Loading...

Python royal

photo Python royal Reptiles

photo Python royal Reptiles photo Python royal Reptiles

Le python royal est un serpent qui peut mesurer jusqu’à 150 cm. Aussi appelé le Python boule, il s’agit de la plus petite espèce de python africain. Avec son caractère doux et docile, il est reconnu comme étant le serpent le plus apprécié au sein de nombreux foyers.

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Python royal

 

Originaire d’Afrique, plus précisément d’une bande horizontale de territoire allant du Sénégal jusqu’à l’ouest de l’Ouganda et au nord de la République démocratique du Congo, le Python royal (Python regius) est aussi appelé le Python boule.

Il s’agit de la plus petite espèce de python africain. Avec son caractère doux et docile, il est reconnu comme étant le serpent le plus apprécié au sein de nombreux foyers. Cette espèce de reptile a la particularité de s’enrouler sur sa tête lorsqu’elle est effrayée et elle forme ainsi une boule.

Le python royal appartient à la famille des « constricteurs », autrement dit ce sont des animaux qui étouffent leurs victimes avant de les avaler. Ces animaux à sang froid vivent et chassent la nuit, leurs terrains de jeux privilégiés sont les zones à l’abri de la modernisation comme les hautes herbes ou encore la savane.

 

 

Caractéristiques physiques

 

Poids et taille

Poids   : 1,4 à 1,6 kg (femelles), 1,3 à 1,5 kg (mâles) 

Taille   : 1 a 1,50 m de long (1,3 m en moyenne) aussi bien pour les mâles que pour les femelles, avec une tolérance de 1   cm en plus ou en moins

 

Apparence générale

Le python royal est un serpent qui peut mesurer jusqu’à 150 cm, contrairement à de nombreuses espèces, la femelle est légèrement plus grande et lourde que le mâle à l’âge adulte.

Le python royal est facilement reconnaissable par la taille de sa tête plus petite que le reste de son corps, mais aussi par sa queue courte, mais très musclée. Le python royal est un serpent qui possède des dents, mais pas de venin.

Sa coloration est noire du dessus de la tête jusqu’à son dos et cela contraste avec les larges taches arrondies, beige ou jaune, présentes sur les flancs qui sont séparées les unes des autres par de légers liserés blancs. Saviez-vous que, comme nos empreintes digitales, leur robe est unique  ?

 

Reproduction

 

Les périodes de reproduction débutent dès septembre chez la plupart des éleveurs. Pour un résultat optimal, le couple de Pythons doit rester dans le même terrarium, car le Python royal s’accouple durant la période froide alors que les autres espèces font le contraire.

Ensuite, il faudra séparer le couple toutes les 2 semaines pour les nourrir. Il est conseillé de ne pas les alimenter avec des proies trop grosses, car la femelle fécondée refusera de les manger. Si tout se passe bien, elle pondra au mois de mars, dans une boite de ponte à l’ambiance humide dans laquelle elle pourra se glisser facilement.

Une fois les œufs déposés à l’abri, la femelle s’enroulera autour, mais il est tout de même préférable de les incuber.

 

Caractère du Python royal

 

Caractère de l’animal

Le python royal, comme les serpents des sables, se distingue des autres spécimens de serpent de par sa nature paisible. Il est très rare qu’il se mette en posture agressive ou qu’il tente de pratiquer une morsure sur un être vivant. Aussi, il supporte très bien les manipulations sauf s’il est en période de mue ou sur le point de dévorer un appétissant repas.

Chez les plus jeunes spécimens, il est possible d’identifier des comportements de défense, qui sont tout à faire normaux. Il s’agit de postures de dissuasion, qui peuvent être atténuées par les propriétaires en répétant soigneusement les mêmes gestes calmes et précis. Ces derniers auront un effet rassurant qui mettra, petit à petit, le serpent en confiance.

 

Santé du Python royal

 

Espérance de vie

Son espérance de vie est d’environ 30 ans, contre seulement une vingtaine d’années à l’état sauvage. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce delta assez conséquent. Premièrement à cause de la destruction de leur habitat, les animaux ne peuvent plus se cacher facilement, la nourriture devient de plus en plus rare les poussant à se rapprocher des villes pour se nourrir. Enfin, le braconnage est malheureusement un fléau très répandu notamment à cause du commerce de luxe autour de la peau de serpent.

 

Problèmes de santé fréquents

Sur le plan sanitaire, même si le python royal est réputé comme étant un serpent rustique, il peut tout de même souffrir de diverses pathologies dont la plupart sont inhérentes à la vie en terrarium.

  •   L’ectoparasite, le serpent est attaqué par les acariens et développe un parasite hématophage de couleur noirâtre.
     
  •   Les dermites ventrales, aussi appelées la maladie des ampoules, qui peuvent être la conséquence d’une irritation cutanée. Cette dernière est souvent liée à la présence, au sol ou dans le substrat, d’un agent chimique ou à une macération sur un sol souillé par des excréments liquides.

 

Entretien du Python royal

 

Mode de vie

En captivité, il est conseillé de se procurer un terrarium de dimension moyenne à grande, pour que le python ait suffisamment de place. Le sol doit être composé d’élément neutre et absorbant comme des grosses écorces de bois, le sable est fortement déconseillé.

Le chauffage peut se faire à l’aide de câbles chauffants ou de plaques (posés à l’extérieur du terrarium) afin de maintenir une température de 29 à 31 °C. Il est primordial de disposer d’une zone froide dont la température du varier entre 25 et 26 °C. Afin de préserver son système thyroïdien, il est important de baisser la température ambiante le soir.

De plus, il est également nécessaire d’installer un grand bac d’eau, qu’il faudra renouveler tous les jours, pour que le serpent puisse boire et s’y immerger totalement en période de mue.

 

Alimentation

Pour nourrir un python royal, de nombreuses propriétaires utilisent des rongeurs de différentes tailles.Voici quelques indications au niveau de la qualité de nourriture à donner à votre python royal :

Un jeune python royal : 1 à 2 bébés souris par semaine

Un adulte python royal : 2 souris adultes toutes les deux semaines

Bien entendu, vous devez adapter la quantité de nourriture donnée à votre animal en fonction de ses besoins, mais aussi de ses dépenses. Par exemple avant une mue, il n’est pas conseillé de donner à manger à son serpent, ou bien lorsque votre animal s’est fait mordre par l’une de ses proies vivantes, vous devez lui donner ses prochaines proies mortes, fraîchement tuées.

Expérience et avis des maîtres sur le Python royal

Les Python royal inscrits sur AniPassion

'':
fondu
glisser
Note: