Loading...

Offrez-vous un coach, offrez-lui de l'attitude : entretien avec Karl Toure, coach et consultant en bien-être canin

Offrez-vous un coach, offrez-lui de l'attitude : entretien avec Karl Toure, coach et consultant en bien-être canin

En quoi consiste le travail d’un coach canin ? Comment assurer le bien-être du chien et de son maître ? Quelle est la responsabilité du maître envers son chien ? Quel impact l’attitude de l’homme peut avoir sur le comportement de son chien ? Quel rôle la compréhension des codes de communication joue-t-elle dans l’éducation canine ?  

Découvrez notre entretien avec Karl TOURE, coach et consultant en bien-être canin, animateur des activités canines (canicross et balades en meute) dans le secteur Paris et Seine et Marne.   

 

Bonjour Karl, pouvez-vous nous raconter en quelques mots votre parcours dans le domaine des services canins ? 

 

J'ai débuté mon parcours en tant que bénévole à la SPA, puis j'ai profité d'un poste vacant dans un chenil d'affectation et ai ainsi pu exercer le métier de dresseur durant 5 ans.

Par la suite j'ai intégré une société de "dog-walking", j'ai ainsi acquis de nouvelles compétences et en ai profité pour exercer celle acquise auparavant. En parallèle, officieusement, je m'occupais des chiens d'amis, connaissances et de leurs recommandations. 

En quittant cet emploi, j'ai eu envie d'acquérir de nouvelles compétences. J'ai donc suivi divers stages en ligne et eu le plaisir d'échanger et d'apprendre avec des éducateurs du monde entier. Pour, enfin, officiellement lancer DOGS WITH ATTITUDE, en  2017, ou j'officie en tant que "consultant en bien-être canin".

 

Plutôt qu’éducateur, vous préférez vous présenter comme consultant en bien-être canin et coach…  Est-ce que le choix de ces termes est important pour vous ?  S’agit-il de coacher aussi le maître, voire le couple « chien – maître » ? 

 

Évidement, ces termes sont même d'une importance capitale. Il s'agit comme vous l'entendez à coacher le maître en priorité, mais "chien-maître" est erroné à mon sens. La seule conjonction possible, à mon sens encore une fois, est " maître-chien ". 

Je m'explique : le chien est un être singulier à part entier, avec ses codes et son langage. Quand je me permets de placer le maître avant le chien, pour moi il n'est aucunement question de "domination". Je ne suppose pas qu'il y a domination de l'un envers l'autre dans un couple, mais je cherche à mettre l'accent sur la responsabilité qu'a le premier envers le second. Cette responsabilité est simple et due à la domestication, le premier a l'obligation de comprendre les canons de communication du second étant donné qu'il vie dans son milieu. Et ce pour la pérennité du bien-être du couple. Pour assurer ce bien-être je m'appuie sur 3 vecteurs : sociabilité, comportement et éducation.

coaching canin

 

Selon vous, quelle est l’importance de l’éducation du chiot dès son tout premier âge ?

 

Selon vous quelle est l'importance de l'éducation d'un enfant dès son tout premier âge ? La réponse à cette question relève du bon sens. Et s'applique à tout sur cette terre…tout sera, forcement, meilleur avec les bonnes bases. 

Comme une maison et de bonnes fondations.

 

Qu’est-ce que vous pensez de l’ « éducation positive », concept qui est devenu très populaire aujourd’hui ? 

 

Pour dire vrai je ne pense aucun mal de l'éducation à renforcement positive. Par contre "l'éducation positive" est pour moi l'un des produits marketing, les pires de la profession, car il a ouvert la porte sur un puits sans fond, vers des tendances toujours de plus en plus extrêmes. 

Pour moi il n'existe qu'une seule éducation et elle peut et doit être contrastée. 

A la base "le renforcement positif" est le fait de récompenser une erreur que le chien corrige de lui-même ou lorsque l'on travaille l'apprentissage par l'imitation. 

Dans une voie traditionnelle qui est celle de la confrontation à un exercice, c'est-à-dire, que votre chien ne connait pas l'exercice ( ou ne sait pas encore de quoi vous lui parlez ) et dans le cas où vous n'utilisez pas le canon de l'imitation : l'éducation se fera par graduation de la sanction, comme de la récompense.

Concrètement : on ne s'emporte pas sur un chien qui ne sait pas faire, au même titre que pour un homme.

D'ailleurs il y a une règle fondamentale que tous dresseurs connaissent, elle dit : "tout exercice doit se terminer sur un niveau maitrisé par l'animal afin de finir sur une note positive". Il faut comprendre par là que l'animal doit prendre du plaisir à apprendre, si vous mettez la barre trop haute il faut avoir la présence d'esprit de la redescendre afin que votre animal regagne en confiance après plusieurs échecs. Et ça, aucun dresseur/éducateur n'a attendu "l'éducation positive" pour le savoir et l'appliquer.

 

Pour quels problèmes les propriétaires de chiens viennent-ils le plus souvent ? 

 

Je dirais que pour la partie coaching le problème récurrent c'est ledit "retour" du chien. En comportementalisme c'est une "agressivité soudaine" envers ses congénères et/ou être humain.

