Loading...

Boa du Duméril

photo Boa du Duméril Reptiles

Le boa du Duméril est un boa malgache endémique de l’île de Madagascar. Ce spécimen de taille moyenne (mais qui peut atteindre 200 cm) est de toute beauté avec ses écailles légèrement irisées. C’est un serpent au caractère docile et très calme, voire timide puisqu’il passe beaucoup de temps dans sa cachette. Ce qui en fait un spécimen pas moins intéressant à regarder ! Adapté aux confirmés comme aux débutants, le boa du Duméril est un excellent choix comme premier serpent.

 

Découvrez-en plus sur le boa de Duméril: morphologie, comportement et caractère, mode de vie et alimentation de Acrantophis dumerili.

 

Crédit photo : Rob Bulmahn, Flickr, Licence CC BY

 

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du boa de Duméril

 

Le boa de Duméril (Acrantophis dumerili) est une espèce de serpent endémique de Madagascar. On le retrouve plus précisément dans des zones boisées et dans les savanes sèches mais, plus rarement, il peut vivre proche des cours d’eau. Il s’agit d’un serpent exclusivement terrestre.

 

Caractéristiques physiques du boa de Duméril

 

Poids et taille

La taille du boa de Duméril est de 110 cm à 200 cm, c’est donc une espèce moyenne, voire plutôt imposante, pour les plus gros spécimens. Cependant, pour un boa, c’est une espèce considérée comme « petite ».

 

Apparence générale du boa de Duméril

On pourrait qualifier le boa de Duméril comme un petit constrictor. Il possède un corps trapu ainsi qu’une tête dont la forme triangulaire est plutôt marquée. Sa couleur de fond varie entre des teintes orangées, ocres ou brunes. Ses taches sont brunes et sont dessinées sur la totalité de son corps.

 

Caractère du boa de Duméril

 

Le boa de Duméril est réputé pour avoir un plutôt bon caractère. Il se montre relativement calme et mord de façon rare. C’est un serpent plutôt timide qui aime rester caché sous un abri, il est d’ailleurs sensible au stress et pourrait se retourner contre vous si vous le rendez nerveux.

 

Santé du boa de Duméril

 

Espérance de vie

L’espérance de vie du boa de Duméril est de 20 ans.

 

Problèmes de santé fréquents

Concernant la santé du boa de Duméril, il faut avoir à l’esprit que les serpents sont des animaux qui requièrent des connaissances particulières. La vie en captivité peut leur être fatale si on ne respecte pas leurs besoins. Ainsi, il existe des maladies qui touchent fréquemment les serpents en terrarium :

  • Les parasites internes
  • Les parasites externes
  • Les abcès ou brûlures
  • L’anorexie
  • L’obésité

 

Pour en savoir plus sur les maladies fréquentes chez les serpents, consultez notre article dédié.

 

Entretien du boa de Duméril

 

Mode de vie

Le terrarium du boa de Duméril devra mesurer 120*60*40 cm pour un spécimen. Pour un couple de boas, on préférera un terrarium de 150*100*60 cm. Pour le substrat, de l’humus ou des écorces seront idéales pour donner un aspect naturel. Mais on peut aussi bien garnir le sol de journal. Il faudra impérativement mettre une ou deux cachettes car il apprécie de pouvoir se confiner à l’abri des regards. Pour cela, vous pouvez choisir une grande boîte, un pot en terre cuite, etc… Ne cherchez pas à décorer son terrarium car, en raison de son gabarit, il aura vite fait de tout détruire lors de ses mouvements.

 

Concernant la température du terrarium du boa de Duméril, on créera un gradient entre le point chaud à 30°C et un point froid à 26°C. La nuit, la température peut être baissée jusqu’à 20°C ou 22°C. Il n’est pas nécessaire d’installer un éclairage, c’est un serpent qui ne supporte pas les grosses lumières et celle de la pièce devrait suffire. Il faut cependant respecter un cycle jour/nuit. Enfin, le taux d’humidité doit être au maximum à 60%.

 

Alimentation du boa de Duméril

Le boa du Duméril n’est pas compliqué à nourrir. Dès son plus jeune âge, on pourra l’habituer à des proies de type souris, hamster, rats… La taille de la proie devra, bien évidemment, varier selon son âge. Pour un juvénile, on lui donnera des proies à peine nées et au fil des mois on pourra lui en donner des plus grandes.

Expérience et avis des maîtres sur le Boa du Duméril

'':
fondu
glisser
Note: