Loading...

Les maladies respiratoires des rongeurs et lapins

Les maladies respiratoires des rongeurs et lapins

Les rongeurs et lapins sont des animaux fragiles qui sont sujets aux maladies notamment les maladies respiratoires. Les propriétaires de rongeurs devront être particulièrement attentifs à la santé de leur animal. Quelles sont les maladies respiratoires chez les rongeurs et lapins? Comment les prévenir et les traiter? Pour bien traiter ces maladies parfois mortelles, il faut d'abord les connaitre et savoir comment réagir.

Les maladies les plus courantes chez les rongeurs

Tous les rongeurs et lapins peuvent contracter des maladies respiratoires. Elles sont très courantes et parfois mortelles. Ces affections se caractérisent la plupart du temps par des écoulements nasales, des toux, et éternuements. La liste ci-dessous présente les principales maladies respiratoires, en dehors des problèmes allergiques.

  • La Myxomatose : cette maladie très contagieuse est le résultat d'une piqûre d'insecte (moustiques ou puce). Les lapins sont les rongeurs les plus affectés par cette maladie. Il faut être particulièrement vigilant car elle entraine dans la majorité des cas la mort de l'animal. Elle se caractérise par de forts problèmes de respiration, des écoulements nasales mais également des œdèmes aux paupières et oreilles qui grossissent en phase aigüe.
  • La brodetellose : aigüe ou chronique, cette maladie touche les rats et hamsters et se caractérise par une affection des bronches et des poumons, ou otites. L'animal peut mourir d'étouffement si la maladie n'est pas traitée à temps.
  • La Pasteurellose : c'est une infection due à des fortes variations de température. Elle est à l'origine de problèmes respiratoires et d'infections rénales. Touts les types de rongeurs sont sujets à cette maladie.
  • Le coryza : est une atteinte grave des voies respiratoires dues au stress et aux courants d'aire. Les écoulements nasales et éternuements du votre rongeur lui rendront la vie dure. Cette maladie correspond à un rhume qui va s'étendre progressivement aux bronches et poumons.

Si votre animal présente les symptômes suivants, vous devez consulter un vétérinaire:

  • Des éternuements
  • Un nez sale
  • Une conjonctivite
  • Un nez « bouché »
  • Une respiration difficile et une respiration bruyante
  • L'animal force au niveau des flancs pour respirer

Comment prévenir contre les maladies des rongeurs?

Il est possible d'éviter que votre rongeur contracte ces maladies respiratoires. La principale arme pour éviter que votre animal attrape une maladie respiratoire est de le vacciner et tenir ses rappels à jour. Le vaccin de la myxomatose est par exemple vivement recommandé car à ce jour il n'existe de moyens de soigner cette maladie mortelle. La vaccination pour les maladies respiratoires est le meilleur moyen de prévenir l'infection. La vaccination se fait dès la 26ème semaine après la naissance, puis un premier rappel sera effectué entre 4 et 6mois. Il convient de renouveler le processus tous les ans.

De votre côté, vous devez également être attentif à l'environnement du rongeur qui contribue grandement à son bien-être quotidien. Faites attention aux conditions climatiques. Les rongeurs n'aiment pas lesvariations de température. Vous devez donc les éloigner des courants d'air, des aérations ou encore des fenêtres. Si vous avez plusieurs rongeurs ne sur-peuplez pas leur cage. Les maladies respiratoires sont souvent très contagieuses. Lors de l'achat de votre rongeur, veuillez à ce qu'il ne soit pas déjà dans une cage trop peuplée. Il aura peut-être déjà une maladie sans que vous le sachiez. Il est donc préférable de limiter au nombre de trois animaux par cage. Faites en sorte que la pièce dans laquelle vit votre animal au quotidien ne soit pas poussiéreuse. Une litière propre est aussi un bon moyen de prévenir de la Mycoplasmose.

Voici un tableau des températures optimales en fonction du rongeur:

rongeurs températures optimales

D'autres facteurs peuvent être à l'origine des maladies respiratoires chez les rongeurs. En effet, les rongeurs atteints d'obésité seront des sujets à risque. Il ne faut pas non plus mettre de côté les facteurs génétiques.

Que faire en cas de maladie respiratoires?

Si malgré tous vos efforts vous pensez que votre rongeur est atteint d'une maladie respiratoire, le meilleur réflexe est de l'emmener au plus vite chez un vétérinaire. En attendant, vous pouvez isoler l'animal en le mettant dans une cage seule, loin de ses camarades. Après chaque manipulation du rongeur affecté, pensez à vous laver les mains car certaines maladies peuvent se transmettre à l'homme.

En fonction de la maladie diagnostiquée le vétérinaire vous donnera un traitement adapté. Sachez que pour la Myxomatose aucun traitement n'est encore connu pour soigner cette maladie. La vaccination est le seul moyen sûr de l'éviter. Les antibiotiques sont prescrits dans 90% des cas et permettent de soigner rapidement le rongeur. En parallèle le vétérinaire sera amené à vous prescrire:

  • Un sérum physiologique pour lui laver le nez plusieurs fois par jour
  • Des gouttes pour soigner les infections nasales
  • Des compresses pour nettoyer d'éventuelles plaies
  • Des bombes assainissantes pour désinfecter sa cage et votre appartement

Quoi qu'il advienne, le principe de précaution doit être prioritaire pour toutes les maladies respiratoires. Les traitements restent moins efficaces que la vaccination en amont. Si vous pensez que votre animal souffre de maladies respiratoires n'hésitez pas à consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais.


Commentaires

2 Mars 2016
Pour commencer, supprimer les copeaux de bois et choisir de la litière de chanvre, les copeaux de bois quelque soit la marque contient du phénol néfaste pour tous les animaux.
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Bibou
Ajouté 26 Janvier 2016

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

maladies respiratoires lapin, maladies respiratoires rongeurs, myxomatose;, vaccin myxomatose, vaccination maladies respiratoires

Vous aimerez aussi