Loading...

Alimentation du chinchilla domestique

Alimentation du chinchilla domestique

Point essentiel pour une bonne santé, l’alimentation du chinchilla domestique doit répondre à ses besoins et être équilibrée. L’appareil digestif fragile de ce doux rongeur requiert une certaine attention quant aux aliments qu’il ingère. Que l’on vienne juste d’adopter son chinchilla ou qu’il soit arrivé il y a déjà quelques temps, il est important de connaître les bases de son alimentation pour lui garantir la meilleure forme qui soit.

 

Que mange un chinchilla domestique ? Quels granulés pour chinchilla choisir ? Voici notre guide sur l’alimentation du chinchilla domestique.

 

L’alimentation du chinchilla à l’état sauvage

 

A l’état sauvage, le chinchilla vit dans des plateaux arides de la Cordillère des Andes et consomme toutes sortes de végétaux secs comestibles : feuilles, écorces, herbes ou encore branches épineuses. Une alimentation peu diversifiée et composée de végétaux propres à cette région du globe. C’est pourquoi, à l’état captif on conseille un régime à base de granulés et de foin.

 

L’alimentation du chinchilla domestique : les bases

 

Les granulés et le foin sont les aliments les plus adaptés pour se conformer aux besoins alimentaires du chinchilla. Mais encore faut-il savoir les choisir.

 

Les granulés pour chinchilla

Quotidiennement le chinchilla doit être nourrit avec des granulés spécifiques pour chinchilla, il ne faut en aucun cas lui donner des graines pour lapin ou encore hamster car leur métabolisme ainsi que leurs besoins sont différents. Lui donner autre chose que des granulés pour chinchilla c’est l’exposer à des soucis de santé.

Le chinchilla est un gourmand qui va être du genre à se tourner vers ses aliments préférés. Pour éviter le tri qui va favoriser les carences, en plus d’être du gaspillage de nourriture, on recommande de le nourrir avec des extrudés. Tous les nutriments requis sont regroupés dans des granulés complets à la forme identique, empêchant ainsi le tri, contrairement aux mélanges de différentes graines colorées.

Le paquet de granulés choisi doit avoir des apports nutritifs équilibrés et adaptés. Ainsi, idéalement on doit retrouver un pourcentage de protéines entre 14,5% et 18%, 11% à 16% de fibres et moins de 4% de matières grasses. La portion quotidienne est généralement comprise en 30 et 40g, soit une cuillère à soupe, à adapter en fonction de l’appétit de l’animal.

 

Le foin

Le foin est un aliment essentiel à l’équilibre du chinchilla qui doit être distribué à volonté dans sa cage. C’est un excellent apport en fibres qui viendra compléter les granulés mais il permet aussi au chinchilla d’user ses dents naturellement (et d’épargner les barreaux, meubles et autres fils !).

Pour reconnaître un foin de bonne qualité, rien de plus simple : sa couleur. Un foin vert est un foin qualitatif que l’on peut donner sans soucis à son chinchilla. Mieux vaut éviter les foins jaunes, trop secs et poussiéreux qui sont de piètre qualité.

alimentation du chinchilla

 

L’alimentation du chinchilla : friandises, compléments et végétaux

 

Le foin et les granulés suffisent à eux seuls à combler le chinchilla en besoins nutritifs. Néanmoins, le chinchilla est un animal très gourmand et quémandeur et on cède facilement à ses demandes pour lui offrir une petite gourmandise. Le chinchilla ayant tendance à grossir rapidement, il vaut mieux privilégier des friandises saines.

 

Les végétaux

Rappelons que le chinchilla est herbivore, et s’il se nourrit uniquement de végétaux secs à l’état sauvage il peut très bien assimiler quelques légumes si on l’habitue très jeune. On peut ainsi lui donner quelques végétaux séchés trouvables dans le commerce, mais également des végétaux frais de temps à autre. Pissenlit, ortie, fleurs de soucis, fanes de carottes, feuilles de brocolis et de choux fleurs, endives et salades sont des aliments que le chinchilla apprécie à petit dose.

En l’habituant dès son plus jeune âge on peut aussi lui donner quelques fruits et légumes tels que du brocoli, des courgettes, du céleri, des carottes ou un peu de pomme. Ces aliments sont à introduire progressivement pour ne pas perturber son transit fragile et doivent être donnés qu’une à deux fois par semaine à raison d’un morceau. En cas de diarrhée il convient d’arrêter.

Dans tous les cas, ces aliments doivent rester occasionnels car ils ne font pas partie de son régime alimentaire de base.

 

Les friandises du commerce

Véritable source de sucre et de matières grasses, les friandises vendues dans le commerce sont très appréciées du glouton chinchilla. Malheureusement elles n’ont aucun intérêt si ce n’est favoriser l’obésité de l’animal, il convient d’éviter ce genre d’achat. Rien de mieux que des feuilles et fleurs séchées pour lui faire plaisir tout en s’assurant de sa bonne forme. Vous pouvez vous tourner vers les sachets d’herbes ou de légumes séchés qui restent plus équilibrés que les friandises classiques.

 

En conclusion, l’alimentation du chinchilla est simple à maîtriser : des granulés spécifiques et du foin sont suffisants pour lui garantir une bonne forme. Les végétaux séchés lui feront très plaisir de temps à autre et les friandises du commerce sont à bannir. En suivant notre guide vous vous assurez de la bonne santé de votre chinchilla.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 10 Juillet 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

alimentation chinchilla, comment nourrir un chinchilla, foin chinchilla, friandises pour chinchilla, graines chinchilla, nourriture chinchilla, que mange un chinchilla

Vous aimerez aussi