Loading...

Santé du labrador

Santé du labrador

Pour bien s’occuper de son chien labrador il est essentiel de connaître ses éventuels problèmes de santé et les maladies auxquelles il est prédisposé. En effet, bien qu’il soit de constitution robuste le labrador souffre de certains troubles de santé propres à la race qu’il est important de connaître pour bien les appréhender et les dépister au plus tôt.

 

Quelles sont les maladies fréquentes chez le labrador ? Quels sont les problèmes de santé du labrador ? Comment prendre soin de la santé de son labrador ? Pour que votre labrador vive en pleine forme pendant de longues années, lisez notre article complet sur sa santé.

 

Principales maladies et prédispositions du labrador

 

La dysplasie de la hanche et du coude chez le labrador

En raison de sa grande taille et de sa forte corpulence, le labrador a une prédisposition génétique à la dysplasie et, plus précisément, aux dysplasies de la hanche et du coude. La dysplasie est une malformation articulaire liée à un mauvais développement des articulations du chien.

 

Elle peut être héréditaire si un cas de dysplasie est présent chez l’un des parents du chiot labrador, mais peut aussi se manifester pendant la croissance du chiot si son développement est trop rapide où s’il est soumis à de fortes activités physiques. Enfin, elle peut être favorisée par le surpoids.

 

Pour prévenir la dysplasie chez le labrador, tout commence par une bonne alimentation dès son plus jeune âge. Des aliments de bonne qualité favoriseront une bonne croissance et diminueront le risque de malformation. Il est également préconisé d’éviter les exercices trop violents jusqu’à l’âge de 1 an.

 

Les maladies oculaires du labrador

L’atrophie rétinienne et la cataracte sont deux maladies oculaires pouvant toucher les labradors dès leur plus jeune âge.

La cataracte chez le labrador peut être héréditaire mais peut se manifester des suites d’une malformation au stade embryonnaire ou à cause d’une inflammation.  Elle affecte directement la transparence du cristallin en le rendant opaque et entraîne une perte de vue partielle voire la cécité. Un examen annuel permet de contrôler l’apparition de la maladie.

L’atrophie rétinienne chez le labrador est une dégénérescence progressive, héréditaire ou non, qui entraîne la perte de la vue. Chez cette race de chien, l’atrophie rétinienne est centrale, cela signifie que le chien conserve sa vision périphérique mais sa vision de face est altérée. Le diagnostic se fait par un examen oculaire et, s’il est fait à temps, il est possible de stopper la progression de la maladie.

 

Dans tous les cas, un propriétaire de labrador a tout intérêt à surveiller la santé des yeux de son chien en surveillant l’apparition d’anomalie sur sa rétine et en s’assurant que son chien a une bonne vue. Dès le moindre doute, une visite chez le vétérinaire s’impose.

La santé du labrador, maladies et problèmes de snaté fréquents

 

Les troubles gastriques chez le labrador : torsion de l’estomac et gonflement gastrique

La torsion de l’estomac, ou syndrome de dilatation torsion d’estomac (SDTE), est une maladie très grave à laquelle le labrador est prédisposé. Elle se manifeste par le gonflement de l’estomac et a de grands risques d’entraîner le retournement de l’estomac. Cette pathologie nécessite une prise en charge urgente par un vétérinaire pour effectuer une chirurgie sans quoi la mort est inévitable.

Les symptômes de la torsion de l’estomac chez le chien sont le gonflement du ventre ainsi qu’une agitation anormale du chien : il tourne en rond en couinant, essaye de vomir, se sent mal.

 

Pour prévenir la torsion de l’estomac chez le labrador il est conseillé d’éviter les repas copieux et tout exercice physique, quel qu’il soit directement après le repas. En effet, un chien glouton qui avale vite son repas a plus de chances de souffrir de cette pathologie. Sont à éviter également, les aliments qui ont tendance à fermenter et les « soupes » (croquettes mélangées à de l’eau pour les rendre plus molles).

Nourrir son labrador en plusieurs petites rations et lui laisser un temps de digestion d’au moins 1h sont préconisés.

 

Le labrador, une race de chien qui a tendance à l’embonpoint

Le labrador est réputé pour être un chien gourmand, un peu glouton sur les bords, et qui sait comment s’y prendre pour obtenir des petites gourmandises de la part de ses maîtres. Malheureusement, il a tendance à grossir rapidement et l’embonpoint n’est pas rare chez cette race.

Pour éviter que son labrador ne devienne obèse, une bonne alimentation est indispensable. Les rations doivent être calculées et les croquettes de bonne qualité sont conseillées. Un exercice physique régulier est nécessaire pour assurer la bonne forme du chien et éviter la prise de poids.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 8 Octobre

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

dysplasie chez le labrador, maladies fréquentes chez le labrador, prendre soin de son labrador, problèmes de santé du labrador, santé du chien labrador

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand