Loading...

La dysplasie chez le chien

La dysplasie chez le chien

La dysplasie chez le chien est une maladie courant selon la race canine et l'état de forme de l'animal. Cette maladie squelettique du chien peut survenir à n’importe quel moment de sa vie, le chien ne naît pas avec cette maladie. La dysplasie se caractérise par une malformation progressive de la hanche. On retrouve cette maladie essentiellement chez les gros chiens tels que le Labrador ou le Berger Allemand. Comment puis-je détecter la dysplasie chez mon chien ? Comment se soigne-t-elle ? Combien coûte l'opération de la dysplasie hanche pour un chien ?

Faire un devis assurance pour chien

 

Qu’est ce que la dysplasie de la hanche précisément ?

 

La hanche est une articulation qui permet de connecter le membre postérieur du chien, au bassin. Chez ses animaux, la hanche est formée par une excavation du bassin que l’on appelle la cotyle, et par la tête du fémur qui est la partie haute de l’os de la cuisse. Chez les gros chiens essentiellement, une malformation de la hanche peut arriver progressivement. Les éleveurs observent chez ces chiens une inflammation de la hanche ainsi que des lésions, plus ou moins fortes, des cartilages et des ligaments. Suite à cette inflammation, l’arthrose se développe.

Les vétérinaires ne donnent pas de cause précise à la dysplasie de la hanche, n’importe quel chien peut être touché par cette maladie et il est impossible de la déceler à la naissance étant donné que le chien ne naît pas avec.

Cependant, cette maladie a d’avantage de possibilité d’être développé par votre chien si vous le nourrissait excessivement en aliment riche en énergie ou bien qu’il exerce des activités physiques trop intenses. Elle est également qualifiée d’héréditaire. C’est à dire qu’un chien, dont la génétique a été touchée par la dysplasie, sera plus à même d’être atteint, lui aussi, par cette maladie.

 

Comment diagnostiquer la dysplasie chez votre chien ?

 

Il est très compliqué de suspecter vous-mêmes la dysplasie chez votre animal car il n’existe malheureusement pas de signes spécifiques. Néanmoins, on observe chez les jeunes chiots une démarche non assurée et parfois les deux pattes arrière se déplacent en même temps. Cette démarche se rapproche beaucoup de celle du lapin.

Lorsque la dysplasie est diagnostiquée très jeune, il est possible d’effectuer une opération

Le chien, lorsqu’il est plus âgé, peut montrer des signes de fatigue et une forte tendance à s’allonger et se reposer dans tous les coins de votre maison. Ces chiens plus âgés sont également sujets à une démarche tremblante et se relève difficilement.

 

 

Comment se soigne cette maladie ?

 

Les propriétaires de chiens ne savent pas toujours comment réagir face à cette maladie. En effet, il est fréquent de croire qu'on ne peut rien faire contre la dysplasie de la hanche chez le chien. Pourtant, certaines solutions permettent de diminuer les effets de la dysplasie, et même de guérir l'animal. Découvrez nos conseils pour soigner un chien atteint de dysplasie de la hanche.

Lorsque votre chien a été diagnostiqué atteint de la dysplasie, il est recommandé d’avoir un suivi vétérinaire régulier car le spécialiste adaptera le traitement à chaque animal. Dans certains cas, les vétérinaires prescrivent des cures d’antalgiques souvent accompagnées d’une opération chirurgicale. La double ostéotomie du bassin est une opération pratiquée essentiellement chez les jeunes chiens de 5 à 10 mois, c’est pourquoi il est très important de diagnostiquer votre chien très jeune. Chez les chiens plus âgés, il est possible de poser des prothèses de hanche ainsi que des exérèses de tête de fémur.

 

Quels sont les soins post-opératoires ?

 

Après l’opération chirurgicale de votre chien, surveillez attentivement votre chien. Il est important de l’immobiliser quelques temps et de ne pas lui faire pratiquer de sport pendant une période d’au moins un mois.

Généralement le vétérinaire prescrira des anti douleurs à votre chien ainsi que des soins post-opératoires détaillés qui diffèrent selon chaque race de chien.

 

Comment prévenir la dysplasie ?

 

Pour prévenir la dysplasie, il est possible d’effectuer différentes radiographies lorsque le chien est très jeune pour analyser la croissance de ses os et articulations et notamment de ses hanches. Pour être efficace, les vétérinaires conseillent d’effectuer 9 radiographies au total en les espaçant, à chaque fois, de quelques semaines.

De plus, afin que votre chien ait moins de possibilité de développer une dysplasie, les propriétaires peuvent prendre certaines mesures préventives :  

 

Le poids du chien

Il est important de contrôler le poids de votre chien pour éviter que des kilos superflus viennent alourdir sa hanche. Votre vétérinaire sera à même de fixer un poids idéal en fonction de la race, de l’âge et de la taille de votre chien. Il est important de ne pas céder à ses envies lorsque vous êtes à table et qu’il dévore votre assiette des yeux. Ne voyez pas cela comme une punition ou comme une frustration, votre chien n’en sera que plus heureux, vous faites cela pour son bien-être.

Le poids, en plus du critère héréditaire, est le facteur principal de cette maladie. Les chiens en surpoids sont plus nombreux à contracter une dysplasie de la hanche.

 

Les activités sportives

Les activités physiques permettent au chien de se dépenser, mais surtout de garder sa condition physique. Il est donc indispensable que l'animal exerce quotidiennement du sport. Car quand il court, le chien fait travailler tout son corps. Ce qui renforce notamment sa structure musculaire.

Les éleveurs ainsi que les vétérinaires s’accordent à dire que l’exercice physique est important s’il est pratiqué avec modération et en sélectionnant soigneusement les exercices. En effet, il faut privilégier les sports qui vont muscler les articulations de votre chien comme la natation. Si vous n’avez pas la mer à porter de vue, il est possible de faire faire de l’exercice à votre animal sans sortir de votre maison. Monter et descendre les marches de votre escalier, par exemple, lui permettra d’acquérir une bonne musculature.

 

Le couchage

Comme pour les hommes, une bonne position de couchage permet au chien de garder une bonne condition physique. Il s'agit principalement d'éviter les positions pouvant impacter négativement sa structures osseuse, ses muscles et articulations.

Le couchage que vous avez aménagé à votre animal est également très important. Il est possible de trouver des couchages tels que paniers ou tapis orthopédiques en magasin animalier. Ainsi les articulations de votre chien seront préservées pendant la nuit et il ne risquera pas de prendre de mauvaises positions.

 

 

Pour conclure, la dysplasie chez le chien est très courante. De nos jours, les vétérinaires sont capables de soulager les chiens de cette maladie ainsi que de leur garantir une bonne qualité de vie. Si la dysplasie est prise en charge assez tôt, il est très facile de la soigner grâce à une opération couramment pratiquée. Néanmoins, faire opérer son chien pour le soigner d'une dysplasie de la hanche ou du couche coûte cher. Il convient d'analyser les différents traitements de la maladie avec votre vétérinaire.

Il peut être intéressant d'envisager une souscription à une assurance santé pour chiens pour obtenir le remboursement des frais d'opération et de soins post-opératoires. Si vous souhaitez assurer votre chien par une mutuelle pour animaux de compagnie, comparez préalablement les tarifs des assurances via notre devis gratuit :

 


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 3 Février 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

chien, chien maladies, chien santé, dysplasie, dysplasie canine, dysplasie chez le chien

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand