Loading...

Goldendoodle

photo Goldendoodle Chiens

Imaginez un chien issu d’un croisement entre un Golden Retriever et un Caniche… On obtient un Goldendoodle ! Ce chien a, à l’origine, été créé pour être un chien guide d’aveugle pour les personnes allergiques aux animaux en raison des capacités hypoallergéniques du Caniche et des capacités de chien guide du Golden Retriever. Mais la race, très polyvalente et intelligente, excelle dans les sports canins, la recherche ou encore la thérapie animale. Malheureusement, l’absence de reconnaissance de la race la rend encore très méconnue. Les élevages sont rares et son standard est encore plutôt stable. Un détail qui ne l’empêche pas d’être un chien au tempérament idéal ! 

 

Découvrez-en plus sur le Goldendoodle: éducation, caractère, mode de vie et santé.

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines du Goldendoodle

 

Le Goldendoodle est une race obtenue du croisement entre un Golden Retriever et un Caniche. C’est au nord de l’Amérique que cette race est née en 1969 mais c’est à partir des années 1990 qu’elle gagna en popularité au Canada et en Australie. Ce chien, créé par Monica Dickens, n’est pas le fruit d’un croisement hasardeux mais d’une volonté d’obtenir un chien guide d’aveugle pour les personnes allergiques aux poils de chien. En effet, le Golden Retriever étant un excellent chien guide et le Caniche une race considérée comme hypoallergénique, l’alliance des deux ne pouvait que donner un chien idéal pour les malvoyants souffrants d’allergies. Pour ces raisons, le Goldendoodle fait de plus en plus d’adeptes dans les pays anglo-saxons, mais peine à se faire connaître en Europe.

 

En effet, le Goldendoodle n’est pas une race officielle. Créée il y a peu de temps, elle ne connait pas encore de standard, car la race n’est pas stabilisée, les éleveurs ne pratiquent pas ou peu de reproduction entre Goldendoodle mais continue de croiser Golden Retrievers et Caniches pour obtenir des portées. De ce fait, la race n’est reconnue par aucun club canin et est très méconnue.

 

Caractéristiques physiques du Goldendoodle

 

Poids et taille

 

Le Goldendoodle s’établit en trois catégories : mini, standard, moyen, selon le format du Caniche reproducteur et le taux de gènes du Golden Retriever. Le format standard mesure entre 60 et 66 cm. Ainsi, la version mini pèse entre 5 et 15 kg, le moyen entre 15 et 20kg, et le format standard du Goldendoodle dépasse les 20kg.

 

Robe et poil

 

Le pelage du Goldendoodle est similaire à celui du Caniche. C’est-à-dire un poil bouclé qui mue très peu, voire pas du tout. Puisque les poils ne tombent pas, il n’y a pas de desquamation, causant alors les allergies. A sa naissance, le Goldendoodle possède un poil lisse et très fin rappelant celui du Golden Retriever, ce n’est qu’en grandissant que son poil évolue vers un pelage bouclé. Sa robe peut être aussi noire que blanche, ou bien crème ou sable. Les chiots peuvent prendre les robes propres aux standards des Caniches et Golden Retrievers. Cependant, puisqu’aucun standard n’est établi, toutes les robes et patrons sont acceptés.

 

Caractère du Goldendoodle

 

Caractère de l'animal

 

Le caractère du Goldendoodle est à cheval entre celui du Retriever et du Caniche. Il hérite ainsi de la docilité de ses deux races, mais également de leur intelligence. Le Gooldendoodle est un chien actif et toujours enjoué, il aime travailler et faire plaisir à son maître. C’est un chien joueur qui aime autant les sports canins que les jeux ludiques, mais aussi les longues balades. Mais comme le Golden Retriever, le Doodle requiert beaucoup d’attention de la part de son maître.

 

Facilité d'éducation et d'obéissance

 

L’éducation du GoldenDoodle doit être minutieuse. C’est un bon chien de travail et toujours dévoué, mais il faut prendre en compte sa sensibilité et ne pas se montrer trop dur ni lui demander d’aller au-delà de ses capacités.

 

Santé du Goldendoodle

Espérance de vie

 

L’espérance de vie du Goldendoodle se situe entre 10 et 15 ans.

 

Problèmes de santé fréquents  

 

De ce que l’on sait sur cette race naissante, et au vu des prédispositions du Caniche et du Golden Retriever, il est possible que le Goldendoodle puisse être prédisposé aux dysplasies de la hanche et du coude. Un contrôle de dysplasie doit être effectué autant sur les géniteurs que sur les chiots Goldendoodle afin de dépister la maladie et éviter de faire naître des sujets souffrants. La croissance du Goldendoodle doit se faire en limitant au maximum les fortes activités physiques pour ne pas fragiliser ses articulations.

 

Ses oreilles tombantes, héritées du Golden Retriever, rendent le Goldendoodle sujet aux otites et infections auriculaires. La race peut aussi souffrir de problèmes oculaires héréditaires dont les races parentes sont sujets.

 

En somme, toutes les maladies affectant les Caniches et Golden Retrievers peuvent potentiellement affecter le Goldendoodle. Aujourd’hui, la race est trop jeune pour pouvoir établir une liste officielle de maladies qui peuvent l’affecter.

 

La vaccination : vacciner son Goldendoodle

 

Vacciner son chien Goldendoodle est essentiel pour le protéger des maladies canines principales qui peuvent affecter son pronostic vital. De plus, le croisement entre deux races et le fait que le Goldendoodle n’est pas encore totalement fixé peuvent entrainer une faiblesse de son système immunitaire et ainsi le rendre sensible aux maladies.

 

Pour plus d'informations sur les principaux vaccins pour chiens, lire notre article: les vaccins pour chien.

 

Entretien du Goldendoodle

 

Mode de vie idéal 

 

Le Goldendoodle semble être un chien qui s’adapte à tous les modes de vie. S’il a d’abord été créé pour venir en aide aux personnes malvoyantes et allergiques aux animaux, c’est aussi un chien polyvalent utilisé dans des concours d’agility, en tant que chien de recherche, chien de thérapie canine, et bien sûr en tant que chien domestique. Il peut autant convenir à une personne en appartement qu’à une famille possédant un grand jardin. Ce qui importe, c’est de lui offrir de son temps pour jouer avec lui, faire des activités et lui donner de l’affection qu’il saura bien vous rendre.

 

 

Soins et toilettages

 

Certes, il ne perd pas ses poils, mais son pelage épais et bouclé nécessite des soins si on ne veut pas l’abimer. Pour se faire, il faudra utiliser un peigne à large dent afin d’entretenir ses boucles et éviter l’effet mouton. Comme pour le Caniche, son poil pousse en continu et il faut donc penser à l’amener chez le toiletteur pour entretenir la forme de sa fourrure. Ses yeux et ses oreilles sont à nettoyer fréquemment avec un produit adapté afin de repousser les infections auxquelles il est sensible.

Expérience et avis des maîtres sur le Goldendoodle

'':
fondu
glisser
Note: