Loading...

Cochon d'Inde malade : fiche pratique

Cochon d'Inde malade : fiche pratique

Quelque chose semble inhabituelle chez votre cochon d’Inde ? Comment détecter un cochon d’inde malade? Comment savoir si votre cochon d’inde/ Cobaye n’est pas victime d’une maladie ? Comment intervenir si votre cochon d’inde est malade et quelles peuvent être les différents symptômes ? Comme tous les animaux de compagnie, il peut arriver que le cochon d’inde tombe malade.

Le cochon d’inde est un animal plutôt fragile et sensible ce qui demande une attention particulière. Ses petites défenses immunitaires réagissent lentement et lui prennent beaucoup d’énergie, c’est pourquoi un cochon d’inde malade peut mourir rapidement. Il faut donc, aussi, réagir rapidement. Nous vous invitons à découvrir dans cet article différents syndromes qui peuvent cacher une maladie. Attention, cet article peut vous guider dans la reconnaissance de symptômes mais en aucun cas remplacer un contrôle chez un professionnel. Seul un vétérinaire peut réaliser un vrai diagnostic et tirer la bonne conclusion. Il va pouvoir prescrire le bon traitement à l’animal et suivre les étapes de sa guérison.

 

 

Dans un premier temps, les symptômes les plus révélateurs d’un cochon d’inde malade peuvent être:

 

Votre cochon d’inde se montre inactif

 

Si votre cochon d’inde semble fatigué, qu’il a une baisse de tension, et une inactivité persistante il risque d’être victime d’apathie, autrement dit il va agir anormalement lentement. Si votre cochon d’Inde est en boule, recroquevillé sur lui même et qu’il ne bouge plus cela peut cacher une autre maladie. Pensez à son train de vie. Avez-vous changé quelque chose ? Son alimentation ? La provenance de son eau ? Changé d’habitat ? Dans tous les cas il faut penser à contacter en urgence un vétérinaire qui va pouvoir analyser le problème.

 

Votre cochon d’inde ne boit plus et ne mange plus

 

Si vous voyez un changement de comportement et d’habitude alimentaire chez votre cochon d’inde, c’est que celui-ci couve peut-être quelque chose. Ces sont des syndromes à ne pas prendre à la légère puisqu’un cochon d’inde qui ne s’alimente plus peut s’affaiblir et mourir. Le cochon d’Inde est un animal fragile qui a besoin de se nourrir régulièrement et qui ne peut pas rester trop longtemps sans manger puisqu’il ne le supporterait pas. En effet, qualifié comme animal sensible, s’il ne mange pas, cela risque de lui provoquer des ralentissements à chaque niveau de son organisme et engendrer d’autres difficultés.  Si votre animal s’isole et laisse ses coupelles pleines, donnez-lui à manger directement avec une seringue en mixant son alimentation. Placez la seringue au niveau de ses incisives à appuyez sur la pipette. Pensez à lui donner des vitamines C qui vont permettre de booster votre animal et de lui donner un peu de dynamisme et de force. S’il vomit ou refuse de reprendre une alimentation normale, consultez un professionnel.

 

Votre cochon d’inde présente des diarrhées, ou des selles mollassonnes.

 

Il faut toujours essayer de vérifier les selles de votre animal. Le cochon d’Inde est animal qui a un appareil digestif qui se dérègle facilement et rapidement.  Si vous voyez que ses défections ne sont pas comme d’habitude, quelles sont molles, c’est surement problème au niveau de son tube digestif ou de son intestin. Peut-être qu’il digère mal son alimentation ?  Dans ce cas, nous vous préconisons d’acheter un régulateur de transit. Afin de l’aider au mieux, certains aliments sont à bannir. En effet, tout ce qui est crudités est fortement déconseillé. Privilégiez plutôt une infusion à base de graine de fenouil. Si votre cochon d’Inde présente de fortes diarrhées, ajoutez aux graines de fenouil des gouttes de vinaigre blanc ou un peu d’Actimel avec une touche d’ultra levure tous les jours, ce qui va permettre de durcir les crottes. N’oubliez pas de surveiller sa progression.

 

Votre cochon d’inde perd ses poils

 

Il est tout à fait normal que votre cochon d’inde perde ses poils en période de mue (c’est-à-dire 2 fois/an lors du changement de température). Si vous vous apercevez qu’il y a une partie débourrée sur votre animal et qu’il se gratte jusqu'au sang, c’est un comportement anormal qui doit vous alerter. Cela peut être dû à la présence de parasites ou de mycose, au stress, à la vieillesse ou à la suite d’un affaiblissement.  Si vous ne connaissez pas la raison de ce phénomène, il faut prévenir un vétérinaire NAC (de préférence). Plus tôt le spécialiste sera prévenu, plus vite il va pouvoir agir et administrer le bon traitement. Votre petite boule de poils devra surement porter une collerette le temps que ses poils repoussent.

 

Autres syndromes

 

Il peut arriver que le cochon d’inde soit victime d’un Coryza. En effet, certains syndromes peuvent vous alerter. Il peut avoir le nez qui coule ou les yeux « collés ». Sachez que cette maladie peut être mortel si elle n’est pas soignée à temps. Le cochon d’Inde peut également présenter une grosseur sur son corps, cela peut être un kyste ou dans le pire des cas une tumeur.

 

Pour conclure, si vous découvrez un changement de comportement, ou un de ces symptômes, même si vous n’en êtes pas sur et que vous avez un doute, il faut alerter tout de même votre vétérinaire, cela peut être grave ou dans le meilleur des cas quelque chose de bénin. Seul un spécialiste pourra juger de la gravité de la situation et par conséquent administrer le bon traitement.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 30 Juin 2016

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

astuces, cochon d'inde, conseils, malade, maladie

Vous aimerez aussi