Loading...

Conseils pour boa constrictor imperator

Cédric

Hello,

Voici quelques informations et conseils sur le boa constrictor imperator

 

CLASSIFICATION

ordre : squamates
sous-ordre : ophidiens
famille : boïdés
sous-espèce : boa constrictor imperator
(variété dite "colombienne")

HISTOIRE NATURELLE

origine : apparition des serpents il y a 120 millions d'années
(on dénombre environ 2600 espèces)
répartition géographique : du Mexique à l'Equateur
mode de vie : nocturne, arboricole, terrestre
statut juridique : annexe II du CITES


BIOLOGIE
taille adulte : environ 2,40m (les femelles sont plus grandes que les mâles)
maturité sexuelle : vers 3 ans
reproduction : mâles à partir de 3-4 ans / femelles à partir de 5-6 ans.
gestation : environ 4 mois
naissance : de 10 à 40 petits.
mues : environ 1 fois par mois chez les jeunes
6 fois par an en moyenne chez les adultes
longévité : 25 ans

organes des sens
- sens voméro-nasal : + + + (des stimuli chimiques sont recueillis à l'aide des extrémités de la langue bifide et portés dans la cavité buccale jusqu'à l'organe de Jacobson, qui transmet les informations au cerveau ; cette fonction intervient dans la reconnaissance, l'attaque, le pistage des proies, le comportement sexuel, la parade nuptiale, la recherche d'un abri)
- audition : - (les serpents ne détectent pas de véritables sons mais sont sensibles aux ébranlements mécaniques)

ALIMENTATION
rongeurs, morts de préférence pour éviter les risques pour le serpent (attaques et morsures)
fréquence :
jusqu'à un an, 1 à 2 souris /5-7 jours
de 1 à 2 ans : 1 à 2 rats /7-10 jours
après 2 ans : 1 à 3 rats / 10-20 jours (ou cobayes voire lapins pour les grands spécimens)

TERRARIUM
taille minimum
jusqu'à 2 ans : 90 x 50 x 50 cm
>2 ans : 120 x 60 x 60 cm
gros spécimens : 200 x 60 x 60 cm

chauffage
une zone fraîche et une zone chaude doivent être disponibles
l'animal ne doit pas être en contact direct avec la source de chauffage
T° jour : 26-28°C (zone fraîche)
32-35°C (zone chaude)
T° nuit : 25-28°C

hygrométrie
65-70%, et jusqu'à 75-85% pendant la période de mue.

point d'eau
permet de maintenir un bon degré d'humidité et à l'animal de se désaltérer
l'eau doit être changée tous les 3 jours

substrat
moquette synthétique (pratique et hygienique), éclats de hêtre, journal
à bannir : terreau et plantes (parasites), copeaux de cèdre (vapeurs toxiques), sable
le terrarium doit être désinfecté à l'eau de Javel diluée ou à l'alcool à 70° toutes les 4 à 6 semaines

éclairage
alternance jour/nuit : 12h/12h
attention : les rayons UV sont dangereux (conjonctivites)

aménagement
l'animal doit disposer d'1 ou 2 abris (ex : un dans chaque zone)
une branche peut être placée dans le terrarium (beaucoup de boas - surtout les jeunes - aiment être en hauteur)

Préparer le terrarium

Avant d'introduire l'animal dans son nouvel habitat il est important d'avoir bien préparé le terrarium. Tous les réglages d'hygrométrie et de températures sont mis au point, améliorés, jusqu'à obtenir un niveau idéal et régulier. Ainsi l'animal est tout de suite placé dans des conditions optimum.

Il faut donc installer tous les éléments du terrarium et procéder ensuite à des vérifications :

l'hygrométrie : elle peut varier en fonction de la ventilation, du type de chauffage utilisé, de la taille du terrarium...
-> Placer un hygromètre à des endroits différents et vérifier le degré d'humidité le plus souvent possible pendant 1 ou 2 jours. Si l'hygrométrie est trop faible ou trop élevée, faire des réglages (changer la taille du récipient d'eau ou sa place sur le tapis chauffant...) jusqu'à obtenir un degré juste et régulier.

les températures : elles varient en fonction du type et du nombre de chauffage utilisé, de la ventilation, de la taille du terrarium...
-> installer des thermomètres dans le terrarium à différents endroits (point chaud, zone chaude, zone fraîche) et contrôler plusieurs fois par jour pendant 1 à 2 jours.
Ajuster alors les sources de chauffage : en rajouter, enlever, installer d'autres thermostats, si besoin est, jusqu'à obtenir des températures idéales et régulières.

Attention : pour vérifier correctement les températures, poser non seulement un thermomètre à mi-hauteur pour connaitre la température de l'air mais aussi aux endroits ou le serpent evoluera : sol en zone chaude, sol en zone fraîche, branches...
La sonde du thermostat doit être placée stratégiquement pour que la température dans les zones chaude et fraîche soit correcte, tout en prenant garde à ce que la source de chauffage reste sans danger pour l'animal.


MALADIES

parasites externes
acariens les plus fréquemment observés : ophionyssus natricis
petits animaux rouges foncés à noirs visibles sur le corps du serpent et flottant dans l'eau du bassin
symptômes : refus de s'alimenter, bains prolongés, animal agité

troubles gastro-intestinaux
symptômes : régurgitation, selles anormales, diarrhées, amaigrissement, anorexie
causes principales : parasites internes, bactéries (Salmonella, Aeromonas)

infection des gencives (stomatite)
symptômes : apathie, refus de s'alimenter, gueule ouverte, pus, salivation excessive
causes : blessure, stress, carence en vitamine C, ingestion de substrat

maladies respiratoires
fréquentes chez les animaux importés
symptômes : respiration difficile, émission de mucus, anorexie
causes : infection bactérienne, parasitaire, virale

infections cutanées, mycoses
symptômes : petites vésicules blanchâtres sous les écailles, zones cutanées suintantes, coloration brunâtre et aspect ridé des écailles ventrales, chute des écailles ventrales, excroissances
cause fréquente : erreur d'hygiène (sol humide)

constipation
causes : humidité trop faible, T° trop basse, obstruction par un amas de poils

problèmes de mue
causes : baisse de l'état général, maladie, humidité trop faible

star-gazing
terme utilisé pour décrire un symptôme : l'animal dresse la tête et le cou vers le haut comme s'il fixait (gazing) les étoiles (star) ; ce comportement, s'il est prolongé et fréquent, indique une affection du système nerveux central (infection bactérienne, virale, parasitaire, tumeur, intoxication, traumatisme, encéphalite)

salmonellose
reste limitée la plupart du temps à l'intestin ; les salmonelles sont hébergées dans le tractus intestinal de beaucoup de serpents -> après chaque manipulation dans le terrarium, toujours se laver les mains soigneusement, ne pas jeter l'eau du terrarium dans l'évier de la cuisine ; les personnes fragilisées (malades, enfants, femmes enceintes) ne doivent pas entrer en contact avec l'animal
symptôme : aucun (rarement : diarrhée)

Source :https://perso.dixinet.com/animaux-infos/boa.html

Merci 10 000 fois! Super infos!

Auteur du sujet

Cédric
Activité: 30 Novembre
Ses animaux

Participants au sujet

Fiches race des reptiles

Fiches race des reptiles

Les fiches et standards de race des animaux : races de chien, races de chat, ...

Partager cette discussion

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Les forums de cette section