porteurs du virus, arrêtons les fausses rumeurs !   

  

Comme toute la population aujourd'hui, la SPA fait face, à côté des autres associations, à la crise et doit respecter les consignes de confinement annoncés par le gouvernement. Or, l'inquiétude des acteurs de protection animale va au-delà de la protection sanitaire humaine. En effet, les bénévoles craignent une augmentation massive du nombre d'animaux d'animaux abandonnés et l'incapacité des refuges de gérer cette nouvelle crise.

La direction de la SPA s'adresse à tous les propriétaires des animaux de compagnie avec le message scientifiquement étayé et soutenu par tous les experts. Le coronavirus n'est pas transmissible ni d'animal de compagnie à l'homme, ni de l'homme à l'animal. Votre animal de compagnie n'est pas porteur de COVID-19 !
 
« Nous rappelons, qu’à ce jour, le message est clair : aucun élément ne permet de penser que les animaux de compagnie sont impliqués dans la circulation du virus. Toutes les sources scientifiques, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en tête, concordent : le COVID-19 n’atteint pas les animaux de compagnie comme les chiens et les chats, et ils ne sont pas impliqués dans la propagation de cette épidémie. », souligne le communiqué de la SPA. 

Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA appelle tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement les informations concernant l'absence du danger de transmission du Coronavirus par nos animaux de compagnie :
« Il serait dénué de bon sens et d'humanité d'abandonner son animal pour des fausses rumeurs », souligne le président dans son annonce publiée sur la page Facebook de la SPA.
L'association demande les citoyens de diffuser cette information le plus activement possible, pour éviter que nos animaux de compagnie « ne payent un lourd tribut ».

 

Est-ce que les bénévoles continuent à s'occuper des animaux ?

 

La réponse est oui. Les refuges sont fermés aux visiteurs, mais les animaux restent dans les locaux et le personnel poursuit son travail. Jusqu'à nouvel ordre, 
Ce qui préoccupe le plus les responsables des associations, c'est le ralentissement des adoptions et une nouvelle vague d'abandons fortement probable à cause des rumeurs qui circulent dans la population, et notamment sur les réseaux sociaux. 

 

Que va-t-il se passer si les abandons s'amplifient ?

 

Avec plus de 100.000 d'animaux abandonnés par an, les refuges français sont déjà saturés et très limités en capacité d'accueil. Pourquoi la situation peut empirer rapidement ? La fermeture au public due aux mesures de confinement va ralentir les adoptions, c'est inévitable. Si jamais une vague d'abandons a lieu, il n'y aura pas assez de place dans les refuges pour absorber le flux d'animaux venant des fourrières.
Que va se passer par la suite ? Les animaux abandonnés seront massivement euthanasiés dans les fourrières, comme le prévoit la loi française. 
 

 

Si les gens doivent être hospitalisés où vont aller leurs animaux ?

 

C'est, justement, aux animaux dans cette situation qu'il faudrait idéalement faire place. Si personne de la famille ou de l'entourage de la personne malade ne peut pas prendre l'animal en charge, un placement dans un refuge devrait être possible – à condition que ces structures déjà débordées soient en mesure d'accueillir de nouveaux pensionnaires.

 

Est-ce que les adoptions seront toujours possibles ?

 

Pour le moment, vous pouvez toujours adopter un animal au refuge, même si les démarches habituelles ne sont temporairement pas possibles. Comme tous les refuges sont fermés aux visites du public jusqu'à nouvel ordre, vous ne pouvez pas visiter les centres de la SPA. Or vous pouvez prendre contact avec les centres d'adoption par téléphone ou via Internet.

Dans quelque jours, la SPA prévoit de mettre en ligne sur son site et sur les réseaux sociaux des informations concernant les nouvelles démarches d'  « adoption responsable » qui seront mises en place.  C'est la présentation en ligne des animaux à adopter qui sera mis en avant, ainsi que les entretiens téléphoniques et prises de rendez-vous individuels.    

 

Retenez donc ces informations très simples et pourtant essentielles.

Votre animal n'est pas porteur du Coronavirus !  Continuez à vous occuper de lui comme d'habitude (les promenades de chiens restent bien sûr autorisées si vous restez dans votre quartier et précisez votre raison sur l'attestation sur l'honneur que vous devez désormais avoir avec vous (téléchargeable ici )

Faites confiance aux professionnels animaliers et partagez le message sur l'absence du risque de transmission au maximum autour de vous. En le diffusant, vous pourrez, ensemble avec vos concitoyens, stopper la recrudescence des abandons.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Dinah
Ajouté 17 Mars

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

communiqué de la spa, coronavirus animaux, coronavirus spa

Vous aimerez aussi