 

Comment procédez-vous pour établir une méthode de travail et un projet de rééducation avec le chien ? 

 

Encore une fois, et cela n'engage que moi, il n'existe aucune "méthode" en particulier, c'est un métier ou l'on travaille avec des êtres vivants. Ce que vous appelez méthode, pour moi n'est rien d'autre que des règles fondamentales, "C2AP" : Contrôle, Attitude, Analyse, Positif

Que l'on applique au travers de technique pédagogique.

Ce sont ces 4 points clefs que je vais chercher chez le maître et le cas échéant lui en transmettre la mécanique.

éducation canine

 

Mon processus de travail, comme très brièvement expliquer plus haut, est basé sur l'analyse du couple (donc du maitre puis du chien) : la première chose que je fais est de poser beaucoup de questions sur la situation présente, sur leurs passés et sur ce que le propriétaire envisage. A ce moment j'ai 55% des informations. La suite est d'observer le couple dans tous les environnements dans lesquels ils évoluent (si possible). A partir de la je possède 90% des informations. Puis j'établis un planning de travail, en fonction du rythme souhaité par le propriétaire, de ces facilités, et de la relation qu'ils entretiennent. 

Et enfin j'adapte les outils de travail au maître et au chien, c'est-à-dire à leurs niveaux et caractères (par outils je comprends : laisses, colliers, harnais, récompenses, environnements). 

Par exemple :

Un propriétaire souhaite obtenir un "retour". Les points forts : bonne familiarisation, chien affectueux avec son maitre. Les points faibles : chien dissipé dans un environnement bruyant, maitre dépassé par les réactions de son chien.

Planning de travail :

  • 2 h, 4 fois par mois, environnement en extérieur et clos. 
  • Cours théorique sur la lecture du chien "Le corps comme seul moyen de communication".
  • Travail en laisse: marche au pied, retour et position + familiarisation à des perturbations sonores, physiques et visuels.

Entre chaque séance un suivi gratuit est préconisé étant donné que le but est que le maître continue le travail en dehors de ma présence.  

 

Avez-vous quelques solutions standards à appliquer ou chaque cas est unique ?  

 

Encore et toujours, "C2AP" : Contrôle, Attitude, Analyse, Positif.  C'est à la fois la réponse et la solution.

Et comme chaque chien et chaque personne sont uniques, la façon de faire ces 4 points clefs sera différente à chaque fois.

Ce qui ne changera pas, par contre, ce sont les outils et les centaines de techniques (que vous appelez "méthode" ) qui existent et que l'on utilise en fonction de ses capacités. Et là encore une fois, chaque maitre et chaque chien sont uniques.

 

Que signifie C2AP, exactement ?

 

 - Le C de Contrôle met l'accent sur la façon dont le maitre contrôle son chien : est-ce a la voix ? est-ce physiquement ? est-ce les deux ? et surtout sait-il utiliser chaque outil de contrôle correctement.

 - Le A d'Attitude est, comme son nom l'indique, "l'attitude" que le maître transmet à son chien. Par subordination un maître stressé transmettra son stress au chien, et ainsi de suite.

 - Le A d'Analyse signifie qu'il faut savoir analyser son chien avant de réagir, donc connaître les codes de communication pour répondre correctement.

 - Et pour finir le P de Positif. Quoi qu'il arrive lors du travail ou d'une promenade, si le chien a été sanctionné il faut avant de passer à autre chose le laisser sur une note positive

 

Vous proposez aussi des prestations « collectives » telles que canicross et balade en meute.  A qui conseillez-vous chacune de ces activités ?  Qu’est-ce qu’elles apportent, selon vous, en termes du bien-être du chien et de son maître ? 

balades en meute

Je conseille ces activités à toutes les races de chiens, mêmes s'il paraît plus évident que le canicross soit plus réservé aux "Chien-loup" et "Berger" qu'aux dogues courts sur pattes et autres terriers type "Yorkshire" ou "Côton". Mais après tout est adaptable, car le but de ces activités (sans rentrer dans les détails et en restant objectif) est de renouer avec les codes canins et de ce fait favoriser et/ou développer leur sociabilité, en plus de leur offrir une activité physique seine qui fait barrage à l'ennui.

Pour le maître c'est l'assurance de déculpabiliser de laisser son chien seul et de le retrouver épuisé pour une bonne raison. Autrement dit, pas par des tentatives d'évasion ou des destructions volontaires.

 

(Pour plus d'information :

Email : dwa.dogswithattitude@gmail.com

Tél. : 07 68 13 60 84

Page Facebook )

 

Pour terminer, y a-t-il un conseil ou une idée que vous répétez souvent ou que vous voudriez tout particulièrement transmettre aux maîtres des chiens ? 

 

"Offrez-vous un coach, offrez-lui de l'attitude"

DogsWithAttitude consultant bien-être canin

 


Commentaires

15 Mai
Merci milles fois
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Dinah
Ajouté 12 Mai

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

balade en meute, bien-être chien, canicross, coach canin, dogswithattitude, education canine, éducation canine

Vous aimerez aussi