Loading...

Un chien destiné à l’abattoir est adopté par le président de la Corée du Sud

Un chien destiné à l’abattoir est adopté par le président de la Corée du Sud

Le tout nouveau président de la Corée, Moon Jae-in a fait une belle action suivant son élection. En effet, ce dernier avait promis d’adopter un chien de refuge suite à son élection, et voilà une promesse tenue : Tory est le premier chien de président coréen à représenter la cause animale dans le pays. Mais plus, Tory est un rescapé : depuis 2 ans dans un refuge, il vient d’un abattoir pour viande de chien. Un sujet très critiqué ces derniers temps dans le pays, la viande de chien n'a plus le succès qu'elle avait autrefois, et le président semble bien d'accord avec les nouvelles meurs qui s'instaurent.

 

Le petit chien noir de quatre ans, sans race reconnue, était en refuge dans le groupe de la CARE (Coexistence of Animal Rights on Earth) avant d’être adopté par l’homme d’état. Il est reconnu dans le pays comme étant le premier chien de refuge à devenir un chien renommé, aussi appelé le « Premier Chien ». L’activité principale de la CARE est de sauver les animaux, et notamment les chiens dédiés au commerce de la viande qui nous touche particulièrement. Ainsi, le geste du président d’adopter Tory est bien plus qu’un geste de générosité : derrière cet acte se cache le message d’un président.

 

président de la Corée du Sud adopte un chien de refuge

 

« Humains comme animaux ne devraient jamais être soumis au préjudice et à la discrimination » dit une agence d'information coréenne. Tory a été sauvé d’un élevage de chiens dédiés à être abattus pour être mangés il y a de cela 2 ans, mais il n’a jamais été adopté car les chiens noirs en Corée sont réputés pour porter malheur. Ainsi à travers ce geste, le nouveau représentant du pays a fait d’une pierre deux coups en adoptant un rescapé noir, et cette adoption est ainsi vue comme message très fort contre le trafic d’animaux au sein de l’Asie et le racisme envers les chiens sombres.  

 

Le président possédait déjà deux autres chiens : Maru et Jjing-jjing ont accueilli Tory avec beaucoup de plaisir – contrairement aux médias et politiques qui ont posé de nombreuses critiques sur le choix du président. La campagne électorale de ce dernier (tout juste élu), était très portée sur les droits des animaux, où Moon Jae-in avait promis d’instaurer plus d’aires de jeux pour les animaux et des aides pour les nourrir plus facilement. Aussi, il veut mettre un terme complet à la vente et au trafic de viande de chien.

 

Si le nouvel élu a encore un grand chemin à faire avant de se faire accepter et de faire accepter son nouveau régime au sein du pays asiatique, ce qui est sûr c’est qu’il est porteur de changements, et nous l’espérons pour le bien-être des animaux.

 

Moon Jae-in avec son chien adopté


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 28 Juillet

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

actu des animaux, animaux, bien-être des animaux, care, corée du sud, insolite, moon jae-in, président, viande de chien

Vous aimerez aussi