Loading...

Raton-laveur : un animal de compagnie ou pas ?

Raton-laveur : un animal de compagnie ou pas ?

Il n’est pas rare de voir, sur les réseaux sociaux le plus souvent, des animaux sauvages en tant qu’animaux de compagnie de certains chanceux. Renards, fennecs, hérissons ou encore ratons laveurs… Ils ont la côte, et en particulier ce dernier qui fait craquer bon nombre d’amoureux des animaux.

 

Le raton laveur est-il un animal de compagnie comme les autres ? Comment et pourquoi adopter un raton laveur ?

 

Le raton laveur, un animal avant tout sauvage

 

Avant tout, il est important de rappeler que le raton laveur est un animal sauvage non domestiqué par l’Homme. Il appartient à la famille des Procyonidés et provient initialement de l’Amérique avant d’être introduit en Europe dans les années 1930. Ce petit animal omnivore se nourrit aussi bien d’insectes que de petits animaux aquatiques et rongeurs, mais également de céréales et végétaux. Il peuple les forêts et sous-bois et aime vivre dans des terriers, bois creux, souches et même dans des hangars abandonnés. En Europe, il est considéré comme une espèce invasive et comme nuisible en France.

 

Ce qui rend ce petit mammifère très attrayant, ce sont bien évidemment son visage craquant et ses petites mains qui lui permettent d’attraper toutes sortes d’objets. Mais c’est surtout un animal très intelligent et, de par sa curiosité, facile à apprivoiser. Parce qu’il s’adapte à tous types d’habitats et de modes de vie, il semble être un animal sauvage idéal à domestiquer. Mais qu'en est-il réellement ? Peut-on adopter un raton laveur en France ?

Adopter un raton laveur comme animal de compagnie

Les conditions pour adopter un raton laveur comme animal domestique

 

L’arrêté du 6 août 2006 fixe une liste des animaux considérés comme domestiques et qu’il est, par conséquent, possible d’adopter chez soi. Le raton laveur n’étant pas classé dans cette liste, il ne fait pas partie des animaux domestiques autorisés en France.

Aujourd’hui, la détention d’un animal sauvage est soumise au code de l’environnement permettant le contrôle et la protection de certaines espèces sur le territoire et de la biodiversité. L’élevage des espèces sauvages dont le raton laveur fait partie est soumis à des réglementations strictes et nécessite d’avoir un certificat de capacité pour animaux non domestiques. Le code de l’environnement fixe les critères d’élevage de ces animaux que ce soit à but lucratif comme un zoo par exemple, mais aussi les refuges et associations pour la protection de la faune sauvage.

Ce même code fixe les réglementations des élevages d’agrément des animaux sauvages et s’adresse aux amateurs souhaitant détenir un ou plusieurs animaux sauvages. C’est l’arrêté du 10 août 2004 qui donne les conditions de détention des animaux non domestiques. Ainsi, pour obtenir l’autorisation d’adopter un raton laveur, il est nécessaire d’en faire une demande à la préfecture du département où sera hébergé l'animal en précisant l’espèce détenue, son nombre, la raison de sa détention, les conditions d’élevage ainsi que les coordonnées du demandeur.

Le demandeur doit avoir les compétences et connaissances requises pour s’occuper de l’espèce dont il fait la demande, c’est pourquoi il est nécessaire d’être en sa possession d’un certificat de capacité animalier attestant de la capacité à subvenir aux besoins de l’animal.

Une fois la demande effectuée, l’étude du dossier permettra d’autoriser ou non la détention de l’animal non domestique. À savoir que détenir illégalement un animal non domestique est un délit passible d’une amende de 15000€ et d’un an d’emprisonnement.

 

Puis-je garder un raton laveur trouvé dans la nature ?

 

Il est tentant de vouloir adopter un raton laveur trouvé dans la nature ou qui vient vous rendre visite chez vous. Comme indiqué plus haut, il est interdit de détenir un animal sauvage sans autorisation ni raison valable. Toutefois, il peut arriver que vous trouviez un jeune raton laveur égaré, voire blessé. Que faire dans ce cas ?

Le réflexe à avoir est d’appeler un vétérinaire ou un centre agréé proche de chez vous qui vous donnera les indications. Généralement, il s’agira de confier l’animal à un refuge pour animaux sauvages qui sera apte à le soigner et le réinsérer dans la nature. Cependant, puisqu’il est considéré comme nuisible il sera parfois difficile de laisser les autorités compétentes le remettre dans la nature. C’est pour cette raison que des refuges existent.

 

 À savoir avant d’adopter un raton laveur

 

Si vous avez pu obtenir l’autorisation de garder un raton laveur trouvé dans la nature ou d’en adopter un, il est important de garder à l’esprit que c’est un animal sauvage qui a des besoins spécifiques très différents du chat ou du chien. Bien qu’il soit un animal joueur et très affectueux, son comportement est différent à l’âge adulte et il peut s’avérer agressif.

Son éducation doit être faite avec précaution et douceur, la violence est exclue pour ce mammifère. Son côté espiègle peut aussi vous causer du tort, il fait beaucoup de dégât et adore voler un tas d’objets ! Il faut être conscient de ce qu’adopter un raton laveur représente et être apte à s’en occuper et lui offrir tout ce dont un animal sauvage a besoin, et ne pas choisir d’en adopter un pour son côté mignon. Sa place reste avant tout dans la nature.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 16 Avril

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

adopter un animal sauvage, adopter un raton laveur, peut on adopter un raton laveur, raton laveur comme animal de compagnie

Vous aimerez aussi