Loading...

7 conseils avant d’acheter un cheval

7 conseils avant d’acheter un cheval

Comment acheter un cheval ? Quel est le prix d'un cheval ? Faut-il acheter un poulain ou un cheval adulte ? Combien coûtent les frais vétérinaires pour prendre soin d'un cheval ? Autant de questions auxquelles il faut réfléchir avant d'acquérir un cheval de loisir. Car cet animal n'est pas un animal de compagnie comme les autres et il faut donc avoir bien planifié ce projet avant d'avoir son propre cheval. Découvrez nos conseils et les informations à savoir avant d'acheter un poulain, un cheval ou une jument.

Cela fait maintenant plusieurs années que vous fréquentez le milieu équestre en tant que cavalier et de plus en plus régulièrement, vous songez à acheter un cheval. Comme il s’agit d’un acte très important, qui va vous engager pour de nombreuses années, vous êtes conscient qu’il engendre de nombreuses responsabilités. En tant que propriétaire, il sera de votre devoir de vous assurer que votre monture dispose d’un environnement favorable à sa bonne santé, mais également que vous pourrez régulièrement lui accorder du temps aussi bien pour une promenade que pour réaliser les soins.


Si vous disposez des réponses à ces questions, il est l'heure de vous concentrer entièrement sur la phase d’acquisition. Pour vous accompagner dans cette démarche, voici nos 7 conseils à appliquer avant d’acheter un cheval.

 

1— Prendre son temps

 

Lors de l'achat d'un premier cheval, le conseil le plus important est de prendre son temps. Souvent, lors de la première visite sur le lieu d’habitation du cheval, le cavalier a un véritable coup de foudre. Il se peut même que cela ait lieu lors de la lecture de l’annonce, dans ce cas il est très important de se laisser un temps de réflexion. En effet, il est probable que votre souhait d’acheter un cheval soit de longue date et que vous n’ayez plus les idées assez claires pour distinguer une bonne monture, d’un caprice éphémère.

Il est conseillé de réaliser le plus de visites possible en fonction de vos critères d’achat afin de pouvoir comparer votre ressenti. De plus, n’hésitez pas à demander, avant de vous déplacer, à pouvoir tester vos sensations en tant que cavalier et pensez à prendre tout le matériel nécessaire avec vous. Il ne faut donc pas se presser lors de l'acquisition d'un équidé.

 

2— Se faire accompagner

 

Comme pour l’achat d’une voiture ou d’un deux roues d’occasion, pensez à systématiquement vous faire accompagner par une personne objective qui dispose d’un minimum de connaissance concernant le milieu équestre. En effet, l'achat d'un cheval impose d'avoir réfléchi à quelques interrogations : quel sexe choisir pour un premier cheval ? Comment bien choisir son cheval ?

Dans l’idéal, munissez-vous d’un appareil photo afin de pouvoir prendre des clichés que vous pourrez regarder à tête reposée, loin de l’euphorie d’une visite. De plus, il est également possible de demander l’avis de professionnels à partir de photos.

 

3— Organiser une visite vétérinaire

 

Il est très probable que la visite vétérinaire d’achat du cheval qui vous sera proposée par le vendeur soit effectuée par le praticien habituel du cheval. Cela ne veut pas dire qu’il y aura une tentative d’arnaque à la clé, mais il est préférable de faire intervenir un autre vétérinaire. Le coût d'achat d'un cheval est élevé, sans parler de l'investissement dans les différentes infrastructures (notamment l'achat d'un terrain pour cheval) et dans l'alimentation. Il faut donc veiller à adopter un cheval en parfaite santé.


Pour la visite d'achat du cheval, votre choix devra se porter vers un professionnel habilité en qui vous aurez confiance et qui réalisera les actes nécessaires à la vérification de l’état de santé d’un animal.

 

4— Connaître le bon prix

 

En tant que simple cavalier, vous avez très peu de chance de tomber sur une très bonne affaire comme pourrait le faire un professionnel du milieu équestre. Cependant, il est tout de même possible de vous renseigner sur les prix de vente qui sont pratiqués sur le marché en fonction des caractéristiques du cheval : race, sexe, âge, rapport poids/taille. Il n'est pas indispensable d'investir énormément d'argent pour un cheval de loisir contrairement à un cheval de course par exemple. Vous pouvez donc acheter un magnifique cheval qui correspond en tout point à vos attentes, et cela au meilleur prix.

Le but n’est pas forcément de tenter de négocier le prix annoncé, mais simplement d’avoir un ordre d’idée d’une fourchette de prix afin de vous fixer une limite d’achat.

 

5— Mise sur le long terme

 

Si vous avez l’intention de faire une bonne action en sauvant un cheval de l’abattoir, gardez à l’esprit qu’il y a de fortes chances pour que son espérance de vie soit aussi réduite que ses capacités à être monté ou à obéir aux ordres. Il faudra donc adapter vos attentes à son état de santé, peut-être souhaitez-vous simplement lui offrir une fin de vie beaucoup plus clémente ? Dans le cas contraire, si vous rêvez des longues heures de promenade, il faudra s’orienter vers un autre animal.

L'important est donc de savoir les activités que vous souhaitez faire avec votre cheval et être conscient du temps nécessaire pour bien s'en occuper. Si vous souhaitez avoir un cheval mais que vous n'êtes pas quotidiennement disponible, vous pouvez comparer les solutions pour loger un cheval.

 

6— Se renseigner administrativement

 

Il est nécessaire de vérifier que tous les documents officiels de l’animal pour la France sont en règle. En effet, cela pourrait engendrer, tôt ou tard, des coûts cachés et parfois même vous mettre dans une situation à la limité de la légalité. De plus, pensez également à contrôler les vaccinations obligatoires, ainsi que les différents visas vétérinaires présents sur le livret de l’équidé.

 

7— Planifier plusieurs visites

 

Une fois les précédents conseils appliqués et si votre choix définitivement arrêté, nous vous conseillons de planifier plusieurs visites à différents moments de la journée afin de voir comment se comporte l’animal. Cela vous permettra non seulement d’appréhender son caractère, mais également de commencer à tisser des liens avec lui. Une relation de confiance est importante entre un cavalier et son cheval, encore plus quand ce dernier atteint l’âge adulte, il lui faudra un temps d’adaptation.

 

Pour conclure, après avoir parcouru ces quelques conseils, vous avez certainement acquis une certitude supplémentaire  : acheter un cheval nécessite d’être aussi patient que déterminé. Si vous n’êtes pas sure de pouvoir suivre tous ces conseils, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans vos démarches par un professionnel compétent et de confiance, qui aura bien cerné vos souhaits, vos attentes, tout en ayant une parfaite connaissance de votre niveau équestre.


Commentaires

1 Octobre 2016
un conseil achetez un cheval avec des papiers français, ne faites pas comme moi qui me suis faite avoir avec une jument hollandaise acheté en France, il a fallu faire venir le vétérinaire pour faire des petites croix sur un papier, et renvoyer le tout aux Haras nationaux, ce qui m'a coûté encore de l'argent en plus du prix de la jument ! Voici la photo de zilverster, un nom de mâle en fait et c'est une femelle ! Son père s'appelle LEX LIEBAS champion hollandais de course de Sulkyun conseil achetez un cheval avec des papiers français, ne faites pas comme moi qui me suis faite avoir avec une jument hollandaise acheté en France, il a fallu faire venir le vétérinaire pour faire d...Voir plus
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 22 Septembre 2016

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

avoir, cheval, conseils

Vous aimerez aussi