Loading...

5 dangers pour les animaux en automne

5 dangers pour les animaux en automne

Ca y est, l’automne est bien là et on commence même à se préparer au grand froid. Pour certains de nos animaux de compagnie (qui sont un peu chouchoutés par nous les français, n’est-ce pas ?) c’est aussi le moment de passer plus de temps à la maison que dehors. Pourtant l’arrivée de l’automne cache quelques grands dangers pour les animaux domestiques auxquels nous ne pensons pas toujours.

Comme il vaut toujours mieux prévenir que guérir, voici les 5 dangers pour vos animaux à éviter cet automne. Si vous pensez que votre animal a été contact avec un de ces éléments contactez votre vétérinaire immédiatement !

 

1. Antigel

L’antigel est un produit utilisé dans les liquides de refroidissements pour la voiture et dans les conduites d’eau de chauffage et de climatisation. L’antigel contient de l’éthylène glycol – un liquide chimique incolore et inodore, avec un goût sucré, qui peut être mortel pour les chats et les chiens. La plupart des animaux domestiques peuvent être empoisonnés par cette substance, il leur suffit de lécher juste une goutte tombée par terre dans votre garage. Il est très important d’utiliser l’antigel avec le maximum de précautions et de nettoyer soigneusement après l’utilisation. Le goût sucré de l’éthylène glycol attire les animaux et peut être ingérer spontanément et rapidement.

Si votre petit compagnon a avalé de l’antigel il peut au début avoir des symptômes d’ «ivresse». D’autres premiers signes d’intoxication sont la nausée, des vomissements et des tremblements. Si vous supposez que votre chat ou votre chien a ingéré de l’antigel amenez-le chez un vétérinaire le plus rapidement possible : même une petite quantité de ce produit peut s’avérer fatal pour l’animal.

2. Médicaments contre le rhume et la grippe

En automne nous avons tous tendance à prendre un peu plus de ces médicaments assez anodins pour les hommes : des petits sirops, des médicaments anti-fièvre, des anti-inflammatoires. Beaucoup de ces médicaments contiennent du paracétamol – une molécule qui a des effets fortement toxiques sur les chiens et surtout sur les chats. Rassurez-vous que tous vos médicaments pour hommes sont rangés hors de portée de vos animaux domestiques.

3. Rodenticides (raticides)

Les produits rodenticides sont destinés à se débarrasser des rongeurs nuisibles. Avec l’arrivée de l’automne certains rongeurs commencent à chercher la nourriture et la chaleur, et vous pouvez être amené à les éliminer de votre habitat. Si vous avez l’intention d’utiliser des raticides (aussi appelés « mort au rat » faites très attention et assurez-vous que vos animaux de compagnie ne rentreront pas en contact avec ces produits. La plupart des rodenticides représentent un danger mortel pour les animaux en cas d’ingestion, même en petite quantité.

N’utilisez ces produits que dans les endroits où vos compagnons ne peuvent en aucun cas accéder. Si vous devez utiliser un raticide, gardez l’emballage du produit. En cas d’ingestion du produit par votre chat ou chien le vétérinaire saura de quel produit exactement il s’agit et quel traitement appliquer.

4. Pots-pourris

Les pots-pourris sont des éléments décoratifs populaires en automne et en hiver, et, malheureusement, une des premières sources d’intoxication des animaux domestiques. Les pots-pourris liquides sont particulièrement dangereux car ils contiennent des huiles essentiels et des détergents cationiques qui peuvent provoquer des brûlures d’estomac et de la bouche chez nos amis les animaux.

Faites particulièrement attention aux chats, capables de sauter sur une étagère et renverser un pot-pourri rempli de liquide. Tous les pots-pourris dans votre maison doivent être gardés hors de la portée des animaux.

5. Piles usagées

Le temps froid, les vacances et les fêtes de fin d’année nous font utiliser plus d’appareils et de jouets nécessitant l’utilisation des piles électriques. Hélas, pour les animaux domestiques c’est un grand danger que nous devons prendre au sérieux. Les métaux lourds contenus dans les piles et les accumulateurs peuvent provoquer des ulcérations.

De plus, il existe un risque d’ingestion des petites piles et même d’un court-circuit dans l’œsophage. Si vous pensez que votre animal a avalé une pile, contactez votre vétérinaire immédiatement sans essayer de faire vomir votre animal car cela peut causer encore plus brûlures.


Commentaires

6 Novembre 2015
Et après ça sera les arbres de Noël ... :(
Vous devez vous connecter pour commenter