Loading...

Les images du rat heureux

Les images du rat heureux

Selon Luca Melotti, expert et chercheur en comportement animal de l'Université de Berne en Suisse, « reconnaître la douleur ou la joie chez un animal pourrait permettre, notamment aux personnes qui possèdent un animal, de leur donner de meilleurs soins ».

Il est souvent difficile de savoir si votre animal ressent de la joie, en particulier chez un rat. 

Source photo : shunamiterats.co.uk

 

Pour la première fois, ces chercheurs suisses ont mené une étude sur la détection d'émotions positives dans les expressions faciales du rat. La grande majorité des études précédentes portait sur les expressions faciales du rat liées à une douleur ressentie. L'issue de cette étude a révélé que le rat ressent de la joie lorsque ses oreilles deviennent non seulement roses, mais également relaxées et inclinées sur le côté.

Source photo : forum.doctissimo.fr

 

Pour détecter cette émotion, ces chercheurs ont chatouillé et photographié les rats. Les scientifiques avaient déjà remarqué que les rats adoraient être chatouillés et émettaient un son équivalent à un rire mais inaudible pour l'oreille humaine.

En comparant les expressions faciales des rats après une expérience positive (être chatouillé) et une expérience stressante (un son désagréable), ils se sont aperçus que leurs oreilles devenaient plus roses lorsqu'ils étaient joyeux. Leurs oreilles étaient également inclinées sur le côté, totalement relâchées indiquant « une relaxation des muscles contrôlant le mouvement de l'oreille durant l'expérience positive ce qui coûte moins d'énergie comparé aux situations requérant d'être à l’affût », selon les chercheurs.

En effet, selon les précédentes études menées sur la douleur, le rat ressent la douleur lorsqu'il ferme quasiment ses yeux, aplatit son nez, ses joues et incline ses oreilles : des expressions lui demandant plus d'énergie.

Malgré tout, Luca Meloti tempère ses trouvailles en affirmant que « même si l'on sait que les animaux ressentent des émotions, difficile de savoir s'ils les ressentent de la même manière que nous ».

Grâce à ces nouvelles données, les chercheurs espèrent que cette étude servira de base sur les futures études concernant les émotions positives des animaux.

 

Cette étude est publiée dans la revue PLOS ONE.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter