Loading...

Votre chien grisonne prématurément face au stress

Votre chien grisonne prématurément face au stress

Certains faits ou découvertes scientifiques montrent que l'animal n'est pas si différent de l'homme.

Une équipe de chercheurs américains spécialisés dans le comportement animal a étudié le grisonnement du museau de 400 chiens entre 1 et 4 ans, exposés à certaines sources de stress.

 

Une expérience et des résultats … grisonnants

Selon la revue Applied Animal Behaviour Science, qui rapporte les résultats de cette expérience, les chiens peuvent devenir gris prématurément face au stress. Les humains ne sont donc pas les seuls à grisonner prématurément. Chaque chien a été filmé au cours des expériences en étant soumis à des sources de stress diverses comme des bruits intenses, des interactions avec des humains et des chiens inconnus.

Ce degré de grisonnement était évalué selon la couleur de son museau sur une échelle allant de « pas gris » à « complètement gris ».

Avant le début de l'expérience, les maîtres des chiens devaient répondre à un questionnaire sur les caractéristiques comportementales du chien comprenant des affirmations telles que « mon chien accueille des personnes inconnues avec angoisse, mon chien se cache ou n'entre pas du tout en interaction », « mon chien est en général craintif », etc. Toutes ces questions servaient à recenser ses peurs, son impulsivité et son comportement vis-à-vis des autres chiens et êtres humains.

Source photo : fr.sputniknews.com

La sonnette d'alarme d'un trouble du comportement

Les résultats de cette étude pourraient servir de base de travail sur le comportement canin. En effet, selon l'équipe de chercheurs : « les vétérinaires, comportementalistes, éducateurs sont capables de détecter le grisonnement prématuré au cours de leur consultation ou de leur entraînement. Ces chiens pourront faire l'objet d'une évaluation plus complète de leurs anxiété, impulsivité, crainte et si besoin, pourront démarrer plus précocement une thérapie comportementale ».

Comme pour les humains, l'effet du stress sur les chiens n'est plus à prouver, sachant que ce constat se vérifie également chez la chienne.


Commentaires

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter