Loading...

Pione de Maximilien

photo Pione de Maximilien Oiseaux

photo Pione de Maximilien Oiseaux photo Pione de Maximilien Oiseaux

La Pione de Maximilien est un perroquet de taille moyenne originaire de l’Amérique du sud. Ce n’est pas un oiseau domestique très connu, le fait qu’il ne soit pas aussi loquace qu’un Gris du Gabon et bien moins coloré que d’autres spécimens ont tendance à lui faire défaut. Pourtant, la Pione de Maximilien est très adapté aux débutants : calme, facile d’entretien, apprivoisable et joueur, c’est un parfait perroquet de compagnie !

  • Bonne santé / robuste
  • Adapté à la vie en intérieur
  • Adapté à la vie en famille
  • Sociable avec les animaux
  • Facile à entretenir / toiletter
  • Intelligent
  • Joueur
  • Affectueux
  • Calme
  • Indépendant

Origines de la Pione de Maximilien

 

La Pione de Maximilien (Pionus Maximiliani) est un oiseau de la famille des Psittacidae qui doit son nom au prince Allemand Maximilian Alexander Philipp zu Wied-Neuwied qui a étudié l’oiseau entre 1815 et 1817. Cet oiseau est originaire de l’Amérique du Sud, plus précisément du sud-ouest du Brésil et de l’Argentine.

En raison de la déforestation et des nombreuses captures, cet espèce est aujourd’hui menacée d’extinction qui cause de déclin de la Pione de Maximilien pourtant commune à l’état sauvage.

 

Caractéristiques physiques 

 

Poids et taille

Poids   : 225 à 275g

Taille   : 29 à 31 cm

 

Apparence générale et plumage

C’est l’espèce la plus grande du genre pionus avec un corps de 30 cm en moyenne.

Le plumage de la Pione de Maximilien est tout en nuance de vert allant du plus vif au plus terne, parfois tirant vers le jaune. Ses rémiges sont d’un vert vif tout comme sa queue. Son croupion est rouge. Sa tête tend vers un vert-gris et son front gris foncé. Sa poitrine peut être vert foncé avec des nuances tout comme dans des tons de jaunes à nuances de vert. On observe un collier mauve-gris au niveau de son cou.

Ses yeux sont bruns, voire noirs avec des cercles oculaires blancs et dépourvu de plume. Son bec puissant est jaune avec les mandibules tirants vers le gris et ses pieds sont gris.

Si le mâle et la femelle ont un plumage similaire à l’âge adulte, les juvéniles arbores des teintes plus ternes et un bec tout gris.

 

Comportement et caractère de la Pione de Maximilien

 

En captivité cet oiseau est capable de bien s’adapter en volière et s’apprivoise sans grande difficulté. La Pione de Maximilien à tendance à être que très peu bruyant, voire même très calme puisque ne crie que rarement. Il est possible de lui apprendre quelques mots qu’elle répètera de manière assez audible mais ce n’est pour autant pas le meilleur perroquet parleur.

C’est un perroquet qui est néanmoins très curieux, un rien le divertira et en le laissant se balader dans une pièce de la maison vous pourrez l’observer s’intéresser à tout ce qui l’entoure. De plus, cet oiseau n’a pas la réputation d’être mordeur, ce qui en fait un très bon perroquet pour débuter ou avec des enfants.

 

Santé de la Pione de Maximilien

 

Espérance de vie

La Pione de Maximilien vit en moyenne 20 à 25 ans. Dans les meilleures conditions d’élevage possibles certains spécimens pourraient même dépasser la barre des 30 ans.

 

Problèmes de santé fréquents

Certaines maladies sont fréquentes chez les perruches et perroquets domestiques et celles-ci peuvent conduire à la mort de l’animal si elles sont prises à la légère. En voici les plus communes :

  • La maladie du bec et des plumes (PBFD), elle se caractérise par une perte des plumes et des difficultés lors de la repousse, ainsi qu’une pousse anormale du bec et des pattes. En se développement, le PBFD peut causer d’autres maladies comme des hépatites. Malheureusement il n’existe pas de remède contre cette maladie et la mort de l’animal est inévitable.

 

  • La Psittacose, une infection transmissible à la fois entre les oiseaux mais aussi vers les humains. Elle est causée par un microorganisme nommé Chlamydia psittaci. On observe chez un sujet malade des tremblements, une perte de poids, une gêne respiratoire et la diarrhée. Chez l’homme, la maladie prend la forme d’un état grippal.

 

  • La maladie de Pacheco touche tous les oiseaux, c’est un herpès qui entraîne bien souvent la mort. La léthargie, la diarrhée et la perte de poids en sont les symptômes.

 

Entretien de la Pione de Maximilien

 

Mode de vie

A l’état sauvage la Pione de Maximilien vit en petit groupe de 8 à 10 individus, parfois juste en couple. Elle préfère évoluer dans un environnement légèrement boisé plutôt que dans un milieu rural où on la rencontre que très peu.

Bien que n’appréciant guère la manipulation, la Pione a besoin de contact avec un congénère ou à défaut avec son maître. Lui parler quotidiennement et rester proche de la cage pour lui montrer votre présence est très important si on ne veut pas qu’elle dépérisse de solitude.

Mettre de nombreux jouets dans sa cage en les changeant régulièrement si possible lui donnera un moyen de stimulation et lui permettra de ne pas s’ennuyer en l’absence de son maître.

Si dans son environnement naturel la Pione fait son nid dans la cavité dans un tronc d’arbre, en captivité il faudra lui en fournir un suffisamment grand pour qu’elle puisse évoluer à l’intérieur. Le nid sera ensuite tapissé de différentes feuilles séchées et de plumes.

 

Alimentation

L’alimentation de la Pione de Maximilien est composées de feuilles, fruits et graines. Pour reproduire son régime alimentaire à l’état captif on lui proposera des mélanges pour perroquets qui contiennent les essentiels en graines et on agrémentera les repas de quelques fruits et verdure.

Ne pas oublier de lui fournir un os de seiche ainsi qu’une pierre à minéraux pour lui donner tous les nutriments nécessaires.

 

Soins et toilettages

Ce perroquet est très facile d’entretien et demande peu d’investissement. Son habitat doit régulièrement être nettoyé et désinfecté pour éviter la prolifération de bactéries. De temps en temps on peut lui proposer un bain sous surveillance, soit en plaçant un bac dans sa cage soit directement dans un lavabo si l’oiseau se laisse facilement manipuler.

L’activité de l’oiseau doit suffire à limer ses griffes si on veille à lui mettre des perchoirs en bois naturel et adaptés à la taille de ses doigts, à défaut on pourra les lui tailler à la main en faisant attention à ne pas le blesser. Un vétérinaire est habilité à le faire si vous avez peur de lui faire mal ou s’il se débat trop.

Expérience et avis des maîtres sur le Pione de Maximilien

Flyingdutchman

Un perroquet pas toque

Bonjour, nous avons deux femelles pionus EAM. Nous vivons en appartement. Elles vivent dans une (tres) grande cage installée sur un lieu de passage et sortent chaque jour. Personne ne résiste à leur charme ! L'une d'elles parle (une dizaine d'expressions)

Flyingdutchman le 20/01/2018

'':
fondu
glisser
Note: