Loading...

Bull Terrier Dysthymie

Passion Chien

Bonjour, bonsoir .

 

Je voudrais plus tard un bull terrier .

Je me pose la question, si un bull terrier lof et test des maladies peut avoir la Dysthymie  ?

J'ai une préférence de couleur blanche avec cocard et tricolore .

 

Merci :) .

Astuce

Bonjour Petit Perroquet,

J'ai trouvé çà sur le net à lire je ne sais pas si ça répondra à ta question mais c'est bon à savoir.

Il y a des races prédisposées à faire des dysthymies. Chez le chien, c'est le cas du cocker spaniel, du berger des Pyrénées, du bull-terrier, du doberman, du westy et du bichon frisé. Chez le chat, on a rencontré plus de dysthymies chez l'abyssin.

Parmi les troubles somatiques responsables, on rencontre de nombreuses perturbations hormonales, allant de la grossesse "nerveuse", aux troubles de la sécrétion des glandes surrénales (cortisol, ...), aux variations des hormones sexuelles. Et dans ce cas, la stérilisation (castration) permet de stabiliser partiellement les variations d'humeur, ce qui facilite alors l'effet du traitement médicamenteux. D'autres causes corporelles se retrouvent dans des motifs aussi variés que la douleur chronique et la tumeur cérébrale.

De nombreuses dysthymies sont dues à des affections émotionnelles qui n'ont pas été traitées: anxiété et dépression. Un chien anxieux a de grands risques d'évoluer un jour en dysthymie. Si l'anxiété a été tolérée pendant des années, les comportements impulsifs et agressifs périodiques du dysthymique ne seront plus appréciés. Les demandes d'euthanasie sont alors fréquentes. Et c'est bien triste puisque ces animaux peuvent être soignés.

Comment savoir si son chien ou son chat souffre de dysthymie (unipolaire) ?

Pour en être certain, il faut que l'animal présente obligatoirement les signes suivants:

  1. Changements brutaux et prolongés de l'humeur, indépendamment des changements de l'environnement.
  2. Périodes productives caractérisées par: Certains signes facultatifs peuvent compliquer ce tableau: Dans la dysthymie bipolaire, cette phase est alternée avec des périodes de dépression.
    • de l'excitabilité excessive
    • une réduction de la quantité de sommeil (moins de 10 heures par jour)
    • une agitation, ou l'incapacité d'arrêter normalement divers comportements auparavant bien régulés (déambulations, grattage du sol, aboiements continus, tournis avec ou sans capture de la queue, ...)
      • agression dite par irritation, quand le chien est frustré, puni, manipulé, ...
      • ingestion très rapide du repas et régurgitation.
      • périodes de regard fixe envers un objet, de plus d'une trentaine de secondes.
      • obéissance réduite ou aléatoire.
      • le chien tente de passer par des passages trop étroits.

Pourquoi insister sur cette maladie?

On confond trop souvent cette maladie avec un problème de hiérarchie. Si un chien est dominant ou mal situé dans la hiérarchie, son agressivité est explicable; elle est normale. Mais il y a de nombreuses autres formes d'agressivité, et certaines sont pathologiques. Dans la dysthymie, c'est le cas. Et c'est aussi une des rares maladies où le traitement médicamenteux suffit généralement seul à faire tout le travail pour obtenir la guérison.

Dr Joël Dehasse

Médecin vétérinaire comportementaliste

Passion Chien

A merci Astuce pour ces explications .

yes

 

Auteur du sujet

Passion Chien
Activité: 27 Septembre
Ses animaux

Participants au sujet

Fiches race des chiens

Fiches race des chiens

Les fiches et standards de race des animaux : races de chien, races de chat, ...

Partager cette discussion

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Les forums de cette section

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand