Loading...

Cortisone pour chien : usages, risques, effets secondaires

Cortisone pour chien : usages, risques, effets secondaires

La cortisone pour chien joue un rôle important dans la préservation de la santé canine. Voilà pourquoi, on l’utilise régulièrement dans la médecine vétérinaire pour traiter et soigner diverses maladies. Ce « médicament » n’est toutefois pas sans danger. Connu pour les nombreux effets secondaires qu’il occasionne, il ne doit être utilisé à bon escient, et uniquement sous prescription médicale. Qu’est-ce que la cortisone ? Dans quel cas elle est prescrite ? Quels sont les effets secondaires ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la cortisone pour chien.

 

Qu’est-ce que la cortisone pour chien ?

 

La cortisone est, comme son nom l’indique, un médicament que l’on a créé à partir du cortisol, une substance stéroïdienne sécrétée naturellement par les glandes surrénales. Faisant partie de la classe des « corticoïdes », chez le chien, elle joue des rôles multiples dans l’organisme de ce dernier. C’est notamment la cortisone qui veille au bon fonctionnement du métabolisme, et qui s’assure que toutes les réactions chimiques se fassent et se passent au mieux. La cortisone est vendue sous plusieurs formes sur le marché : crèmes, pommades, comprimés, lotions, solutions injectables, etc. Dans la médecine vétérinaire, elle est surtout prescrite sous forme de deux molécules : la prednisolone, la prednisone et la dexaméthasone (sous forme d’injection).

chien malade, dans quel cas utiliser la cortisone ?

 

Dans quel cas la cortisone pour chien est-elle utilisée ?

 

Appartenant à la classe thérapeutique AIS (Anti-inflammatoires stéroïdiens), la cortisone est réputée pour ses puissantes vertus anti-inflammatoires et immunosuppressives.

 

La cortisone pour chien et les maladies de la peau

La cortisone est souvent prescrite dans le traitement des maladies de la peau chez le chien. Elle est notamment utilisée pour traiter et soulager :

  • Les démangeaisons et les inflammations dermatologiques provoquées par la piqûre de puces (dermatite)
  • Les allergies provoquant des inflammations de la peau ou autres réactions cutanées.  

 

La cortisone pour chien et les allergies

Grâce à sa propriété anti-inflammatoire, la cortisone est souvent prescrite contre les allergies chez le chien. En cas de réaction allergique intense, une administration en intraveineuse permet un soulagement rapide, voire immédiat. Et permet, dans la majorité des cas, de sauver la vie de l’animal. La cortisone est notamment indiquée pour soulager et réduire les œdèmes de Quincke, qui se traduisent par des gonflements de tissus provoquées par une allergie à la piqûre d’un insecte.  

 

La cortisone pour chien et la douleur

Les corticoïdes sont également de puissants antidouleurs. Chez le chien, la cortisone est fréquemment prescrite pour soulager les douleurs locomotrices chroniques. On l’utilise, par exemple, en cas de problèmes d’articulation, notamment l’arthrose canine. On l’utilise également pour apporter un soulagement considérable contre les douleurs dans le cas où l’animal souffrirait de hernie discale.  

 

La cortisone pour chien et les infections

La cortisone est également indiquée dans le traitement d’infections bactériennes chez le chien. Elle a prouvé son efficacité contre la méningite, mais également les conjonctivites, les uvéites, les otites, etc.  

 

La cortisone pour chien et les maladies auto-immunes

Jouant également un rôle immunosuppressif, la cortisone pour chien est utilisée pour traiter toutes sortes de maladies auto-immunes et de maladies à médiation immunitaire. Les vétérinaires la prescrivent notamment dans le traitement du lupus, de l’anémie hémolytique, de l’anémie thrombocytopénie, du pemphigus, de la méningo-encéphalite granulomateuse stérile, ainsi que toute autre maladie auto-immune touchant les reins et le foie.  

 

Quels sont les effets secondaires de la cortisone pour chien ?

 

  La cortisone est un médicament puissant. Son utilisation n’est pas sans risque, car il peut provoquer de nombreux effets indésirables. Raison pour laquelle, il peut être dangereux de l’utiliser en automédication. Vous ne devez donner de la cortisone à votre chien que si cela a été recommandé par un vétérinaire. Les effets secondaires les plus fréquents sont :

  • Une envie fréquente et anormale de boire
  • Une envie fréquente et anormale d’uriner
  • Une envie fréquente et anormale de manger
  • Des troubles du comportement

La prise de cortisone peut également entraîner :

  • Le syndrome de Cushing
  • Des troubles vasculaires
  • Des troubles gastro-intestinaux (voire l’apparition d’ulcères)

Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 2 Août

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand