Loading...

Pogona

photo Pogona Reptiles

photo Pogona Reptiles photo Pogona Reptiles

Le pogona est un genre de saurien appartenant à la famille Agamidae dont les origines sont australiennes. À ce jour, 8 espèces de Pogona ont été répertoriées sur l’ensemble du territoire australien.  Cet animal s'est peu à peu imposé comme un nouvel animal de compagnie (NAC).

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Pogona

 

Le pogona est un genre de saurien appartenant à la famille Agamidae dont les origines sont australiennes. À ce jour, 8 espèces de Pogona ont été répertoriées sur l’ensemble du territoire australien:

  • Le Pogona barbata aussi appelé Dragon barbu de l’Est
  • Le Pogona henrylawsoni aussi appelé  Dragon de Lawson
  • Le Pogona microlepidota aussi appelé Dragon de Kimberley
  • Le Pogona minima
  • Le Pogona minor
  • Le Pogona mitchelli
  • Le Pogona nullarbor aussi appelé  Dragon à bande de Nullarbor
  • Le Pogona vitticeps aussi appelé Dragon barbu du centre, Dragon barbu du milieu ou Agame barbu

En l’espace de quelques années, il a séduit de nombreux amateurs de terrariophilie et s’est peu à peu imposé comme un nouvel animal de compagnie (NAC).

 

Caractéristiques physiques du Pogona

 

  • Pogona barbata

Poids  : 400 à 650 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 40 à 50 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona henrylawsoni

Poids  : 300 à 450 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 25 à 30 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona microlepidota

Poids  : 400 à 650 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 40 à 50 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona minima

Poids  : 300 à 450 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 30 à 35 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona minor

Poids  : 300 à 450 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 30 à 35 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona mitchelli

Poids  : 400 à 650 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 40 à 50 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona nullarbor

Poids  : 400 à 650 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 45 à 60 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

  • Pogona vitticeps

Poids  : 500 à 600 g, une fois l’âge adulte atteint

Taille  : 50 à 60 cm, dont une queue qui fait la même taille que leur corps, avec une tolérance de 1  cm en plus ou en moins

 

Apparence générale du Pogona

 

  • Pogona barbata

La couleur de son corps fuselé, varie du gris en allant jusqu’au brun très foncé. Son ventre est généralement plus clair.  À l’origine de son surnom de « dragon barbu », il y a ces petites excroissances ressemblant à des poils autour du cou du mâle adulte ainsi que de nombreuses rangées d’épines sur son corps.

 

  • Pogona henrylawsoni

La couleur de son corps varie du beige au sable avec le dos un peu plus foncé alors que son ventre est généralement plus clair. Il dispose de quelques petites épines sous le cou et elles sont de taille modérée sur le côté de la tête et du corps, ainsi que sur le dos et le dessus des pattes

 

  • Pogona microlepidota

Ce grand Pogona est doté d’une tête relativement petite et étroite et d’un corps large et très athlétique. De plus, on distingue tout au long de l’angle dorso-ventral des rangées de grandes épines.

 

  • Pogona minima et Pogona minor

Il s’agit de 2 petits spécimens de Pogona dont l’aspect est très proche, sans doute cela est dû au fait que le minima est une sous-espèce du minor. De couleurs verdâtres, ils sont dotés de plusieurs rangées de petites épines autour du cou jusqu’à leurs pattes.

 

  • Pogona mitchelli

Il ne dispose pas de barbe épineuse et son coloris varie beaucoup selon la température et le sexe. Les femelles ont souvent tendance à être plus claires que les mâles.

 

  • Pogona nullarbor

Il s’agit sans doute du Pogona le plus imposant, son corps massif est de couleur sable orangée à marron. Comme la plupart de ses cousins, il est doté d’une barbe d’épines autour du cou.

 

  • Pogona vitticeps

Il possède une tête large à la forme triangulaire. Il est doté d’une rangée d’écailles épineuses sous le cou qu’il peut actionner pour avertir ses congénères de la présence de prédateurs.

 

Caractère du Pogona

 

Caractère de l’animal

Le Pogona est un saurien d’une grande curiosité qui se manipule très aisément à condition de ne pas le brusquer

 

Santé du Pogona

 

Espérance de vie

Le Pogona barbata a une espérance de vie moyenne d’environ 24 ans

Le Pogona henrylawsoni a une espérance de vie moyenne d’environ 23 ans

Le Pogona microlepidota a une espérance de vie moyenne d’environ 22 ans

Le Pogona minima a une espérance de vie moyenne d’environ 20 ans

Le Pogona minor à une espérance de vie moyenne d’environ 20 ans

Le Pogona mitchelli a une espérance de vie moyenne d’environ 21 ans

Le Pogona nullarbor a une espérance de vie moyenne d’environ 24 ans

Le Pogona vitticeps a une espérance de vie moyenne d’environ 23 ans

 

Plusieurs spécimens ont survécu plus longtemps en captivité, cela dépend de la qualité de l’environnement dans lequel ils évoluent au quotidien, mais également de leur alimentation.

 

Problèmes de santé fréquents

Bien que robuste, le Pogona est sensible à la plupart des pathologies liées à la captivité comme   :

  • les troubles de la mue qui sont liés à une carence vitaminique,
  • la rétention d’œuf et l’occlusion intestinale, notamment après avoir avalé un corps étranger,
  • l’obésité dont la principale cause est la suralimentation.

 

Entretien du Pogona

 

Mode de vie

Le terrarium sera aménagé avec un substrat sec en copeaux de hêtre ou sable calcique, des écorces de liège. En outre, des branches doivent être disposées à l’horizontale et à la verticale pour permettre au Pogona de se cacher ou de grimper. Ajoutez également un bassin de taille moyenne qui doit être rempli d’eau propre en permanence, les bains réguliers sont appréciés par la majorité des individus.

L’éclairage est un élément très important, il doit être composé d’un ou deux néons qui diffusent des UV A et UV. B, pendant 10 à 14 h en fonction des saisons. Attention, contrairement aux Geckos qui n’en ont pas besoin, les UV sont indispensables pour une bonne calcification du squelette de ces sauriens.

Le chauffage est assuré par une lampe céramique de puissance adaptée pour gérer les variations de chaleur. La journée, la température moyenne du terrarium doit atteindre 28 à 30 °C, avec un point chaud à 40 °C sous la lampe. La nuit, la température doit redescendre à 20-22 °C

 

Alimentation

À l’âge adulte, son alimentation doit se composer d’environ 80 % de végétaux et 20 % d’insectes. Soit 5 à 8 grillons, criquets, blattes ou vers, 2 fois par semaine en moyenne.

De plus, comme il est sujet à des carences, il ne faut pas hésiter à laisser une coupelle remplie de carbonate de calcium, dans son terrarium, mais également à saupoudrer régulièrement les proies avec du calcium.

Expérience et avis des maîtres sur le Pogona

Les Pogona inscrits sur AniPassion

'':
fondu
glisser
Note: