Loading...

La toux de chenil : pourquoi faut-il vacciner votre chien ?

La toux de chenil : pourquoi faut-il vacciner votre chien ?

Comme pour l’être humain, le chien peut attraper des maladies infectieuses. L’une des maladies infectieuses les plus répandues est la trachéobronchite infectieuse canine (TBIC), appelée également la toux du chenil. Cette maladie canine est extrêmement contagieuse et peut même se révéler fatale pour votre chien si elle n’est pas traitée à temps. Quelles sont les symptômes de la toux du chenil ? Comment les chiens attrapent-ils cette maladie infectieuse ? Pourquoi faut-il vacciner son chien contre la toux du chenil ? Quelles sont les précautions à prendre ?

Ce guide vous aidera à mieux comprendre la toux du chenil pour prendre les précautions nécessaires au bien-être de votre toutou.

Faire un devis assurance pour chien

 

Quelles sont les symptômes de la toux du chenil ?

 

La toux du chenil est une maladie contagieuse comme pourrait l’être la bronchite ou la grippe chez l’homme. Les bactéries et virus se développent très vite, ils restent en surface des bronches et sont facilement expulsés pour contaminer d’autres chiens. Les premiers signes sont une toux rauque et des écoulements nasaux gênant la respiration du chien qui apparaissent 3 à 10 jours après incubation.

Ensuite, une conjonctivite peut se former au niveau des yeux engendrant une fatigue avancée chez le chien qui s’accompagnera souvent  d’une forte fièvre et d’une perte d’appétit. Au départ, il s’agit d’une simple maladie bénigne qui nécessitera un rendez-vous chez votre vétérinaire et beaucoup de repos pour votre chien. Seulement, si la maladie n’est pas prise à temps, l’infection peut descendre jusque dans les poumons du chien provoquant une pneumonie et peut devenir mortelle.

 

Comment les chiens attrapent-ils la toux du chenil ?

 

Habituellement, la toux du chenil se transmet par simple contact de chien à chien (nez-à-nez) mais elle peut aussi se transmettre sans contact. La maladie tient son nom des différents endroits où le chien peut attraper cette maladie contagieuse : lieux avec une forte concentration de chiens comme les refuges, les chenils, les clubs, les expositions, les concours.

Mais votre chien peut également contracter cette maladie infectieuse dans des lieux moins fréquentés ou moins clos : la rue, la chasse, la forêt. La toux du chenil est fortement présente en automne et en hiver. Il n’y a aucune prédisposition à la contamination de votre chien : tous les chiens sont susceptibles d’être atteints par ce virus.

Néanmoins, le stress et le manque d’hygiène favorisent le développement des bactéries issues de la trachéobronchite infectieuse canine. Si votre chien souffre d’une autre pathologie, cela peut également être une source de prolifération pour votre animal.

 

 

Pourquoi faut-il vacciner son chien contre la toux du chenil ?

 

Des études montrent qu’au moins 20% des chiens sont régulièrement en contact avec les agents infectieux de la TBIC et que la moitié d’entre eux l’attrapent hors des chenils ou des endroits clos. Il est également très rare qu’un chien ne soit pas en contact avec un de ses congénères. La vaccination reste donc un moyen sûr et efficace de lutter contre cette maladie infectieuse.

Pour rappel, la vaccination consiste à injecter une souche inoffensive du virus ou de la bactérie provoquant la maladie infectieuse. Le but de cette manœuvre est la production d’anticorps afin de lutter efficacement contre la maladie et renforcer les défenses immunitaires.

La première dose du vaccin en prévention de la toux du chenil peut se faire en même temps que le vaccin de base (DHPP) qui protège votre chien des maladies virales les plus répandus : distemper, hépatite/adénovirus, parainfluenza, parvovirus.

Ce vaccin sera administré dans la bouche du chien et devra être renouvelé tous les ans à la condition que le chien ait une réelle nécessité d’y avoir recours. Même si ce traitement a un coût, il sera toujours moins onéreux que le recours aux antibiotiques. (Cliquez ici pour en savoir plus sur le prix des vaccins pour chien). Pour se faire rembourser les frais des vaccins nécessaires pour la santé de votre chien, vous pouvez aussi opter pour une assurance santé.Avant d’envisager de souscrire une mutuelle pour animaux de compagnie, utilisez ce devis gratuit permettant de comparer les tarifs : 

 

Quelles sont les précautions à prendre ?

 

Comme pour tout virus ou bactérie, il est nécessaire de prendre des mesures drastiques afin d’en éviter la propagation :

  • Désinfection quotidienne de la maison,  des chenils, des lieux fréquentés par les chiens : la désinfection permet de se débarrasser d’une grande majorité des microbes,
  • Désinfection quotidienne de la gamelle de votre chien : le chien expulse les bactéries par la truffe et la salive. Si un autre chien passe derrière lui, il peut facilement contracter le virus.
  • Aérez votre maison ou votre chenil : le froid bloque la prolifération de la plupart des  bactéries qui se développent dans un environnement où la température se situe entre 20° et 40°C.

 

La trachéobronchite infectieuse canine reste une des maladies contagieuses les plus répandues chez le chien. La vaccination de votre chien dès son plus jeune âge (6 semaines) permet de développer les anticorps nécessaires à votre animal pour lui assurer une défense immunitaire optimale et éviter la forme la plus grave de cette maladie.  Et vous, avez-vous fait vacciné votre chien ?


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 12 Janvier 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

chien, chien santé, maladies chien, toux de chenil, toux du chenil, tranchéobronchite infectieuse canine, vaccin toux du chenil, vaccination chien, vaccins pour chien

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand