Loading...

Les boules de poils chez le chat: prévention et solutions

Les boules de poils chez le chat: prévention et solutions

Les boules de poils sont fréquentes chez les chats, surtout quand ceux-ci ont un long poil ou vivent en appartement. A l’origine de vomissements, il ne faut pas les prendre à la légère car elles peuvent entraîner de graves pathologies chez l’animal et mettre en péril sa santé.

 

Comment se forment les boules de poils chez le chat ? Pourquoi mon chat vomis des boules de poils ? Comment les prévenir ? Quels sont les solutions contre les boules de poils chez le chat ?

 

Qu’est-ce que les boules de poils chez le chat ?

 

De par sa nature soigneuse, le chat se lèche souvent le pelage pour éliminer les poils morts mais également pour réguler la température de son corps en s’humidifiant. Cependant, la langue du chat est rappeuse, elle contient des milliers de papilles cornées qui lui servent à accrocher les poils morts, à la manière d’un peigne. Et c’est de cette manière que le chat ingurgite une quantité de poils ne pouvant être digérée et se retrouvant directement dans les selles.

Avalés en trop grande quantité, les poils s’accumulent dans l’estomac et le tube digestif du chat, formant ainsi des boules de poils causant le vomissement. Ces boules de poils on les appelle aussi trichobézoards, un nom un peu barbare, néanmoins.

 

Conséquence des boules de poils chez le chat

 

Outre des vomissements pour expulser le trop plein de poils dans l’estomac et que l’on peut considérer comme anodin, il convient de surveiller l’état de santé du chat surtout si les vomissements deviennent réguliers.

Un chat qui avale trop de poils peut développer divers troubles non sans conséquences pour sa santé : perte d’appétit, régurgitation, vomissements à répétition, constipation, occlusion intestinale. Dans ce dernier cas le pronostic vital du chat est engagé !

 

Ainsi, si un chat semble vomir trop souvent il se peut qu’un amas de poils soit bloqué dans ses intestins. Une consultation immédiate chez le vétérinaire permettra un examen. En effet, l’origine des vomissements chez le chat peut être diverse et variée et la plupart du temps les propriétaires n’y voient pas de danger ou tentent des remèdes pas adaptés. Pour ne pas risquer de mettre en péril la santé du chat mieux vaut prendre des précautions dès les premiers vomissements.

Les boules de poils chez le chat: solutions

Prévention et solution contre les boules de poils chez le chat

 

Pour aider un chat à ingurgiter moins de poils et limiter la formation de bouchons dans son estomac plusieurs solutions s’offrent aux maîtres. Il ne s’agit pas d’empêcher totalement les boules de poils car un chat perd quotidiennement ses poils morts, surtout en période de changement de saison, mais ces solutions permettent tout de même d’en éliminer une bonne partie.

 

Tout d’abord brosser son chat régulièrement permets d’enlever le surplus de poils que l’animal pourrait avaler. Cette étape est surtout primordiale pour les chats à poils longs car ce sont ceux qui sont le plus sujets à ces problèmes, mais nos amis à poils courts ne doivent pas être oubliés non plus.

 

Des croquettes et friandises adaptés aux problèmes de boules de poils existent et sont étudiés pour aider à l’élimination des poils déjà avalés et ainsi empêcher la formation de bouchons. Les aliments riches en fibres sont de mise pour faire travailler le système digestif.

 

L’herbe à chat dont nos minous raffolent n’a pas que pour effet de rendre nos chats euphoriques. En effet, il en existe deux sortes : la Cataire, celle aux vertus excitantes et l’herbe à chat traditionnelle constituée de jeunes pousses d’orge. C’est cette dernière à choisir pour ses vertus purgatoires du système digestif. Son rôle est d’aider le chat à régurgiter les poils avalés en provoquant un vomissement.

 

On peut également prévenir l’apparition de boules de poils chez le chat par l’utilisation de compléments alimentaires sous diverses formes. Il peut s’agir d’une pâte laxative, de comprimés ou encore d’huile à diluer dans la nourriture, ayant pour effet de favoriser l’élimination des poils.

 

La dernière solution, qui s’applique dans un cas déjà bien avancé, va être un traitement médical pour prévenir une occlusion ou lorsqu’elle est déjà formée. C’est pour éviter d’en arriver à ce stade qu’il est nécessaire d’appliquer les conseils cités au-dessus afin de limiter l’ingestion de trop de poils.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 29 Mai 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

boules de poils chat, chat qui vomit, solution contre les boules de poils chez le chat

Vous aimerez aussi