Loading...

Le sevrage du chiot

Le sevrage du chiot

Étape primordiale de son développement, le sevrage du chiot marque en fait une nouvelle indépendance vis-à-vis de la mère et des nouvelles habitudes alimentaires. À ne pas négliger, le sevrage n’est pas seulement un moment donné de la vie du chiot, mais c’est surtout une transition importante, un passage obligatoire, qui doit être surveillé avec précaution. À quel âge doit être sevré le chiot, comment doit se dérouler le sevrage, quelles sont les précautions particulières à prendre, sont les questions que peuvent se poser tout propriétaire. Voici nos conseils pour un sevrage bien encadré et sans encombre.

chiots sevrage

L’âge du sevrage du chiot

L’âge de sevrage d’un chiot n’est pas strictement défini dans le temps mais peut dépendre de plusieurs facteurs :

  • Le type de chien: petit ou grand
  • Le nombre de chiots de la portée
  • Le poids de la mère lors de la lactation

En effet, pour les chiens appartenant à des races de petites tailles, le lait de la mère est souvent présent en quantité suffisante pour nourrir ses petites portées. C’est pourquoi le sevrage peut se faire plus tard et s’effectuer plus facilement, sans être une trop grande transition. Pour les races plus grandes, les besoins des petits ne sont pas complètement couverts par le lait de la mère et un sevrage, peut-être plus précoce, permettra d’assurer les besoins alimentaires des petits et soulagera la mère, grandement épuisée par la lactation.

chienne et ses chiots

Le nombre de chiots est également à prendre en compte. En effet, une plus grande portée de chiots, demandera plus de lait de la part de mère et pourrait entrainer un sevrage plus rapide, si celui-ci venait à manquer.

Enfin, le poids de la mère est à surveiller. Si l’on constate que celle-ci est affaibli et perd du poids, il peut être nécessaire pour sa santé, de commencer le sevrage plus tôt qu’à l’accoutumée. Ainsi, aucune date précise ne peut être donnée comme certitude, mais pour avoir une approximation, le sevrage commence généralement durant la troisième, quatrième semaine avant l’apparition des premières dents des chiots. La fin du sevrage peut être effective aux alentours de la septième, voire huitième semaine.

Déroulement du sevrage du chiot

Une fois le début du sevrage initié, grâce aux informations précédentes, certaines étapes sont à respecter. Pour cet exemple, on prendra un nombre de semaines du chiot comme repère. Le sevrage ne doit pas se faire de façon brutale, mais comme un passage, une transition en douceur, pour un déroulement sûr. Ainsi, celui-ci peut débuter à partir de latroisième semaine du chiot pour se terminer vers la septième, huitième semaine du petit.

Dans un premier temps, environ à la troisième semaine, le chiot doit être familiarisé avec une autre source de nourriture, c’est pourquoi on recommande de l’encourager à laper du lait (spécial chiot) dans une écuelle à part pour lui. Même si le chiot peut paraître réticent, il est nécessaire de lui indiquer où se nourrir, à part avec sa mère, pour l’habituer petit à petit et permettre à la mère de se reposer un peu. Pour cela, il va falloir montrer au chiot que le lait est bon pour lui et l’inciter à essayer de le laper en lui faisant d'abord gouter sur son doigt et en le dirigeant vers l’écuelle en douceur.

Une fois qu’il commence à s’alimenter à côté, il sera question de donner régulièrement, à hauteur de quatre fois par jour une mélange mou pour les chiots, qui n’ont pas encore de dents, qui est appelée bouillie de sevrage. Celle-ci pourra être consommée en plus du lait de la mère. Pour la préparer, mélangez des petites croquettes spéciales chiots avec un peu d’eau ou de lait (pour chiot également) pour obtenir une bouillie facilement mangeable.

Ensuite, vers la cinquième semaine et cela progressivement, on peut ajouter de moins en moins d’eau dans les croquettes. Vers cette période, le chiot ne devrait plus se nourrir du lait de sa mère mais uniquement de ce type d’aliment. Enfin jusqu’à la septième, huitième semaine, le chiot peut être nourri désormais avec descroquettes spéciales croissance du chiot pour lui assurer un bon développement.

 

Conseils pour un sevrage en douceur

En suivant les indications alimentaires précédentes, le sevrage du chiot devrait s’effectuer sans problème. Cependant d’autres conseils complémentaires sont également à respecter pour que cette étape se déroule de la meilleure façon possible.

sevrage du chiot

Il est recommandé pour ne pas brusquer le chiot, dene pas le séparer complètement de la mère lors du début du sevrage. En effet, cette période étant déjà assez stressante pour la mère et le chiot, il est plus sage de ne pas rajouter une anxiété supplémentaire avec une séparation brutale de ce type. Pour cela, il est donc meilleure de séparer les chiots de préférence la journée pour ensuite, les confier de nouveau à leur mère pour la nuit. Puis, c’est à la mère de faire comprendre au chiot à sa façon et petit à petit qu’il ne peut plus dépendre complètement d’elle.

Enfin, la période de sevrage est également une période importante qui pourra influencer sur le poids adulte du chiot et son comportement alimentaire à l’âge adulte. Il est important de bien rationaliser les prises pour chaque chiot à des heures régulières et de surveiller leur poids pour éviter tout problème d’obésité futur causé par un sevrage du chiot mal conduit.


Commentaires

1 Octobre 2015
Ok ok on y est avec Chaussette... :)
2 Octobre 2015
Lo, là il a quel âge ton chiot ?
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 14 Septembre 2015

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

chiot conseils, chiot sevrage, sevrage du chiot

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand