Loading...

Malamute d'Alaska

photo Malamute d'Alaska Chiens

photo Malamute d'Alaska Chiens photo Malamute d'Alaska Chiens

Le Malamute d'Alaska est la race la plus ancienne des chiens de traîneau. Ce chien à la silhouette trapue et puissante n'est pas à confondre avec le Husky Sibérien, plus mince et adapté aux courses rapides tandis que le Malamute, très endurant, permet de tirer de lourdes charges sur des distances plus longues.

Aujourd'hui le Malamute n'est plus beaucoup utilisé comme chien de traîneau, c'est son cousin le Husky qui a pris la relève du fait que les courses de chiens de traîneau soient plus axées sur la vitesse. Il s'est donc reconverti en chien de concours ou en chien de compagnie pour maîtres actifs.

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Malamute d’Alaska 

 

Le Malamute d’Alaska est l’une des plus anciennes races de chiens de traineau. Originaire du nord-ouest de l’Alaska, il tire son nom d’une tribu d’Inuits nommée Mahlemiuts qui peuplait le golfe de Kotzebue. Au 19ème siècle, durant l’époque de la ruée vers l’or le Malamute d’Alaska est utilisé comme chien de transport pour les chercheurs qui ont rapidement su voir son potentiel.

La race aurait pu disparaître durant les années 30, mais c’est sans compter la détermination de certains adorateurs de la race qui se sont battus pour la faire perdurer, notamment Mme Eva Seeley qui fit naître les meilleures lignées de Malamute type Kotzebue. D’autres éleveurs développèrent leur propre lignée à leur tour.

C’est en 1963 que la race est officiellement reconnue par la Fédération Cynologique Internationale. Le standard a été fondé à partir de croisement de ces lignées de l’époque, aujourd’hui il est très rare de trouver de Kotzebue pure race.

 

Caractéristiques physiques du Malamute d’Alaska 

 

Poids et taille du Malamute d'Alaska

Le Malamute d’Alaska mesure entre 61 et 66 cm pour le mâle et 56 et 61 cm pour la femelle. Tous deux ont un poids variant de 35 à 45 kg.

 

Robe et poil des chiens Malamutes d'Alaska

Le poil du Malamute d’Alaska est adapté pour les températures extrêmes. Ainsi, il a un pelage très épais et rude, avec une couche de sous-poil dense et laineux pour lui permettre de conserver la chaleur.

Les couleurs de robe admises vont du gris clair au noir, sont également admises les robes rougeâtres telles que la zibeline ou le roux.

L’importance réside dans le marquage : le masque blanc sur sa face doit toujours être symétrique ainsi que la présence de blanc sur ses pattes et la partie inférieur de son corps. Pour correspondre au standard le marquage doit former un manteau, les couleurs ne doivent pas être discontinues.

 

Caractère du Malamute d’Alaska 

 

Comportement et caractère du Malamute d'Alaska

Le Malamute d’Alaska, en tant que chien de traîneau, est sociable, fidèle et dévoué, affectueux et surtout très digne. Il a une certaine prestance qu’il affiche avec fierté une fois à l’âge adulte. Il peut se montrer très enthousiaste à l’idée de jouer dès qu’on l’y invite. Il n’apprécie guère la solitude et préférera avoir toujours la compagnie de congénères ou de ses maîtres.

S’il est de base un chien de traîneau, aujourd’hui cette fonction est davantage tenue par les Husky, plus fins et rapides. Le Malamute demeure plus généralement un chien de concours ou de compagnie, un rôle qu’il remplit très bien !

 

Facilité d'éducation et d'obéissance

D’un caractère digne et dominant de par ses origines, le Malamute nécessite une éducation rigoureuse au plus tôt, sans pour autant avoir recours à la force. Il a beau être têtu, il n’est ni agressif ni méchant.

 

Santé du Malamute d’Alaska 

 

Espérance de vie des chiens de race Malamute d'Alaska

L’espérance de vie du Malamute d’Alaska est de 13 ans.

 

Problèmes de santé fréquents  

Le Malamute est connu pour sa résistance à toutes épreuves. Cependant, il fait partie de la catégorie des gros chiens pouvant souffrir au cours de leur vie de dysplasie de la hanche. C’est une maladie héréditaire que certains exercices tels que le saut, la monte ou descente d’escaliers peuvent aggraver.

Des problèmes oculaires (cataracte, nyctalopie ou encore dystrophie de la cornée) peuvent également toucher la race, les éleveurs passent en revue chacune de leurs portées pour s’assurer que les chiots ne soient pas porteurs.

 

Vaccination : vacciner son Malamute d’Alaska 

Si vous vous posez la question de la vaccination, sachez qu’il est primordial de faire vacciner son Malamute d’Alaska. Ce geste le protégera de maladies pouvant s’avérer graves. Lorsqu’on adopte un Malamute d’Alaska (et manière générale, un chien de race) celui-ci a déjà reçu une première injection de vaccin qui doit être renouvelée tous les ans.

Pour plus d'informations sur les principaux vaccins pour chiens, lire notre article: les vaccins pour chien.

 

Entretien du Malamute d’Alaska 

 

Mode de vie idéal pour un Malamute d'Alaska

Chien actif et sportif, le Malamute d’Alaska n’est pas adapté à la vie en appartement. Il a besoin de se dépenser pour conserver sa carrure musclée. Ses maîtres doivent être disponibles pour lui apporter l’attention dont il a besoin car il supporte mal la solitude, ils doivent aussi pouvoir lui faire faire de l’exercice très fréquemment.

 

Soins et toilettage des chiens de race Malamute d'Alaska

Nul besoin de laver le Malamute à moins d’une urgence. Les bains à répétition pourraient altérer l’aptitude de sa peau et ses poils à le protéger.

En raison de son poil épais, le Malamute a tendance à perdre ses poils en quantité notamment aux périodes de mue qui sont au nombre de 2 par an. A ces périodes, la perte de poils devient conséquente et il devient obligatoire de le brosser fréquemment pour l’aider à se débarrasser des poils morts.

 

Expérience et avis des maîtres sur le Malamute d'Alaska

'':
fondu
glisser
Note: