Loading...

Les massacres de lévriers espagnols continuent...

Les massacres de lévriers espagnols continuent...

Ce n’est pas vraiment d’actualité. Déjà passé, le massacre des Lévriers ne fait plus parler de lui, et c’est à peine si l’on sait ce que c’est. C’est pourquoi nous avons choisi de revenir dessus : ce massacre ne doit pas rester silencieux. Mais qu’est-ce que le massacre des Lévriers ? Certainement l’une des pratiques les plus barbares que l’on trouve encore.

 

Chaque année, en Espagne, les chasseurs adoptent des Lévriers pour les aider à chasser. Ils les utilisent dans le seul but de faire une belle saison, et s’il n’y a rien de bien atroce dans cette tradition, préparez-vous au pire : après la saison de chasse, les lévriers utilisés par les chasseurs sont tués, abandonnés ou massacrés. De quoi revenir sur une pratique qui ne fait pas assez parler d’elle, mais qui révolte les associations.

 

Et le nombre des chiens assassinés chaque année est exorbitant ! 50.000 bêtes massacrées, blessées et torturées sont dénombrées par an. En effet, si les chasseurs espagnols ne semblent pas trouver d’intérêt à garder un chien, l’extermination des Lévriers semble être une coutume très appréciée par ces derniers. 

 

lévriers espagnols

 

Cette pratique, nommée « La chasse aux Galgos » n’est autre qu’une boucherie masquée. Très vieille tradition qui veut que les lévriers chassent les lièvres, pour les espagnols et selon la coutume, un chien qui ne chasse pas assez bien déshonore son maître, engendrant des conséquences  dramatiques.

 

Les chiens sont torturés, abandonnés avec les pattes cassées, les yeux crevés, ils sont brûlés, parfois pendus (rapidement, ou pas). Leur mort peut être lente et douloureuse en fonction de leur efficacité à la chasse... Un chasseur content lui épargnera peut-être quelque souffrance contrairement à celui dont le gibier n’a pas été assez présent. Un véritable festival de la torture qui est trop méconnu pour ne pas être une nouvelle fois souligné.

 

Aucun lévrier participant à la chasse n’est épargné et rares sont ceux à trouver refuge dans les associations. Pourtant, ces dernières durant la période de mars, fin de la chasse espagnole, sont toujours remplies de ces lévriers qui ne demandent qu’à être sauvés.

 

Brigitte Bardot, fervente défenseuse de la cause animale, s’est lancée dans ce combat pour sauver ces pauvres bêtes. « C’est indigne d’un pays comme l’Espagne. C’est indigne d’un être humain. C’est indigne pour l’humanité dans son ensemble.» déclare-t-elle dans la pétition qu’elle a mis en place pour mettre fin à ces scènes tragiques.

 

Et nous vous invitons vivement à la consulter : http://www.fondationbrigittebardot.fr/agir/petitions/galgos

 

De nombreuses autres associations militent contre cette pratique, notamment l’Association-Galgos ou Galgos France qui organisent des manifestations et viennent directement en aide aux Galgos qu’ils peuvent trouver. Chaque mois, le « Camin de l’Espoir » va chercher et ramène des chiens blessés issus de refuges partenaires. L'association C.R.E.L. apporte une aide matérielle au bénévoles espagnols, recherche des familles d’accueil et organise l’adoption des galgos, podencos et d’autres lévriers.  

 

 

 


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter