Loading...

Pléco commun

photo Pléco commun Poissons

photo Pléco commun Poissons photo Pléco commun Poissons

Le pléco commun ou «laveur de vitres» dont le nom scientifique est Hypostomus plecostomus est un poisson massif d'eau douce. Sa bouche en ventouse lui permet de s'agripper à diverses surfaces: vitres, décors, racines et même de plus grands poissons lorsqu'il est à l'état sauvage !

Néanmoins il faut savoir que ce poisson est souvent vendu à tort comme un poisson d'une autre espèce lui ressemblant. Le pléco peut mesurer plus de 25cm et requiert un aquarium d'au moins 600L. Bien loin du petit poisson laveur de vitres que l'on retrouve en animalerie et qui n'a rien d'un Hypostomus plecostomus.

Pour tout savoir sur cet imposant poisson, lisez notre article !

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Pléco commun  

 

Le Pléco commun, dont le nom scientifique est Hypostomus plecostomus, est un poisson d’eau douce d’Amérique du Sud, notamment dans les cours d’eau du Panama et de L’uruguay. C’est un poisson laveur de vitre, d’ailleurs il est usuel de lui donner à tort ce nom. Mais on l’appelle aussi poisson-chat.

Ce pléco est rare sur le marché et est malheureusement confondu dans 95% des cas avec l’Ancistrus, bien plus petit que le pléco qui mesure jusqu’à 35cm ou le Pterygoplichthys pardalis.

Ces deux espèces ne requièrent absolument pas les mêmes conditions de maintenance que le pléco, et il n’est pas rare de voir des aquariophiles débutants s’en séparer après avoir eu conscience de leur erreur. Il est à noter qu’en vérité, le pléco demande des conditions particulières pour être maintenu en aquarium, des connaissances en la matière sont donc de mise.

 

Caractéristiques physiques du Pléco commun 

 

Taille du Pléco commun

Le Pléco mesure en moyenne 25 cm mais peut facilement atteindre les 35 cm. C’est donc un poisson de taille conséquente qui demande d’avoir un aquarium adapté. D’autant plus que des plécos ayant atteint plus de 50 cm ont déjà été recensés.

 

Apparence générale du Pléco commun

Ce poisson possède un corps massif et brun tacheté et rayé selon les zones d’un marron plus foncé, voire gris. Il possède sur la partie supérieure de son corps des plaques de cartilage qui remplacent ses écailles. Cette armure ultra résistante est munie d’épines. Ses nageoires dorsales et pectorales sont rétractiles.

Le pléco possède une bouche en forme de ventouse, comme c’est le cas pour tous les poissons de la famille des Loricariidés. Celle-ci lui permet de s’agripper à différents supports (vitres, roches, racines etc) pour en aspirer les algues pour se nourrir.

On distingue le mâle de la femelle par la taille des nageoires pectorales. En effet, chez le mâle elles sont plus développées et rougeâtres. La femelle a une corpulence plus développée lorsqu’on la regarde du dessus et le bout de son nez est moins pointu.

 

Comportement du Pléco commun 

 

Le Pléco est un poisson pacifique et calme qui ne cherchera pas à aller combattre ses congénères. Il est du genre grégaire, ainsi il est vivement recommandé de le faire cohabiter avec d’autres poissons.

On choisira de le mettre en compagnie d’autres grands poissons tels que des Cichlidés et même des Piranhas. Bien qu’on puisse également le faire cohabiter avec d’autres poissons de fond de sa famille des problèmes de territorialité peuvent survenir, ainsi un aquarium d’une grande capacité est à prévoir. En raison de sa forte corpulence les petits poissons et les espèces fragiles sont à éviter avec le Pléco qui peut les blesser.

C’est un poisson de fond peu vivace et qui évolue plutôt la nuit. La journée il aura tendance à se cacher dans le décor, voire à se terrer sous le substrat en creusant une cachette. Lorsqu’il se déplace, c’est uniquement en « rampant » sur le sol ou un support.

 

Reproduction du Pléco commun  

 

La reproduction du Pléco n’a pas lieu en aquarium, aucune chance donc de voir un couple de Pléco donner naissance à des alevins. Il semblerait cependant que de grands bassins de reproduction soient installés dans le sud de la France, mais sans grande précision.

A Hong Kong et Singapour des étangs de pisciculture élèvent des Plécos destinés au commerce de ce poisson.

 

Entretien du Pléco commun  

 

Aménagement de l’aquarium pour le Pléco commun 

L’aquarium du Pléco doit être assez conséquent pour l’accueillir ainsi que ses compagnons. Le litrage minimum du bac doit être de 400 L ! Mais un aquarium de 600 L conviendrait mieux pour son bien-être et lui permettra d’atteindre sa croissance optimale.

Il faut savoir que le Pléco est très destructeur dans son environnement. L’aménagement de l’aquarium devra se faire avec des plantes et décors solides capables de lui résister. De grandes racines ainsi que des roches et autres décors plats sont idéals pour lui permettre de s’y agripper. On évitera les plantes trop fragiles qui ne feront pas long feu.

Le substrat doit être composé d’un gravier à la granulométrie importante pour éviter de le voir sans arrêt déplacé et en suspension dans l’eau dû aux déplacements du Pléco. La couche doit être suffisamment épaisse pour lui permettre de creuser et de s’y cacher.

 

Paramètres de l’eau conseillés pour le Pléco commun

Le Pléco n’est pas difficile en ce qui concerne les paramètres de l’eau dans laquelle il vit à partir du moment où on ne part pas dans des extrêmes puisque, rappelons-le, c’est un poisson tropical. Ainsi, un pH acide entre 5 et 7,5 lui conviendra avec une dureté ne dépassant 20. Il n’est pas nécessaire d’installer un chauffage, il se plaira dans une eau entre 20 et 25°C.

 

Alimentation du Pléco commun

Le Pléco est omnivore, il se nourrit aussi bien de végétaux que de proies vivantes telles que des vers. Du fait de son appellation « poisson laveur de vitre » on aurait tendance à penser que les algues qu’il aspire sur les supports sont suffisantes, mais ce serait une grave erreur.

Le Pléco doit être nourrit avec de la nourriture pour Loricariidé en pastilles mais également avec de la nourriture vivante et/ou congelée : vers de vase, larves, petites crevettes…

 

Expérience et avis des maîtres sur le Pléco commun

'':
fondu
glisser
Note: