Loading...

Une belle histoire d’amitié entre un agneau miraculé et une jolie chatte

Une belle histoire d’amitié entre un agneau miraculé et une jolie chatte

Un petit agneau de seulement deux jours, mal en point et orphelin, était condamné à la mort. Heureusement, une association est intervenue pour lui éviter ce sinistre sort.

source photo: wamiz.com

 

Des débuts difficiles

C’est l’histoire d’un petit agneau nommé Charlie, né dans une ferme dans l’Ontario pendant le dernier solstice d’hiver.  Sa maman étant morte, Charlie s’est retrouvé orphelin. L’agriculteur l’ayant mis au monde ne souhaitait pas le garder et l’a mis en vente sur internet. Charlie était alors âgé de deux jours et était très malade. L’association Happy Tails Farm Family, mise au courant de cette histoire, s’est démenée pour secourir cet agneau. En effet, l’agriculteur ne voulait pas confier son agneau à l’association. Celle-ci s’est battue et l’agneau lui a été remis.

source photo: wamiz.com

 

La rencontre avec Dora

Il a été accueilli par Carla et son mari, les gérants de l’association mais aussi par leur charmante chatte Dora.

Dora est également une chatte recueillie par le couple.  Ils l’ont aperçue dans un fossé près de chez eux  et l’ont secourue. Elle s’est tout de suite attachée à l’agneau et a commencé à veiller sur lui.

Charlie étant malade, il avait besoin de soin. Il a même dû être opéré. Lorsqu’il est revenu, Dora l’attendait. Fatigué de son opération, l’agneau s’est reposé et la petite Dora a veillé sur lui jusqu’à son réveil.

Avec beaucoup de patience et d’amour, l’agneau s’est remis de son opération et a pu retrouver la santé.

Une tendre complicité l’uni à Dora. Ils sont devenus très amis. Ils s’amusent ensemble et se portent une belle affection mutuelle.

Charlie et Dora vivent maintenant une vie heureuse au « Happy Tails Farm ». Une jolie petite histoire qui finit bien. Et vous avez-vous déjà accueilli des animaux afin de leur donner une nouvelle chance ?

 

 


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter