Loading...

Lézard à collier

photo Lézard à collier Reptiles

photo Lézard à collier Reptiles photo Lézard à collier Reptiles

Magnifique reptile originaire des déserts secs du Mexique et de l’est des Etats-Unis, le lézard à collier est un reptile de taille moyenne très colorée et au caractère vif qui est même capable de courir sur ses postérieurs.

 

Ce lézard qui sait se montrer docile convient autant aux débutants qu’aux habitués des reptiles.

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Lézard à collier

 

Le lézard à collier (Crotaphytus collaris) est un reptile appartenant à la famille des Crotaphytidae qu’on rencontre dans des biotopes arides aux terrains rocailleux, canyons et hauts-plateaux du Mexique (Sonora, Chihuaha, Luevo Leon…) et des Etats-Unis (Arizona, Texas, Nevada, Utah, Colorado, Oklahoma, Kensas…).

 

C’est un lézard diurne et héliophile, c’est-à-dire qui a besoin d’une grande exposition au soleil.

 

Caractéristiques physiques 

 

Poids et taille

 

Poids  : 120 g

 

 

Taille  : jusqu’à 30 cm

 

Apparence générale

 

Le lézard à collier est un reptile multicolore avec une dominance de bleu-vert sur le corps et des tâches jaunes ou grises. Sa large est communément de couleur jaune-orangée ou dans les tons grisâtres. Il doit son nom au double collier que l’on distingue sur son cou présentant deux bandes noires et une blanche, son cou au niveau inférieur est jaune.

 

Il existe de nombreuses sous espèces de lézard à collier et les couleurs peuvent varier vers le brun ou le beige chez certaines.

 

C’est un lézard robuste au corps aplati et large dont la queue tachetée mesure jusqu’à deux tiers du reptile, le corps faisant en moyenne 12 cm.

 

La femelle arbore des écailles plus ternes que le mâle, dans des tons de bruns et de gris. Ce n’est qu’en période de reproduction que des tâches orangées apparaissent sur ses flancs.

 

Reproduction

 

La période nuptiale du lézard à collier débute après la période d’hibernation et se caractérise par des hochements de tête de la part du mâle qui commence à tourner autour de la femelle. Après l’accouplement, si la femelle est bien fécondée les tâches oranges sur son corps apparaissent quelques jours plus tard.

 

La gestation prend 3 à 4 semaines avant de couver les œufs sous une épaisse couche de sable. La période d’incubation des œufs est e 50 à 70 jours sous une température de 28 à 30°.

 

Pour différencier le mâle de la femelle on se fiera aux pores fémoraux qui sont plus proéminant chez le mâle. Quant à la femelle elle présent deux points noirs part et d’autre du cloaque.

 

Caractère du Lézard à collier

 

Le lézard à collier est un lézard actif et nerveux qui aime creuser, notamment pour s’y terrer la nuit. Le mâle est très territorial et il est très déconseiller d’en faire cohabiter plusieurs. Ce lézard est capable de courir sur ses deux membres postérieurs pour échapper au danger. De manière générale ce lézard bouge beaucoup et ce n’est pas pour déplaire aux maitres qui souhaitent pouvoir observer leur reptile de compagnie.

 

Ce n’est pas un lézard agressif envers l’homme, il peut se montrer docile et manipulable à condition de l’avoir habitué très jeune.

 

Santé du Lézard à collier

 

Espérance de vie

 

Le lézard à collier peut vivre jusqu’à 10 ans en captivité s’il est dans de bonnes conditions.

 

Problèmes de santé fréquents

 

Comme pour beaucoup de reptiles domestiques, le lézard à collier peut rencontrer des problèmes de mue si les conditions de vie de son habitat ne sont pas respectées. Il est conseillé d’aider le lézard à détacher sa vieille peau à l’aide d’un bain d’eau tiède ou de consulter un vétérinaire si des complications se présentent.

 

On rencontre aussi fréquemment des brûles dues lampes chauffantes trop proches des éléments où le lézard peut se percher. Pensez à bien isoler les lampes pour ne pas blesser votre lézard.

 

Le manque de rayons UVB t UVA peuvent s’avérer très dangereux pour le lézard à collier car ceux-ci lui sont vitaux.

 

De manière générale il importe de respecter les conditions de vie à l’état sauvage du lézard afin de préserver sa santé. Si des signes vous paraissent anormaux consultez immédiatement un vétérinaire.

 

Entretien du Lézard à collier

 

Mode de vie

 

Le lézard collier a besoin d’un terrarium spacieux de type désertique d’au moins 120 cm de longs et 60cm de largeur pour un couple. Il sera aménagé avec un substrat qui rappelle les environnements arides tel que du sable ou du litaspen avec de la fibre de coco. La couche doit être suffisamment épaisse pour lui permettre de creuser. Des cachettes parsemée dans le terrarium lui permettront de se mettre à l’abris et des branches et pierres en guise de décoration lui permettront de se dépenser.

 

On doit maintenir un gradient thermique dans le terrarium à l’aide de lampe UV afin que la zone la plus chaude soit de 40°C et la plus froide de 28°C. Pour la nuit la température sera de 20°C. Enfin, en température hivernale on éteindra les lumières pour garder le terrarium le plus sombre possible et ne dépassant pas les 10-11°C.

 

Alimentation

 

Le lézard à collier est un reptile plutôt vorace qu’il est conseillé de nourrir avec des proies vivantes : criquets, grillons, araignées, autres petits lézards et serpents. On peut lui proposer de temps en temps des baies ou des petits mammifères tels que des souriceaux.

Expérience et avis des maîtres sur le Lézard à collier

'':
fondu
glisser
Note: