Loading...

Mon chien boite : causes et solutions

Mon chien boite : causes et solutions

Un chien qui boîte ce n’est pas anodin, il s’agit de la conséquence d’une douleur rendant difficile les mouvements de l’animal. A moins d’une douleur vive, bien souvent les chiens ne se plaignent pas et il sera de votre ressort de remarquer que votre chien boite. Plusieurs causes peuvent expliquer la boiterie à un chien : faux mouvement, âge, chute, blessure, morsure d’un autre animal…

 

Mon chien boite, que faire ? Pourquoi mon chien boite ? Quelles sont les causes de la boiterie chez le chien ? Quelles sont les remèdes ?

 

Chien qui boite : causes et origines

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer qu’un chien se mette à boiter. Dans certains cas la boiterie peut être totalement bénigne, c’est le cas lors d’un faux mouvement où d’un membre engourdi parce qu’il a dormi trop longtemps dessus par exemple. Mais la boiterie peut être à l’origine de choses plus graves, c’est pourquoi il est recommandé de ne pas la prendre à la légère si vous constatez que votre chien se met à boiter.

 

Blessures et accidents

Bien souvent, ce sont de petits accidents qui entrainent une boiterie chez votre chien. Cela peut être une petite entaille au niveau des pattes ou encore la présence d’un corps étranger entre les coussinets qui gênent votre chien et le fait boiter. Un ongle incarné ou cassé est douloureux et peut aussi faire boiter votre animal. Cela n’a rien de grave et ne nécessite pas une visite chez le vétérinaire, à moins que le symptôme persiste sur plusieurs jours après la gêne retirée.

Toutefois l’activité de votre chien est susceptible d’engendrer des accidents plus graves. Si en jouant votre chien tombe, se prend un obstacle ou fait tout simplement un faux mouvement et se retrouve à boiter, il possible de s’être fait une blessure traumatique : déchirure musculaire, élongation, tendinite, entorse ou encore fracture

 

Défaut de croissance

Maladie héréditaire ou malformation sont des pathologies pouvant causer de la boiterie à votre chien. Les plus grandes races sont susceptibles d’être touchées par des déformations osseuses car ce sont des maladies héréditaires, heureusement certaines sont dépistables comme la dysplasie de la hanche et/ou du coude par exemple. Cette dernière se caractérise par des difficultés motrices pour se lever, prendre des escaliers ou même marcher qui sont visibles sur le train arrière de l’animal. Des traitements existent pour soulager la vie du chien atteint de dysplasie.

D’autres maladies de croissance affectent principalement les jeunes chiens de grandes races encore en croissance : l’énostose, l’ostéodystrophie hypertrophique ou encore l’ostéochondrite disséquante… Les deux premières se résorbent généralement d’elles-mêmes une fois la croissance finie, toutefois dans le doute que les symptômes cachent une autre pathologie il est important de faire suivre votre chien par un vétérinaire.

 

Les maladies causant de la boiterie

Les vieux chiens ainsi que ceux en situation d’embonpoint sont susceptibles de développer de l’arthrose, pathologie qui entraîne la dégradation du cartilage des articulations en contraignant le chien souffrant à avoir des difficultés à se déplacer.

Plus grave, la leishmaniose ou maladie de Lyme causée par la morsure d’une tique peut faire boiter votre chien. Parmi la fièvre, une faiblesse certaine, une perte d’appétit et des difficultés à respirer des douleurs musculaires peuvent apparaître et faire boiter l’animal.

Il est à noter que la maladie peut se déclarer seulement plusieurs semaines ou mois après la contagion. Pour éviter toute contamination il est important que votre chien soit traité contre les parasites et porte un collier anti leishmaniose.

mon chien boite, que faire ?

 

Mon chien boite : comment établir un diagnostic ?

 

Dès le moment où vous constatez que votre chien boite, avant de courir chez votre vétérinaire il faut chercher comment cela a pu arriver. Palper le membre souffrant permettra de connaître la gravité de la blessure. Commencez par examiner les coussinets avant de remonter sur la patte à la recherche d’une anomalie. Si vous remarquez un corps étranger entre les coussinets ou une petite blessure ce n’est rien d’alarmant, vous pouvez soigner cela par vous-même en retirant la gêne ou en soignant la plaie à l’aide d’antiseptique et d’un repos de 48h.

Toutefois, si lorsque vous le palpitez votre chient réagit à la douleur cela devient plus grave, il peut avoir une foulure, une tendinite voire une fracture ! Les causes sont multiples. En général dans ce cas de figure votre chien sera gonflé à l’endroit où il est blessé, si un os est cassé ou déplacé vous pourrez le sentir également. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas attendre pour aller chez le vétérinaire.

 

Chien qui boite : les solutions

 

Pour soulager un chien qui boite il n’y a que le repos. Il faut à tout prix limiter les mouvements de l’animal afin qu’il se rétablisse au plus vite. Vous pouvez immobiliser la zone touchée à l’aide d’un bandage pour éviter que votre chien ne s’appuie trop dessus. N’hésitez pas à appliquer une solution apaisante si votre vétérinaire vous en a recommandé une.

Si la boiterie vient d’une raison plus grave, surtout suivez bien les conseils de votre vétérinaire, il vous a sans doute donné des recommandations ainsi qu’un traitement adéquat. Il convient de bien suivre ses conseils pour le rétablissement rapide et optimal de votre animal.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jessica
Ajouté 30 Octobre 2017

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Partager sur les réseaux sociaux

Mutuelle pour animaux

tarif des mutuelles animaux

Tags

chien qui boite, chien qui boite de la patte arrière, chien qui boite de la patte avant, chien qui boite que faire, comment soulager un chien qui boite

Vous aimerez aussi

L'age humain de votre chien ?

2. Sélectionner la corpulence de votre chien

  • Petit

  • Moyen

  • Grand